_______________________________________________________________________

 

 

(22/06/2017) NEWS : Le marché D.T.V. à l'assaut des pyramides…

Il y avait fort à parier que le retour de la Momie sur nos écrans (et le Dark Universe qui devrait en découler) allait forcément attirer la convoitise des boites de production D.T.V. (on attend l'invasion des mockbusters tendance Asylum…). Le Jour de la Momie (Day of the Mummy), bien que datant déjà de 2014, atterrit opportunément dans les plannings français au moment même où Tom Cruise fait la chasse aux bandelettes sur grand écran. Dans la grande tradition low cost de la vue subjective en mode found footage le film nous propose de suivre un aventurier bien décidé à s'emparer d'un diamant mythique dissimulé quelque part dans le tombeau d'une pyramide… Rien de bien nouveau à se mettre sous la dent si l'on en croit ce pitch rachitique et le trailer ci-dessous : la "mise en scène" des quelques images dévoilées parvient difficilement à camoufler son manque de moyens et d'ambition, tandis que le pauvre Danny Glover, bien fatigué, se compromet une fois de plus dans un rôle caméo complètement indigne de son talent. Un bilan pas franchement engageant pour un D.T.V. qui sent violement l'arnaque et pour lequel, pour notre part, on ne misera pas un centime ! Disponible chez Rimini Editions dès aujourd'hui.

 

 

(19/06/2017) NEWS : Traci dans Toutes les Couleurs du Bis

Traci Lords à l’honneur du neuvième numéro de l’excellent fanzine Toutes les Couleurs du Bis. Un dossier qui rend hommage à la sulfureuse actrice et couvre une première partie de sa carrière, de 1968 à 1987. Pour rappel, l’actrice, star du X, a tourné de nombreux films de 1984 à 1986 en ayant fourni de faux documents d’identité prouvant sa majorité : une arnaque mise au jour par le FBI qui a bien failli couter la tête de nombreuses et prestigieuses boites de production de porno ricaines, accusées d’avoir fait tourner une adolescente de 16 ans (!). S’ensuivent panique et empressement de la part des producteurs et réalisateurs, pour échapper à une condamnation, à détruire de nombreuses pellicules et séquences mettant en scène la jeune fille! Ainsi naissent les légendes (reste-il des scènes inédites sur péloche de l’actrice, planquées quelque part dans un placard sous une pile de vieilles chaussettes d’un producteur à la retraite ?) et le statut d’actrice culte qui en résulte. Vous pouvez, en tout cas, en apprendre beaucoup plus sur Traci Lords en commandant le fanzine via le site de Sin’Art en cliquant sur le lien ci-dessous (ou ci-dessus !). Bonne lecture !

 

 

(16/06/2017) NEWS : Les D.T.V. de juin (2eme quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

The Bye Bye Man de Stacy Title. Avec Douglas Smith, Lucien Laviscount, Cressida Bonas… Lorsque trois étudiants s’installent dans une vieille maison aux abords de leur campus, ils libèrent inconsciemment le Bye Bye Man, une entité surnaturelle qui ne hante que ceux qui découvrent son nom. Les amis comprennent alors qu’il n’y a qu’un moyen d’échapper à sa malédiction et d’éviter qu’elle ne se propage : ne pas le dire, ne pas y penser. Quand le Bye Bye Man arrive à s’immiscer dans vos pensées, il prend le contrôle et vous fait commettre l’irréparable…

(Metropolitan Vidéo / Seven7 – le 22 juin)

Le Jour de la Momie de Johnny Tabor. Avec William McNamara, Danny Glover, Andrea Monier… Afin de s’emparer d’un diamant mythique, l’aventurier Jack Wells se joint à un groupe d’archéologues venus en Egypte pour explorer une tombe fraîchement découverte : celle du Roi Neferu, mort à la suite d’une terrible malédiction. L’intrusion des visiteurs dans le tombeau va redonner vie à la momie. Après des siècles de sommeil, une horreur sans équivalent est prête à s’abattre sur le monde…

