Avec l'association Sin'Art, donnez un sens à vos achats | CHARTE DE FONCTIONNEMENT SIN'ART DB | FINANCEMENT SIN'ART EDITION | CHARTE DEVELOPPEMENT DURABLE

Sin'Art
L'association pour le Cinéma de Genre Autrement
Tout est bénévole
si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €
Quoi de neuf chez Sin'Art
The Death Kiss, Entre Orson Welles Et Tod Browning
C’est lors d’un énième visionnage d’Ed Wood de Tim Burton que nous avons eu la surprise de voir une référence à The Death Kiss d’E... la suite
Marque-pages One Body Too Many
Marque-pages One Body Too many Bonjour à vous, Pour marquer la sortie en DVD de One Body Too Many nous avons produit une sér... la suite
Sin’art Marque Ses 20 Ans D’existence En Mettant Ses Anciennes Productions à Disposition De Tous.
Sin’Art marque ses 20 ans d’existence en mettant ses anciennes productions à disposition de tous. Pour fêter les 20 ans de Sin’... la suite
Interview De Joe Blood Benson, Réalisateur De Zombi Killer, Dans L’émission Culture Prohibée
Nous vous conseillons l’émission radiophonique Culture Prohibée, produite et animée par les équipes des Films de la Gorgone et de ... la suite
One Body Too Many
One body too many, le sixième volume de la Scare-ific collection, est disponible... Alors qu'il se présente à la propriété de C... la suite
Le Retour Des Damnés
Sin’Art démarre la collection Hantik Books dédiée à la littérature populaire avec Le Retour des Damnés de Mario Pinzauti. Le Re... la suite
Cathodic Overdose 3
Cathodic Overdose est un fanzine de cinéma bis et fantastique des années 80 et 90, désormais édité par Sin'Art. Pour ce 3e numéro,... la suite


Nos partenaires soutiennent
financièrement Sin'Art Fandom:


Liste de diffusion :

Désinscription - Inscription

Les personnes inscrites à la
liste de diffusion Sin'Art reçoivent
chaque semaine une sélection des
sorties dvds de par le monde,
sont informés des dvds et fanzines
que nous venons d'entrer en stock
et des événements relatifs à
la vie de l'association Sin’Art

Contacts e-mail
Sin'Art
BP 76027
25012 BESANCON CEDEX
France


Sites Amis
Cinétrange
Entertainment Wickedly
Maniacs
Peeping Tom
Sueurs Froides

Films :
Zombi Killer


Les articles et news
présents sur Sin'Art db
sont issus de :
Sueurs Froides


Menu rapide
- Qui sommes nous ?
- Nos productions
- Où acheter
- Fanzines à Télécharger
- Historique
- Presse Book
- News
- Nos Coups de Coeur
- Guest-List
- Sites de référence
- Les sorties de la semaine
- Prochainement
- Derniers ajouts au catalogue
- En stock
- Promotion
- DVD Zone 2 France
- DVD Zone 2 Européen
- DVD Zone 1 Amérique du nord
- DVD Asiatiques
- Blu-Ray
- Cinetrange
- Fanzines
- Nos Collections
- Les essentiels par année
- Articles Epuisés
- Recherche de films
- Charte de fonctionnement
- Bastard Medicine
- Contact
- Toutes Les Couleurs du Bis
- Darkness
- Grausam Rouge

 

Les Highlights de l'équipe bénévole de Sin'Art Avril 2014


Chrystelle Cavaglia
Correctrice

Un petit coup de cœur pour les films de J.J. Abrams : STAR TREK et STAR TREK INTO DARKNESS. Je trouve que ces deux films sont un bel hommage à la série télévisée de 1966 que j'aimais beaucoup dans ma jeunesse, sans être une fan hardcore. Je pense d'ailleurs que les vrais fans, qui adorent l'univers de Star Trek, ne seront pas forcément du même avis. Mais pour ma part, j'ai été agréablement surprise de retrouver un équipage de l'Enterprise aussi sympathique que celui de la série. Les membres de l'équipage sont très respectueux et fidèles dans leur caractère et leur physique. Les personnages sont, pour la plupart, bien campés et bien interprétés en particulier Monsieur Spock joué par Zachary Quinto. Il faisait le méchant dans la série Heroes et il colle parfaitement au rôle. Les effets spéciaux sont de bonne qualité et offrent donc un beau spectacle avec de jolis décors ainsi que de superbes vaisseaux spatiaux. C'est quand même un peu dommage que le côté exploration de nouvelles planètes avec la rencontre d'extra-terrestres, thème principal de la série, ne soit pas plus repris et exploité dans ces deux métrages qui restent alors de gros films d'action.
 



