Avec l'association Sin'Art, donnez un sens à vos achats | CHARTE DE FONCTIONNEMENT SIN'ART DB | FINANCEMENT SIN'ART EDITION | CHARTE DEVELOPPEMENT DURABLE

Sin'Art
L'association pour le Cinéma de Genre Autrement
Tout est bénévole
si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €

Sin'Art


Liste de diffusion :

Désinscription - Inscription

Les personnes inscrites à la
liste de diffusion Sin'Art reçoivent
chaque semaine une sélection des
sorties dvds de par le monde,
sont informés des dvds et fanzines
que nous venons d'entrer en stock
et des événements relatifs à
la vie de l'association Sin’Art

Contacts e-mail
Sin'Art
BP 76027
25012 BESANCON CEDEX
France


Sites Amis
Cinétrange
Entertainment Wickedly
Maniacs
Peeping Tom
Sueurs Froides

Films :
Zombi Killer


Les articles et news
présents sur Sin'Art db
sont issus de :
Sueurs Froides



Sin'Art

Nos partenaires soutiennent
financièrement Sin'Art Fandom:
Menu rapide
- Qui sommes nous ?
- Nos productions
- Où acheter
- Fanzines à Télécharger
- Historique
- Presse Book
- News
- Nos Coups de Coeur
- Guest-List
- Sites de référence
- Les sorties de la semaine
- Prochainement
- Derniers ajouts au catalogue
- En stock
- Promotion
- DVD Zone 2 France
- DVD Zone 2 Européen
- DVD Zone 1 Amérique du nord
- DVD Asiatiques
- Blu-Ray
- Cinetrange
- Fanzines
- Nos Collections
- Les essentiels par année
- Articles Epuisés
- Recherche de films
- Charte de fonctionnement
- Bastard Medicine
- Contact
- Toutes Les Couleurs du Bis
- Darkness
- Grausam Rouge

 

Les Highlights de l'équipe bénévole de Sin'Art Mars 2018


John Capone
Infographiste

J'ai vu "La Forme de l'eau" de Guillermo Del toro...
Le film pourrait être une suite parfaite à la Créature du lac noir... Le réalisateur ne s'en cache même pas (et il aurait bien tort de le faire...). Mais au delà de la référence qui d'emblée m'enchante, il y a le film lui même...
D'une poésie râre, d'une beauté à chialer, le film prend son temps... Il prend son temps pour nous faire découvrir ses protagonistes, son époque, ses enjeux, et son "monstre"... Il prend son temps pour créer une relation d'amour contre-nature et pourant si évidente... Le film est superbement éclairé, magnifiquement réalisé, monté avec grace et sa musique est parfaite... On est hors du temps... Le film arrive à être drôle, émouvant, fascinant, captivant... tout en prenant son temps... C'est aujourd'hui rare. Certes il y en a encore, mais souvent, ils prennent leur temps pour ne rien dire... Là, on prend le temps de te déclamer une poésie dont, chaque mot est important... dont chaque souffle est empreint de grâce... Là on vient t'offrir un film que tu n'avais jamais vu... D'aucun s'interrogeront sur les sentiments d'un couple improbable et leur réciprocité... Moi je me suis laissé emporter...
Pour finir, les acteurs sont TOUS merveilleux, ça fait plaisir de retrouver Octavia Spencer dans un second rôle aussi développé et à la hauteur de son talent (cette femme ne vieillit pas !) et la Créature est d'une beauté incroyable... J'ai fini le film en larmes... J'ai mis de longues minutes à m'en séparer... J'ai adoré ce film... Comme on adore un poème qu'on ressasse à tout va... comme une chanson d'amour qui nous berce ou nous fait mal... J'ai adoré ce film...
 



Angélique Boloré
Suivi des commandes après leur expédition

A second chance, de la réalisatrice danoise Susanne Bier, est un film fort, émouvant et en même temps absolument terrible, sombre et sans fard. Il aborde les espoirs, les peurs, le ressentiment, la complexité des sentiments qu’on peut éprouver au moment de devenir les parents d’un nourrisson.
Andreas est père d’un petit garçon de quelques mois et policier. Un jour, avec un collègue, il trouve dans l’appartement d’un couple de toxicomanes un bébé du même âge que le sien « rangé » dans une armoire et d’une saleté repoussante. Le bébé n’étant ni maltraité ni affamé, il ne peut pas être légalement enlevé à ses parents-épaves. L’incompréhension d’Andreas, ses désirs, ses convictions et son sentiment de justice le pousseront à agir.
Les thèmes traités tournant autour de l’arrivée de bébé sont rarement portés à l’écran, et encore moins avec une telle intensité. Pour voir A second chance, le public français peut se rabattre sur le DVD québécois qui propose une VF et des sous-titres. Et il ne faut surtout pas s’en priver. A second chance aborde des questions tabou, qu’elles soient intimes et personnelles, sociales ou même philosophiques. C’est un film riche, émouvant, éprouvant et d’une justesse impressionnante.
 



