_______________________________________________________________________

 

 

(31/07/2017) DOSSIER : lieux de tournage: Entretien avec un Vampire

Une nouvelle série de reportages exclusifs sur Maniacs.fr et Maniacs web TV : l'équipe du site part vous dénicher les lieux de tournage les plus cultes du cinéma fantastique (ou non…). Une façon pour nous de découvrir "en vrai" des maisons ou des rues qui se sont imprimées dans notre mémoire à force d'user les bandes VHS des péloches de notre enfance et notre adolescence (grosso modo 80's et 90's…). On attaque cette rubrique avec Entretien avec un Vampire de Neil Jordan (1994) : nous avons retrouvé, dans une rue du centre de San Francisco, l'hôtel de l'interview / entretien entre le vampire Louis (Brad Pitt) et le journaliste Daniel Malloy (Christian Slater). Des images pleines de nostalgie à découvrir dans notre rubrique dossier ou directement sur la Web TV !

LIRE LE DOSSIER

 

 

(30/07/2017) NEWS : Les D.T.V. d'août

…A surveiller chez les éditeurs français…

No Way Out de Eran Creevy. Avec Felicity Jones, Anthony Hopkins, Ben Kingsley… Casey est amoureux de Juliette. Lorsqu’elle tombe gravement malade, il décide de renouer avec son passé de criminel pour payer le traitement médical qui pourrait la sauver. Le jeune homme se retrouve alors impliqué dans un vaste réseau de trafic de drogue. Pourchassé, il s’embarque dans une course poursuite infernale.

(TF1 Video / Universal Pictures Vidéo (France) – le 1er août)

Fury Race de Vitae Nas. Avec Cameron Caan, Dylan Duffus, Sunjay Sharma… Deux frères, un destin… L’aîné démarre en force dans le grand banditisme menant une vie de criminel et de violence. Il s’aperçoit rapidement qu’il fait fausse route et qu’il doit faire marche arrière pour donner l’exemple à son jeune frère. Malgré son repenti, des années plus tard, le jeune cadet tombe à son tour dans le monde de la drogue et du crime. Suite à un deal qui tourne mal, il est assassiné. Shokka, son frère, se voit alors dans l’obligation de revenir dans la course, pour venger son jeune frère…

(First International Production / Seven7 - le 5 août)

Un Seul Deviendra Invincible : Boyka de Todor Chapkanov. Avec Scott Adkins, Teodora Duhovnikova, Alon Aboutboul… Sorti de prison, Yuri Boyka pratique le free fight dans des environnements sordides. Mais repéré par des organisateurs de vrais tournois, il va bientôt pouvoir réaliser son rêve et combattre dans un circuit prestigieux et légal. Au cours d’un combat, il tue accidentellement son adversaire. Choqué, il apprend que sa victime avait une femme. Il décide de la retrouver pour l’aider financièrement et lui demander pardon…

(Metropolitan Vidéo / Seven7 - le 5 août)

Baba Yaga de Caradog W. James. Avec Katee Sackhoff, Lucy Boynton, Jordan Bolger… Jess est une artiste de renom. Si en apparence tout semble lui sourire, elle rencontre de sérieuses difficultés avec sa fille de 17 ans, Chloé, avec qui elle ne parvient plus à communiquer. Profitant d’un rare moment de complicité, Jess découvre que l’adolescente est convaincue d’être hantée par une sorcière démoniaque tout droit sortie d’une légende urbaine : Baba Yaga. Elle tente de ramener Chloé à la raison quand d’étranges phénomènes commencent à survenir…

(Condor Entertainment / Universal Pictures Vidéo (France) - le 8 août)