Angélique Boloré
Suivi des commandes après leur expédition

Dans AFTER EARTH, il y a 1000 ans, tous les hommes ont fui la Terre archi polluée et devenue inhospitalière. Ils se sont établis sur une autre planète, Nova Prime, une copie de Mars, dénudée et particulièrement aride. Là, ils sont régulièrement attaqués par l'Ursa, un animal monstrueux lâché par des extra-terrestre mystérieux travaillant à l'extinction de la race humaine.
Le général Raige, le héros incarné par Will Smith, et son fils partent pour une mission militaire sur une autre planète. Le vaisseau spatial transporte dans ses soutes un Ursa pour qu'il serve à l'entraînement des GI. Mais le vaisseau spatial croise le chemin d'une pluie d'astéroïde et s'écrase sur la Terre. Raige et son fils survivent mais le premier étant blessé et intransportable, il revient au second de s'aventurer à l'extérieur et de se mettre en quête, 100 km plus loin, de la queue du vaisseau et de la balise de secours. Ce n'est pas grand-chose pour un cadet brillant et entraîné mais en réalité, là, dehors... c'est la jungle.
J'ai beaucoup aimé ce film. Il aborde des thèmes chers à la science-fiction comme l'abandon par l'homme de la Terre, la présence de créatures terrifiantes et d'extra-terrestres tous puissants, ou encore celui d'une nouvelle civilisation. Et il s'en sort pas trop mal. Si on peut regretter le peu de détails concernant la menace extra-terrestre, le monde d'adoption des hommes est quant à lui bien décrit et très joli à regarder.
Mais au-delà de ça, là où Shyamalan est un véritable réalisateur à suivre, c'est dans le choix différent de ses thèmes de prédilection. Par exemple, l'homme est très attaché à la Terre. Il ne peut lui être dissocié la couleur verte des arbres et de l'herbe. Dans l'imagerie humaine, cette couleur est synonyme d'opulence et de sécurité. Dans After Earth, les hommes, aseptisés, ont en horreur les virus, les insectes, les animaux, les arbres et la moindre verdure. Tout cela est pour eux synonyme de danger et ils ne se reconnaissent pas dans cet environnement hostile pour eux. Quand le vaisseau s'écrase sur Terre, le spectateur voit défiler devant ses yeux ébahis une Terre verdoyante, exubérante, débarrassée de la pollution et habitée par une multitude d'animaux. Le paradis existe, c'est la Terre, telle que nous, nous la voudrions aujourd'hui. Eh bien, ces hommes du futur, eux, y sont totalement indifférents. Elle n'est pas belle, elle est habitée. Elle ne les rassure pas, elle les menace. Sa biodiversité est sans intérêt et source de danger potentiel. Et il ne s'agit pas que d'une peur d'être mordu, empoisonné, mangé, ils ont les moyens technologiques d'y remédier, non, c'est de l'indifférence, du désintérêt.
Eh bien, pour un spectateur d'aujourd'hui, c'est diablement intéressant comme vision du futur, surprenant, différent, dérangeant.
 



André Quintaine
Coordination, Suivi des commandes

Le film d'horreur est dans un état si piteux que j'ai bien du mal à sélectionner des titres pour mon coup de coeur. Alors, en raclant vraiment les fonds de tiroir, je citerais, peut-être, éventuellement, Storage 24 et Kiss of the damned. Storage 24 parce que c'est un film qui se tient. Malgré son budget que l'on devine tout riquiqui, Storage 24 n'ennuie jamais et ménage même son petit suspense. La créature est très jolie et le final rigolo... C'est un produit très honnête. Kiss of the Damned est également un petit budget, mais il a clairement plus d'ambition. C'est un beau film, très beau film même, mais c'est à peu près tout. En effet, l'histoire manque, elle, clairement d'ambition tant elle est peu originale. Celle de Storage 24 également, bien sûr, mais, entre deux films sympas, ma sympathie ira quand même forcément plutôt vers un produit modeste.
 