(Rimini Editions / Seven7 – le 22 juin)

Mythica : La Couronne de Fer de John Lyde. Avec Melanie Stone , Adam Johnson, Kevin Sorbo… Szorlok veut retrouver le dernier éclat de la Darkspore qui lui donnerait un pouvoir absolu sur le royaume des morts. Pour la récupérer avant lui et l’empêcher de s’y unir, Gojun a envoyé son équipe, les ronces Rouges en demandant à Marek de livrer celle-ci au temple des Dieux afin d’en assurer la garde…

(AB Vidéo / Seven7 – le 22 juin)

Le Roi Arthur - Le pouvoir d'Excalibur de Antony Smith. Avec Adam Byard, Gavin Swift, Paul Albertson… Lorsque le roi Arthur livre son dernier combat au coeur de la bataille de Camlann, le royaume sombre dans le chaos. Avant de mourir, le roi charge l’un de ses plus fidèles chevaliers de confier Excalibur, son épée légendaire, à la Dame du Lac. Ses deux fils Mordred et Owain vont s’affronter pour hériter de la couronne. Une lutte impitoyable s’engage entre les deux frères pour récupérer Excalibur, la mythique épée de leur père qui confère des pouvoirs à celui qui la détient.

(First International Production / Seven7 – le 22 juin)

Clown de Jon Watts. Avec Andy Powers, Laura Allen, Peter Stormare… Un pe`re de famille se de´guise en clown pour les six ans de son fils. Seulement, une fois le costume enfile´, il est impossible de l’enlever, il devient une seconde peau, alte´rant aussi la personnalite´ du pe`re… Pour rompre la male´diction du costume, le pe`re devra faire de terribles choix qui feront courir a` sa famille de graves dangers…

(Wild Side Video / Warner Home Vidéo France – le 28 juin)

 

 

(14/06/2017) DOSSIER : Les frères Bogdanoff au Bloody Week-End

La huitième édition du Bloody Week-End était également l’occasion d’accueillir les cultissimes Igor et Grichka Bogdanoff. Une présence pour le moins conséquente pendant ces 3 jours puisqu’en dehors de leur fonction de jury de la sélection des courts métrages, les frères ont également animé deux conférences « Avant le Big Bang » et « Sommes-nous seul dans l’univers ?». Un programme qui passe également par de nombreux bains de foule et de séances d’autographes bien plus populaires que n’importe quel autre des membres prestigieux du jury. Une popularité française qui reste donc intacte malgré les années (les prestations télés de Temps X ont quand même plus de trente ans !), justifiée par une disponibilité, une simplicité et une gentillesse envers le public, insatiable de sollicitations, qui fait plaisir à voir. Petit retour sur leur présentation lors de la cérémonie d’ouverture du festival ci-dessous (ou directement sur la Web TV de Maniacs en cliquant sur les liens en haut ou à droite…)

LIRE LE DOSSIER BLOODY WEEK-END 2017

 

 

(12/06/2017) NEWS : Des mondes virtuels Made in France

De la SF française à l’honneur avec Virtual Revolution, un film d’anticipation dans un univers à la Blade Runner qui mèle polar et cyberpunk. Inspiré, selon le réalisateur même Guy-Roger Duvert, par le film de Ridley Scott mais aussi de Akira ou Ghost in The Shell, l’intrigue nous invite à suivre un tueur dans un monde futuriste où la réalité virtuelle est devenue un nouveau mode de vie. Financé en partie par le crownfounding, les 700 000 Euros de budget annoncés par le réalisateur (Imdb nous indique de son côté l’équivalent de trois millions de dollars) ne pèsent pas lourd face aux ambitions complexes et stylisées du film. Le trailer ci-dessous s’avère pourtant convaincant et soigné, appuyé par une photographie qui se traine l’allure d’un vrai blockbuster hollywoodien. Une première approche positive donc qui ne garantit pas des qualités purement scénaristiques du film mais qui donne envie de soutenir un projet dont l’envergure et le sujet sont rarissimes sur le marché de la production française. On soutient donc, et on espère ne pas être déçu par cette péloche disponible depuis le 6 juin en DVD/Blu-Ray chez Tachkent Productions.