In a Valley of Violence de Ti west Avec Ethan Hawke, John Travolta, Taissa Farmiga… 1890 - Paul, un vagabond solitaire arrive dans le petit village de Denton au Texas, communément appelé la «?vallée de la violence?» par la population locale. Il choisit d’accoster la mauvaise personne, Gilly le fils irascible de l’impitoyable shérif. Alors que la tension monte entre Paul et Gilly, un événement va déclencher une désastreuse réaction en chaîne, plongeant le village dans le chaos…

(Universal Pictures Vidéo / Universal Pictures Vidéo (France) - le 8 août)

Mine de Fabio Guaglione et Fabio Resinaro. Avec Armie Hammer, Annabelle Wallis, Geoff Bell… Afin d’échapper à l’ennemi après l’échec d’une mission d’assassinat, le sergent et sniper d’élite Mike Stevens doit traverser un champ de mines en plein désert Saharien. Lorsque son équipier explose sous ses yeux et qu’il entend le déclencheur se mettre en marche sous son pied, il comprend qu’il est piégé. Seul, épuisé et exposé à tous les dangers du désert, il va devoir passer 52 heures, sans bouger, avant que l’armée puisse le secourir. Réussira-t-il à survive assez longtemps ?

(Universal Pictures Vidéo / Universal Pictures Vidéo (France) - le 8 août)

Osiris, la 9ème Planète de Shane Abbess. Avec Kellan Lutz, Daniel MacPherson, Luke Ford… Dans un futur lointain, l’humanité est lancée dans une course à la colonisation interplanétaire. Kane, lieutenant pour l’entreprise Exor, a pour mission d’organiser la vie dans ces nouveaux mondes. Mais un jour, il découvre que des prisonniers se sont emparés d’un virus mortel qu’ils menacent de diffuser sur Osiris, planète où vit la fille de Kane. Il se lance alors dans une course contre la montre à travers l’univers pour sauver sa fille sans se douter que dans l’ombre, une terrible machination est déjà à l’oeuvre…

(Wild Side Video / Warner Home Vidéo France – le 9 août)

Texas Rising de Roland Joffé. Avec Bill Paxton, Cynthia Addai-Robinson, Jeffrey Dean Morgan… République du Texas, 1836 : assaillie par l’armée mexicaine d’une part et attaquée par la féroce tribu Comanches d’autre part, la population est en danger. L’héroïque général Sam Houston (Bill Paxton) et ses rangers s’engagent dans un féroce combat pour la liberté et contre l’oppression du terrible général mexicain Santa Anna…

(Showshank Films / Arcadès – le 16 août)

 

 

(27/07/2017) NEWS : Pas envie de regarder la téloche…

Réalité virtuelle et bastons militaires au menu de Next Level (The Call Up en V.O.), un D.T.V vendu comme de la SF spectaculaire alors que le concept même des mondes virtuels s'implante déjà rapidement dans les habitudes de consommation du loisir grand public. Concernant le film lui-même, rien de bien nouveau à se mettre sous la dent : une obscure société réunit en secret les plus grands noms du gaming pour tester le jeu de guerre ultime… Le concept du "Guerre virtuelle, balles réelles" n'est évidemment pas nouveau et le film de Charles Barker (c'est une première réalisation) ne risque pas de révolutionner le genre. Au menu de ce budget (très) serré, un casting d'inconnus déguisés virtuellement en bidasses du futur (!) qui se bastonnent au cœur d'un univers de synthèse kitsch et étriqué (quelques pièces d'un immeuble…). L'exemple type du D.T.V. qu'on peut tout à fait éviter en période estivale : aujourd'hui on éteint la téloche et on sort le nez de sa tanière pour s'offrir une séance gratuite de luminothérapie ! Pour les irréductibles casaniers le film est disponible depuis le 18 juillet chez Condor Entertainment…

 

 