Alexandre Lecouffe
Rédacteur sur L'Autrement

Un très gros et un petit coup de cœur ce mois-ci, tous deux sont coréens. Le petit c'est "Pandémie" de Kim Sung Soo (le très recommandable "Musa, princesse du désert"), un film catastrophe dans lequel un virus mortel provoque l'état d'urgence et le chaos dans le pays; l'unique solution pour enrayer la pandémie est de trouver un "patient zéro". Si le sujet n'est pas d'une grande originalité et rappelle des œuvres comme "Alerte" de W.Petersen, le film est en revanche d'une grande efficacité et offre quelques séquences-chocs assez mémorables. De plus, il propose d'étonnantes ruptures de tonalités et un discours parfois politiquement incorrect que l'on ne trouverait jamais dans un gros budget américain de ce genre. Rien que pour ça...

"The Murderer" est le second long-métrage de Na Hong Jin après l'excellent thriller "The Chaser". On y suit dans une véritable fable ou tragédie moderne en quatre actes le destin de Gun Nam, un sino-coréen endetté qui accepte d'aller assassiner un homme en Corée contre de l'argent; il espère y retrouver sa femme, partie chercher du travail à Séoul et dont il n'a plus de nouvelles. Thriller social, film de survie, "The Murderer" aligne les courses-poursuites et les combats à l'arme blanche ou à mains nues à un rythme qui va crescendo. Le montage très cut et les nombreuses séquences filmées caméra à l'épaule ne rendent jamais l'ensemble illisible ou tape à l’œil mais confèrent au contraire au film une profondeur et une virtuosité sidérantes. "The Murderer" pose aussi, en filigrane, une réflexion sur la déshumanisation, sur la marchandisation et l'exploitation des êtres humains; sa conclusion est d'une noirceur dévastatrice!
 



Les Précédentes 'Highlights' :
- Janvier 2018 -
- Novembre 2017 -
- Septembre 2017 -
- Juillet 2017 -
- Mai 2017 -
- Mars 2017 -
- Janvier 2017 -
- Novembre 2016 -
- Septembre 2016 -
- Mai 2016 -
- Mars 2016 -
- Janvier 2016 -
- Novembre 2015 -
- Septembre 2015 -
- Juillet 2015 -
- Mai 2015 -
- Mars 2015 -
- Janvier 2015 -
- Novembre 2014 -
- Septembre 2014 -
- Juillet 2014 -
- Avril 2014 -
- Mars 2014 -
- Janvier 2014 -
- Novembre 2013 -
- Septembre 2013 -
- Juillet 2013 -
- Mai 2013 -
- Mars 2013 -
- Janvier 2013 -
Tout frais dans nos stocks
Terreurvision 05
6 €
Classiques de l'érotisme : Je suis frigide, pourquoi ? + T'as gueule, je t'aime ! + Le cri du désir + L'immorale + Les chiennes
37 €
Les Classiques de l'érotisme de Michel Lemoine
40 €
Masters of Horror - Saison 1 EPUISE/OUT OF PRINT
100 €
Missile to the Moon
21.95 €
Flight to Mars
21.20 €
Ghost Town (Cover A)
35 €
Tales from Deep Hell
20 €
Phenomena
22 €
A Fuller Life
20 €
A Fuller Life
20 €
Police fédérale, Los Angeles (Édition Coffret Ultra Collector - Blu-ray + DVD + Livre)
50 €
Laurin (Bluray)
23 €
Die Brut des Bösen (DVD)
25 €
  • The Stuff - Ein Tödlicher Leck
    BLURAY----Zone B--35 €
  • Black Metal Veins
    DVD--PAL--Zone 2--30 €
  • Die Grausamen Drei (bluray)
    BLURAY----Zone B--33 €
  • The Last Shot (Cover A - Blu-R
    BLURAY----Zone B--35 €
  • Nekromantik 2 - Extended Cut (
    BLURAY----Zone B--37 €
  • Philosophy Of A Knife (Limited
    DVD--PAL--Zone 2--25 €
  • L'Année Du Dragon (BD, DVD, Li
    BLURAY----Zone B--50 €
  • Nekromantik
    BLURAY----Zone B--30 €
  • Brain Damage (Elmer Le Remue-M
    DVD--PAL--Zone 2--15 €
  • Silent Night, Bloody Night
    DVD--PAL--Zone 2--10 €
  • Eegah
    DVD--PAL--Zone 2--10 €
  • Le Justicier Contre La Reine D
    DVD--PAL--Zone 2--10 €
  • Le Loup-Garou De Washington
    DVD--PAL--Zone 2--10 €
  • Robot Wars + Crash And Burn
    DVD--PAL--Zone 2--10 €
  • Diamond Ninja Force
    DVD--PAL--Zone 2--10 €
  • Batwoman
    DVD--PAL--Zone 2--13 €
  • Sesso Nero (Uncut)
    DVD--PAL--Zone 2--12 €
  • Horrible
    DVD--PAL--Zone 2--15 €
  • Jess Franco: The Perverse Coll
    DVD--NTSC--Toutes zones--49.40 €
  • Drive-In Collection: The Vixen
    DVD--NTSC--Toutes zones--23.40 €
  • Bloody Moon
    DVD--PAL--Zone 2--20 €
  • Lost Souls
    DVD--NTSC--Zone 1--23.34 €
  • La Mort Au Large
    DVD--PAL--Zone 2--17 €
  • Black Christmas (édition Colle
    DVD--PAL--Zone 2--25 €
  • Frissons D'horreur
    DVD--PAL--Zone 2--15 €
  • Hitcher In The Dark
    DVD--PAL--Zone 2--16 €
  • Street Trash
    DVD--PAL--Zone 2--23.00 €
  • Horror Monsters Cult Volume 1
    FAN------30 €
  • La Plage Sanglante
    DVD--PAL--Zone 2--15 €
  • Hollywood Chainsaw Hookers
    DVD--PAL--Zone 2--15 €
  • Tous les articles en stock +