André Quintaine
Coordination, Suivi des commandes

Le Leviathan est un monstre biblique colossal doté de plusieurs têtes. Dans son film, le réalisateur russe Andreï Zviaguintsev assimile la créature cauchemardesque à l’État, chacune de ses têtes représentant ses alliés (la mafia, l'église…). Quant au citoyen, il n’a aucune chance d’en venir à bout ; c’est la douloureuse expérience que va vivre Kolia. Il se bat pour conserver sa maison que la mairie souhaite raser pour construire un centre de télécommunication. L’État et la justice ne défendent pas les intérêts des citoyens et la démonstration d'Andreï Zviaguintsev est implacable, tour à tour, triste, cynique, effroyable. Le film marque l’esprit car Kolia se bat rageusement mais la machine ne s'arrête qu'une fois le père de famille totalement anéanti. C’est un film marquant qui permet au spectateur de réfléchir sur l’intensité que l’on doit accorder à ses combats.

Tout aussi déprimant mais dans un tout autre genre, je vous suggère également le belge The Beast (De behandeling), réalisé en 2014, la même année que Leviathan. Hans Herbots, le réalisateur, se propose de nous plonger dans un monde infâme peuplé de psychopathes dégénérés et autres réseaux pédophiles. Tout comme Andreï Zviaguintsev, Hans Herbots ne recule devant rien et ne nous épargne aucune considération. The Beast est cependant réalisé sous la forme d’un thriller (Leviathan est un drame au rythme lent), ce qui lui confère un cachet « film à suspens » rappelant parfois les meilleurs Giallos. Mais je ne dirais pas qu’il est divertissant pour autant.
 



Les Précédentes 'Highlights' :
- Septembre 2019 -
- Mars 2019 -
- Novembre 2018 -
- Septembre 2018 -
- Mai 2018 -
- Mars 2018 -
- Janvier 2018 -
- Novembre 2017 -
- Septembre 2017 -
- Juillet 2017 -
- Mai 2017 -
- Mars 2017 -
- Janvier 2017 -
- Novembre 2016 -
- Septembre 2016 -
- Mai 2016 -
- Mars 2016 -
- Janvier 2016 -
- Novembre 2015 -
- Septembre 2015 -
- Juillet 2015 -
- Mai 2015 -
- Mars 2015 -
- Janvier 2015 -
- Novembre 2014 -
- Septembre 2014 -
- Juillet 2014 -
- Avril 2014 -
- Mars 2014 -
- Janvier 2014 -
En Promotion
Pepper Steak 02
2 €
Hellbound Hellraiser 2
7 €
Scanners - Ihre Gedanken können töten
3 €
Versus 22
2 €
Mörderspinnen
5 €
Dead Past
8 €
Sinbad et l'oeil du Tigre
5 €
Versus 14 EPUISE/OUT OF PRINT
2 €
CANNIBAL HOLOCAUST COLLECTOR
3 €
Rexosaurus
7 €
Pepper Steak 04
2 €
Lisa und der Teufel
3 €
Le Retour des Damnés (roman)
6 €
Ducon et Dugland in the Action : La bataille
5 €
Gory News 22
5 €
La Mascara Submarina
5 €
Consulter tous les articles en promo +

Fanzines Sin'Artiens
Toutes les Couleurs du Bis 11 : Herschell Gordon Lewis

Toutes les Couleurs du Bis 8 : Russ Meyer

Grausam Rouge 05 : Blue Holocaust

Cathodic Overdose 03

Le Retour des Damnés (roman)

Le Retour des Damnés (édition collector)

Grausam Rouge 04 : Le Retour des Morts-Vivants

Le Classement X

Grausam Rouge 03 : Braindead

Grausam Rouge 02 : Hellraiser II, Les Écorchés

Grausam Rouge 01 : Vampire... Vous avez dit Vampire ?

Hysterical 10

Hysterical 08

Cinetrange 19

SUEURS FROIDES 07

SUEURS FROIDES 11

SUEURS FROIDES 10

SUEURS FROIDES 09

SUEURS FROIDES 08


The Scare-ific Collection
One Body Too Many

Condemned to Live

The Bat

Tomorrow at Seven

The Death Kiss

Black Dragons