(23/07/2017) NEWS : Quand le dragon s'essouffle…

La franchise Dragonheart continue mystérieusement de tenter la branche D.T.V. de Universal à rallonger la sauce : c'est donc un quatrième Opus, Dragonheart, la Bataille du Coeur de Feu, qui déboule dans notre planning estival de ce mois de juillet. L'original, Cœur de Dragon (Dragonheart 1996), réalisé par Rob Marshall, n'était pourtant pas une grande réussite, malgré la présence d'un casting solide : Dennis Quaid y interprétait un chevalier renégat qui se liait d'amitié avec un dragon dont la voix n'était autre que celle de Sean Connery. Le succès du film en salle est relatif (57 millions de dollars investis qui en rapportent un peu plus de 100 millions…) mais la franchise refait surface en 2000 et 2015 pour deux suites médiocres et sans intérêt, déjà destinées au marché D.T.V. Cette fois Drago, le dragon légendaire, assiste à la mort tragique du roi Gareth : ses petits-enfants qui possèdent chacun la force unique du dragon, se disputent alors le trône… Les images du trailer s'avèrent un poil cheap et franchement peu engageantes. Une péloche à réserver aux irréductibles de l'Héroic Fantasy et autres contes fantastico-moyenâgeux ? Une chose est sûre : en visant la vague (déferlante même…) opportuniste de l'épopée Game Of Thrones, Universal risque fort de boire la tasse avec son Dragon ringard et vieillissant… Disponible chez Universal Pictures Vidéo dès le 25 juillet.

 

 

(20/07/2017) NEWS : Culture comics version vodka !

On est toujours curieux de découvrir les nouveautés D.T.V. en provenance de Russie : si les scénarios sont parfois complexes (voir même incompréhensibles…) ou au contraire complètement basiques (insipides ?) nous avons en général la garantie d'en avoir pour notre temps et notre argent en matière de divertissement et de scènes d'action spectaculaires. Des "garanties" qui semblent se confirmer une fois de plus avec l'arrivée dans les bacs de Gardians (Zashchitniki en V.O. : essayez donc de le prononcer…) un film de supers héros à la sauce vodka qui louche massivement du côté de la franchise Marvel et plus particulièrement sur les Avengers / Gardiens de La Galaxie. Le trailer ci-dessous s'avère tout de même impressionnant par l'ampleur qu'inspirent les images dévoilées : du spectaculaire qui n'a rien à envier aux productions ricaines, d'autant que le budget du film n'est que de 5 millions de dollars : à titre de comparaison le deuxième Avengers (L'Ère d'Ultron) a couté 250 millions de dollars (soit 50 fois plus !). Une différence vertigineuse que l'on a du mal à imaginer et à expliquer et qui attise évidemment notre curiosité : le futur du blockbuster spectaculaire à budget serré se cacherait-il désormais quelque part en Russie ? On peut en tout cas d'ors et déjà se pencher sur le cas de ce Guardians, disponible dès le 26 juillet chez Wild Side Vidéo !

 

 

(17/07/2017) INTERVIEWS : Le questionnaire Maniacs / Olivier Gruner

Petit retour dans les archives de Maniacs : c'est du côté du Festival de Cannes, en 2015, que nous avions eu l'opportunité de croiser le chemin de l'acteur Olivier Gruner pendant nos repérages et déambulations au marché du film. Il avait accepté, avec sympathie, de nous accorder un peu de son temps pour se frotter à l'exercice du questionnaire. C'est cette interview que nous vous proposons de découvrir aujourd'hui avec, comme vous allez le voir, toutes ses imperfections techniques : nous n'imaginions pas à l'époque la diffuser sous format vidéo mais, comme d'habitude, sous retranscription écrite. Des maladresses qui n'enlèvent rien au plaisir de cette rencontre complètement improvisée ! La vidéo est comme d'habitude disponible ci-dessous, mais également dans les rubriques Dossiers, Filmos, Interviews et, bien évidemment sur Maniacs TV. Bon visionnage !