 

 

(10/06/2017) NEWS : Walter hill de retour à l’artillerie (lourde)…

Walter Hill le réalisateur culte de Guerriers de la Nuit, Sans Retour, 48 Heures, Les Rues de Feu ou Double Détente (soit une filmographie absolument incontournable pour tout amateur de péloches d’action 80’s qui se respecte…) est de retour après une longue absence (son dernier film en date, Du Plomb dans la Tête, en 2012, n’était par contre pas une grande réussite…) pour nous proposer ce Revenger (The Assignment), un polar d’action où Sigourney Weaver, dans le rôle d’une brillante chirurgienne, va transformer un tueur macho et violent en femme, sous les traits de…Michelle Rodriguez. Presque une blague, tant l’actrice grandement habituée au cinoche d’action ultra bourrin se révèle presque déjà naturellement burnée… Pour la grâce et la délicatesse féminine on ira donc voir ailleurs mais on tentera tout de même d’apprécier Michelle prise au piège d’une manipulation qui va évidemment l’amener à sortir les flingues et serrer la machoire pour régler ses comptes… Plutôt très mal noté sur IMDB, le film part d’un poil ou deux du mauvais pied avec son scénario ni palpitant, ni original, ni crédible mais on ne saurait refuser une séance de rattrapage à un réalisateur qui a participé aux inoubliables souvenirs de notre cinéphilie adolescente, aux grandes heures de la VHS ! À voir donc, au moins par curiosité, et à se procurer chez TF1 Vidéo en Dvd/Blu-ray depuis le 6 juin.

 

 

(06/06/2017) DOSSIER : Bloody Week-End 2017 !

Petit retour en écrit et en vidéo sur le Bloody Week-End 2017 : un festival qui nous offre une compétition de courts métrages fantastiques, complétée par des débats, des concerts, des performances diverses et un espace exposants qui permet d’admirer sculptures, dessins, maquettes, décors ou maquillages (sans oublier un espace vente…). Une belle découverte donc, que nous vous proposons de parcourir succinctement en cliquant sur le lien ci-dessous ou en surfant sur la Web TV de Maniacs (voir le nouveau lien ci-dessus ou sur le côté droit…).

LIRE LE DOSSIER BLOODY WEEK-END 2017

 

 

(03/06/2017) NEWS : ravalement de façade chez Maniacs...

Maniacs ouvre les portes de ses archives vidéo et relance le projet MANIACS WEB TV auquel vous pouvez accéder en cliquant sur le lien ci-dessus dans la barre d’accueil ou dans la vignette ci-contre à droite. Conférences de presse, présentations d’équipes de films, reportages, interviews : nous allons vous permettre d’accéder à des heures de vidéos que nous avons stockées (et accumulées…) depuis des années, du Fantatstic’arts de Gérardmer au Festival de Cannes… Mise à jour également du FACEBOOK Maniacs et création du TWITTER, avec la possibilité pour vous de vous exprimer, de commenter, ou tout simplement de visionner vidéos et photos que nous épinglerons régulièrement sur les pages d’accueils. Le FORUM, enfin, vous permet en vous inscrivant de venir discuter cinoche en toute simplicité : le forum est un peu moribond depuis quelques temps mais il ne tient qu’à vous de le relancer ! De nouveaux "outils multimédias" donc, qui complètent le site lui-même et nous permettront, on l’espère, de toucher un plus large public. Fans de ciné et de D.T.V : bienvenue dans l’univers Maniacs !