    En Promotion
    Masters of Horror - Saison 1 EPUISE/OUT OF PRINT
    35 €
    Street Trash
    5 €
    Cinetrange dvd 03
    10 €
    Grausam Rouge 02 : Hellraiser II, Les Écorchés
    8 €
    Grausam Rouge 01 : Vampire... Vous avez dit Vampire ?
    8 €
    Dead Past
    8 €
    Ducon et Dugland in the Action : La bataille
    5 €
    Grausam Rouge 03 : Braindead
    5 €
    Versus 22
    2 €
    C’est trav’ doc ?
    15 €
    Pepper Steak 04
    2 €
    Pepper Steak 03
    2 €
    Pepper Steak 02
    2 €
    Pepper Steak 01
    2 €
    Versus 14
    2 €
    Le Dernier Dinosaure + Le Monstre des Bermudes
    13 €
    Consulter tous les articles en promo +

    Fanzines Sin'Artiens
    Cathodic Overdose 03
    Cathod
    Le Retour des Damnés (roman)
    Le Ret
    Le Retour des Damnés (édition collector)
    Le Ret
    Toutes les Couleurs du Bis 09 : Traci Lords vol1 1968 à 1987
    Toutes
    Grausam Rouge 04 : Le Retour des Morts-Vivants
    Grausa
    Le Classement X
    Le Cla
    Grausam Rouge 03 : Braindead
    Grausa
    Grausam Rouge 02 : Hellraiser II, Les Écorchés
    Grausa
    Grausam Rouge 01 : Vampire... Vous avez dit Vampire ?
    Grausa
    Hysterical 10
    Hyster
    Hysterical 08
    Hyster
    Cinetrange 19
    Cinetr
    SUEURS FROIDES 07
    SUEURS
    SUEURS FROIDES 11
    SUEURS
    SUEURS FROIDES 10
    SUEURS
    SUEURS FROIDES 09
    SUEURS
    SUEURS FROIDES 08
    SUEURS

    The Scare-ific Collection
    One Body Too Many
    One Body T
    Condemned to Live
    Condemned
    The Bat
    The Bat
    Tomorrow at Seven
    Tomorrow A
    The Death Kiss
    The Death
    Black Dragons
    Black Drag

    Critiques Sueurs Froides