LIRE LE DOSSIER / FILMOGRAPHIE

 

 

(15/07/2017) NEWS : Les D.T.V. de juillet (2eme quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

Aftermath de Elliott Lester. Avec Arnold Schwarzenegger, Maggie Grace, Scoot McNairy… Le 21 juillet 2002, deux avions entrent en collision dans les airs. Une conjonction d’événements et de négligences ont abouti au drame, mais un contrôleur aérien est vu par le conjoint d’une victime comme le seul responsable.

(Metropolitan Vidéo / Seven7 – le 18 juillet)

Next Level de Charles Barker. Avec Christopher Obi, Max Deacon, Morfydd Clark… Guerre virtuelle, balles réelles. Dans le futur, la réalité virtuelle est entrée dans une nouvelle dimension. Alors qu’on pensait les dernières limites atteintes, Zaidatsu Corp réunit en secret les plus grands noms du gaming pour tester le jeu de guerre ultime. Mais lorsqu’au premier impact, l’un d’eux ne se relèvent pas de ses blessures, il est déjà trop tard : ce n’est plus un jeu…

(Condor Entertainment / Universal Pictures Vidéo (France) – le 18 juillet)

Taking Earth de Grant Humphreys. Avec Ronan Quarmby, Brad Richards, Barbara Harrison… La race humaine est plongée dans le chaos. Une invasion d’aliens a pris le contrôle de la planète. Ils sèment la terreur et le désastre. Ils ont pour mission de trouver un garçon sur 7 milliards d’individus qui détient le pouvoir de les détruire et de sauver l’humanité. La chasse à l’homme a commencé…

(First International Production / Seven7 – le 18 juilet)

Dragonheart, la Bataille du Coeur de Feu de Patrik Syversen. Avec Tom Rhys Harries, Jessamine-Bliss Bell, Tamzin Merchant… Drago, le dragon légendaire, assiste à la mort tragique du roi Gareth. Ses petits-enfants qui possèdent chacun la force unique du dragon, se disputent alors le trône. Mais lorsque la source du pouvoir de Drago connue sous le nom de Coeur de Feu est dérobée, les jumeaux doivent s’unir pour maintenir la paix dans le Royaume…

(Universal Pictures Vidéo / Universal Pictures Vidéo (France) – le 25 juillet)

Jeu Trouble de Zack Whedon. Avec Aaron Paul, Annabelle Wallis, Garret Dillahunt… Claire et David vivent une idylle parfaite jusqu’au jour où Claire disparait soudainement sans laisser de traces. David part à sa recherche au péril de sa vie et découvre qu’elle n’est pas celle qu’il croyait…

(Universal Pictures Vidéo / Universal Pictures Vidéo (France) – le 25 juillet)

Guardians de Sarik Andreasyan. Avec Anton Pampushnyy, Sanzhar Madiyev, Sebastien Sisak… Durant la Guerre Froide, une organisation secrète nommée "Patriot" réalise des expériences génétiques sur des cobayes humains pour créer une armée de super-héros. 30 ans plus tard, un ennemi surpuissant aux pouvoirs mystérieux surgit avec un seul objectif : contrôler le monde. Toutes ces années, ces surhumains ont dû cacher leur identité, mais les voilà de nouveau rassemblés pour combattre celui qui les a créés et sauver le monde de la destruction…

(Wild Side Video / Warner Home Vidéo France – le 26 juillet)

Voice from the Stone de Eric D. Howell. Avec Emilia Clarke, Marton Csokas, Caterina Murino… Dans un vieux manoir de Toscane, Verena, une infirmière, s’occupe d’un jeune garçon devenu muet suite à la mort soudaine de sa mère. Elle découvre que l’enfant est en réalité hanté par des forces malveillantes emprisonnées dans les murs de la bâtisse. Au fur et à mesure que le temps passe et que ses relations avec le père de l’enfant évoluent, Verena est, elle aussi, peu à peu ensorcelée. Si elle veut sauver le garçon et se libérer, elle doit affronter les mauvais esprits cachés dans la pierre…