 

 

(31/05/2017) NEWS : Les D.T.V. de juin (1ere quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

Revenger de Walter Hill. Avec Michelle Rodriguez, Sigourney Weaver, Tony Shalhoub… Une criminelle lancée sur les traces du cerveau d’une organisation criminelle se retrouve doublée par un gang de voyous et une chirurgienne…

(TF1 Vidéo / Universal Pictures Vidéo (France) – le 6 juin)

Virtual Revolution de Guy-Roger Duvert. Avec Mike Dopud, Jane Badler, Jochen Hägele… Neo Paris. 2047. 75% de la population passe son temps connectée dans des mondes virtuels, ne se souciant plus de la réalité. Nash Trenton est un ancien flic reconverti comme tueur à la solde d’une multinationale à l’origine de plusieurs de ces mondes virtuels. Sa mission : identifier, traquer et éliminer des terroristes qui menacent le système…

(Tachkent Productions / Arcadès – le 6 juin)

Headshot de Kimo Stamboel et Timo Tjahjanto. Avec Iko Uwais, Julie Estelle, Cinta Laura Kiehl… Blessé à la tête, Ismaël se réveille à l’hôpital sans aucun souvenir. Amnésique, il essaye de se reconstruire grâce à Ailine, une étudiante en médecine. Mais son passé violent le rattrape quand cette dernière est enlevée. Ismaël fera alors tout pour la retrouver…

(AB Vidéo / Warner Home Vidéo France – le 7 juin)

Arsenal de Steven C. Miller. Avec Nicolas Cage, John Cusack, Adrian Grenier… Lorsque le bon à rien de frère d’un riche homme d’affaires est kidnappé et qu’une grosse rançon est demandée, tout le monde pense qu’il est en réalité dans le coup pour récupérer l’argent. Surtout qu’il a travaillé par le passé pour le mafieux Charlie Hill. Mais JP sait que son frère est vraiment en danger et abandonne alors ses principes pour tenter de le sauver…

(Marco Polo Production / Sony Pictures Home Entertainment – le 14 juin)

Immigration Game de Krystof Zlatnik. Avec Mathis Landwehr, Denise Ankel, Katharina Sporrer… L’Europe a fermé ses frontières aux réfugiés. L’Allemagne est le seul pays à offrir la citoyenneté, mais sous une condition. Les réfugiés sont accueillis, si et seulement si, ils survivent au jeu de téléréalité "Immigration Game". Abandonnés dans la banlieue de Berlin, ils sont livrés à eux-mêmes. Leur but : rejoindre la tour de télévision qui se trouve dans le centre de Berlin le plus vite possible, sans se faire tuer par les citoyens allemands, qui peuvent les persécuter …

(Marco Polo Production / Sony Pictures Home Entertainment – le 14 juin)

 

 

(24/05/2017) NEWS : Le cinéma de l’extrême…

La grande "tradition" du film d’horreur à sketchs se perpétue avec ce German Angst dont la bande annonce très grindhouse nous promet quelques grands moments de gore craspec et d’ambiances malsaines et putrides. Trois intrigues pour ce film écrit et réalisé par deux icones allemandes de l’horreur : Jörg Buttgereit (les cultes Nekromantik puis plus grand-chose depuis…), Andreas Marschall (l’excellent giallo Mask, véritable hommage au cinéma de Dario Argento…) et Michal Kosakowski dont c’est le premier film après un documentaire. L’Allemagne a la réputation de livrer au monde quelques-unes des péloches les plus malsaines et violentes de la planète (on pense nécessairement aux films carrément dégénérés de Andreas Bethmann, Timo Rose, Eric Stanze, Andreas Schnaas, Olaf Ittenbach ou Marc Rohnstock, dont les films sont disponibles chez l’éditeur francais Uncut Movies…) et l’on espère évidemment que cette anthologie fera honneur à la réputation sanglante et sexy de ces réalisateurs de l’extrême... Disponible depuis le 2 mai chez Rimini éditions.