(Marco Polo Production / Sony Pictures Home Entertainment – le 26 juillet)

 

 

(13/07/2017) NEWS : Des vampires pour mourir (de rire)

L'acteur Jason Flemyng bascule de l'autre côté de la caméra avec Le Diner des Vampires (Eat Locals en V.O.) , un D.T.V. qui nous propose de suivre une communauté vampire assiégée par des chasseurs/exterminateurs de suceurs de sang. Mini budget de 2 millions de dollars, cette première réalisation de l'acteur à la filmographie longue comme le bras (Bruiser, Abîmes, Atomic Circus…) vise surtout du côté de la comédie british plutôt que de l'horreur sanglante. Un choix qui, dans certains cas, peut s'avérer payant (la plupart des péloches du duo Edgar Wright/Simon Pegg…) mais peut également très vite basculer dans l'excès d'humour lourdingue et indigeste (parmi tant d'autres le médiocre Gangsters, Guns & Zombies…). Il suffit donc d'un scénario bâclé et de dialogues ineptes pour ruiner tout espoir de croiser avec réussite rire sincère et gore généreux. Ce Diner des Vampires saura t'il éviter les pièges de la péloche bavarde et sans grand intérêt ? Réponse sur DVD/Blu-Ray Chez Marco Polo Production depuis le 12 juillet !

 

 

(11/07/2017) NEWS : Il faut sauver Buddy (et Bruce..)

Bruce Willis continue consciencieusement d'enterrer lui-même sa carrière avec la sortie de ce L.A. Rush, une comédie d'action où Bruce, ancien détective privé, décide d'employer la manière forte pour récupérer son chien, Buddy, enlevé par un gang lié aux cartels de la drogue (!). Un humour un peu lourd, de l'action un peu prout et la sempiternel musique du retraité qu'il ne faut pas gonfler beaucoup avant de le voir ressortir l'artillerie lourde… Un pitch qui rappelle un peu les deux sympathiques Red sauf que ce L.A. Rush est écrit et réalisé par Mark Cullen, déjà scénariste du catastrophique Top Cops (l'une des plus grosses boulettes de la filmo de Willis…). On craint donc le pire pour cette nouveauté d'autant que Bruce entraine dans sa chute l'excellent John Goodman et l'Aquaman Jason Momoa (qui commence progressivement à étoffer sa filmographie bis…). Peut-on cependant espérer un miracle ? Une séquence, un dialogue qui pourrait nous convaincre que ce D.T.V. vaut mieux que son trailer ringard ? (voir ci-dessous…). À vérifier par vous-même chez AB vidéo depuis le 5 juillet…

 

 

(09/07/2017) NEWS : Risque de surchauffe...

La franchise Sniper est de retour avec ce Sniper 6 : Ghost Shooter, un opus supplémentaire qui continue de mélanger les protagonistes des opus précédents. Petit rappel : l’original (1993), l’excellente petite série B de Luis Llosa, était interprété par Tom Berenger et Billy Zane. Les deux opus suivants uniquement par Berenger. Pour le quatrième (Sniper Reloaded) Berenger cède sa place à Billy Zane tandis que le casting s’enrichit d’un nouveau sniper en la personne de Chad Michael Collins. Vous suivez toujours ? Alors accrochez-vous puisque le 5 (Sniper 5 : l’Héritage) marque le retour de Berenger (exit donc Billy Zane…) toujours en présence de Michael Collins et d’un nouveau personnage de colonel interprété par Dennis Haysbert (le président David Palmer de la série 24 Heures Chrono…) (!). On en rajoute une petite couche avec cette sixième aventure qui éclipse de nouveau Tom Berenger au profit de Billy Zane tout en conservant Michael Collins et Haysbert au casting !! Ouf. Et le film en lui-même me direz-vous ? Le trailer ci-dessous semble assez explicite quant au contenu : de l’action familiale au budget modeste (3 millions de dollars pour celui-ci…) formatée série TV, qui se suit très certainement sans déplaisir mais sans réel intérêt… Une péloche parfaite pour soir de grande fatigue ou de grande chaleur, quand notre cerveau commence à entrer en fusion, sauf si on tente pendant le visionnage de remonter le fil du casting des épisodes précédents ! Disponible chez Sony Pictures depuis le 5 juillet.

 

 

(06/07/2017) NEWS : Panique au téléphone

Natasha Henstridge, qui avait plus ou moins disparu des écrans radars du cinéma de genre, (cantonnée principalement à des séries TV), revient jouer les Jodie Foster bis avec ce Home Invasion, un thriller en forme de survival cloisonné aux quatre murs d'une maison. Quand une femme et son beau-fils sont pris pour cibles dans leur manoir isolé par un trio de cambrioleurs, leur seule aide provient d’un expert en sécurité, en ligne au téléphone… Un pitch qui nous rappelle bien évidemment le Panic Room de David Fincher mixé au Cellular de David R. Ellis. Des références pas forcément faciles à assumer : si Cellular était un simple divertissement moyennement réussi, Panic Room était un véritable exercice de style où Fincher maitrisait parfaitement l'espace et la dynamique contrainte d'un décor réduit. Un décor exigu qui risque surtout, dans le cas présent, de servir de prétexte à un tournage à coût forcément réduit ! Pas de grands espoirs donc pour ce Home Invasion où Natasha pourra tout de même compter sur l'aide de Jason Patric et Scott Adkins pour tenter de limiter la casse… À découvrir tout de même chez Sony Pictures dès le 5 juillet !

 

 

(03/07/2017) NEWS : Les D.T.V. de juillet (1ere quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

Home Invasion de David Tennant. Avec Natasha Henstridge, Jason Patric, Scott Adkins… Quand une femme et son beau-fils sont pris pour cibles dans leur manoir isolé par un trio de cambrioleurs, leur seule aide provient d’un expert en sécurité, en ligne au téléphone…

(Sony Pictures / Sony Pictures Home Entertainment – le 5 juillet)

L.A. Rush de Mark & Robb Cullen. Avec Bruce Willis, Jason Momoa, Famke Janssen… Steve Ford, vieux détective privé et légende de L.A, est engagé par un promoteur pour arrêter un graffiteur qui fait des dessins obscènes sur son immeuble. Menant son enquête, Steve voit sa vie prendre une autre dimension, lorsque son chien Buddy se retrouve aux mains de Spyder, un chef de gang lié aux cartels de la drogue. Face à cette situation, Steve est forcé d’utiliser la manière forte…

(AB Vidéo / Warner Home Vidéo France – le 5 juillet)

The Master of Kung-Fu de Chen Kaige. Avec Wang Baoqiang, Aaron Kwok, Chang Chen… Après avoir été expulsé de son monastère, un jeune moine entame un périlleux voyage et se retrouve confronté à de nombreuses épreuves…

(Sony Pictures / Sony Pictures Home Entertainment – le 5 juillet)

Sniper 6 : Ghost Shooter de Don Michael Paul. Avec Billy Zane, Chad Michael Collins, Dennis Haysbert… Les tireurs d’élite Brandon Beckett et Richard Miller combattent des extrémistes au Moyen-Orient lorsque le Colonel leur donne une nouvelle mission : protéger un gazoduc en Europe de l’Est contre des terroristes cherchant à commettre un acte politique…

(Sony Pictures / Sony Pictures Home Entertainment – le 5 juillet)

Le Dîner des Vampires de Jason Flemyng. Avec Charlie Cox, Mackenzie Crook, Tony Curran… En retrouvant la ravissante cougar Vanessa pour un rendez-vous romantique, Sebastian Crockett ne se doute pas qu’elle est en réalité un vampire et qu’elle l’a choisi pour intégrer son clan. Mais une fois sur place, il ne fait pas l’unanimité auprès des buveurs de sang et devient leur proie. Piégé dans une ferme isolée, la situation empire lorsque des chasseurs de vampires décident de se joindre à la fête…

(Marco Polo Production / Sony Pictures Home Entertainment – le 12 juillet)

 

 

(01/07/2017) DOSSIER : Lone Pine Museum : Tremors Archives

On continue de découvrir le Lone Pine History Film Museum et tout particulièrement sa partie consacrée au film Tremors de Ron Underwood et à ses Graboids, des vers géants mutants qui se déplacent sous terre et réagissent aux vibrations du sol ! Un festival de créatures en mousse de latex "à l’ancienne", loin de tout FX 100 % digitalisés qui envahissent la plupart des productions D.T.V. actuelles… L’occasion de se replonger donc, dans des méthodes de travail que l’on pourrait presque qualifier aujourd’hui d’artisanales et de raviver nos souvenirs adolescents, aux grandes heures de la location de VHS, dont Tremors a, pour nous, largement contribué. Suivez les liens ci-dessous (ou sur Maniacs TV) pour accéder à notre vidéo !

LIRE LE DOSSIER LONE PINE MUSEUM

 

 

(28/06/2017) NEWS : Hello Boogey…

Le film de Boogeyman fait un retour en force dans le planning de ce mois de juin avec The Bye Bye Man. Mélange surnaturel du Candyman et du Mister Babadook, ce croquemitaine ne surgit que quand ses futures victimes évoquent son nom : pas de bol pour les quelques étudiants qui s'installent dans une vieille maison et qui se retrouvent confrontés à cette entité diabolique qui tente de contrôler leurs pensées… Précédé d'une réputation plutôt flatteuse ce petit budget de 8 millions de dollars bénéficie du savoir faire de la réalisatrice Stacy Title dont la très courte (et très irrégulière…) filmographie contient le pourtant excellent Ultime Souper, une comédie noire irrévérencieuse où une bande de potes réglait ses différences d'opinions avec le voisinage autour d'un diner arrosé de poison… Après un détour par le film à sketchs (le pas terrible Hood of Horror), la réalisatrice retrouve donc le genre horrifique, tout en s'accordant un break de 11 ans (!) entre les deux films : une très longue pause qui, on l'espère, lui aura permis d'affiner sa mise en scène et de soigner ce long métrage qui pourrait relancer, en cas de succès, toute une horde de croquemitaines sur le marché du D.T.V. ! À signaler, enfin, la furtive présence de Faye Dunaway et Carrie-Anne Moss qui traversent le film en toute discrétion : un bonus un peu chiche mais toujours bon à prendre… Ne pensez plus, ne parlez plus et frottez-vous à la malédiction du Bye Bye Man, disponible le 22 juin chez Metropolitan !

 

 

(25/06/2017) DOSSIER : Visite au Lone Pine History Film Museum…

Maniacs ne recule devant rien pour vous livrer quelques exclus ! Nous avons donc visité pour vous le Lone Pine Film History Museum, un musée du cinéma majoritairement consacré aux westerns, à ses acteurs stars et à ses personnages cultes et emblématiques. La particularité du musée est cependant de ratisser un peu plus large que le genre et d’ouvrir ses portes à toutes les productions qui ont usé des espaces naturels (grandioses et magnifiques) de Lone Pine et ses environs. De Iron Man à Gladiator en passant par Star Trek et Cherry 2000, c’est le cinéma en général qui est célébré entre les murs de ce discret mais attachant et incontournable musée. On vous invite donc à le découvrir succinctement grâce à notre reportage vidéo disponible dans notre dossier ci-dessous ou sur Maniacs TV...

LIRE LE DOSSIER LONE PINE MUSEUM

 

 

 

 

 

 

PAGE [1] [2] [3] [4]

 

 

 

Accueil