 

 

(19/05/2017) NEWS : Pour un trône de plus…

Games of Thrones continue d’inspirer plus ou moins opportunément de nombreuses productions qui déboulent dans nos platines D.T.V. C’est le cas pour ce The Last King (Birkebeinerne en V.O.), en provenance directe de Norvège, qui n’hésite carrément pas à repécher un second rôle de la série (Kristofer Hivju, également norvégien comme son nom le laisse entendre et qui interprète l’un des membres de la horde des sauvageons…) pour le propulser cette fois-ci en haut de l’affiche. Une promotion peut-être pas très honnête mais heureuse pour l’acteur qui, grace à sa tronche biseautée cachée derrière une épaisse barbe rousse, colle parfaitement à l’ambiance médiévale avec une crédibilité et un naturel que doivent envier des brouettes d’acteurs de films historiques que l’on croirait, la plupart du temps, déguisés ou égarés dans le temps… A noter également la présence de l’excellent acteur danois Nikolaj Lie Kaas à la filmographie longue comme le bras déjà vu chez Lars Von Trier ou dans la trilogie des enquêtes du Départements V. Avec un budget équivalent à un peu plus de cinq millions de dollars et une direction artistique qui semble tenir la route ce The Last King pourrait être une chouette découverte à condition, évidemment, que l’intrigue accroche aux pavés… À surveiller ou à se procurer depuis le 9 mai chez Métropolitan.

 

 

(16/05/2017) NEWS : Les D.T.V. de mai (2eme quinzaine)

RIEN A SE METTRE SOUS LES YEUX CETTE QUINZAINE !!!

 

 

(14/05/2017) NEWS : Y a t’il un belge pour sauver la présidente ?

La Belgique voudrait-elle se frotter au thriller d’action made in USA ? C’est du moins ce que laisse supposer les premieres images du trailer de Menace sur la Maison Blanche (De Premier en V.O.). Certes le titre francais carrément racoleur (on pense bien évidemment au doublon Chute de la Maison Blanche de Antoine Fuqua et Roland Emmerich) nous induit largement en erreur puisque l’action se passe en Belgique au moment de la venue présidentielle américaine, mais le film devrait cependant nous offrir une bonne dose de suspens et d’action (pas au sens hollywoodien et démesuré du terme…) grace au talent de son réalisateur, Erik Van Looy. Coutumié du thriller intelligemment construit et réalisé avec efficacité (L’excellent la Mémoire du tueur ou le huit clos Loft…) cette Menace sur la Maison Blanche semble bénéficier d’un budget plus ample appuyé par des ambitions scénaristiques et photographiques revues à la hausse. Si Van Looy évite le piège du syndrome Derrick (une mise en scène molle, datée et télévisuelle…) on pourrait tenir l’exemple parfait du D.T.V. made in Europe qui garde la tête haute face à la concurrence importée des USA. À découvrir depuis le 9 mai chez Rimini editions.

 

 

(11/05/2017) NEWS : Règlement de compte en Arizona…

Thriller haut de gamme pour ce Desert Gun (The Hollow Point en V.O.). Cette intrigue de trafic d’armes entre les États-Unis et le Mexique nous promet (si l’on en croit plus ou moins le trailer ci-dessous…) un croisement passionnant entre tension, suspens et violence hard boiled. Un programme copieux donc, soutenu par un casting solide et alléchant : Patrick Wilson (que l’on adore), Ian McShane (en passe de devenir l’une des "gueules" hollywoodiennes incontournables), John Leguizamo et John Belushi (deux habitués désormais, après leur "gloire" passée, des plannings D.T.V plus ou moins friqués…). On pourra aussi compter sur le savoir faire du réalisateur Gonzalo López-Gallego qui, à défaut de ne pas toujours réussir ses films (le très efficace Les Proies, le très décevant Open Grave et le pas vu Apollo 18 à la réputation plutôt foireuse…), a officié dans suffisament de genres différents (horreur, thriller, S.F.) pour mettre son expérience à profit sur ce polar westernien qu’on est, du coup, plutôt impatient de découvrir ! Disponible depuis le 9 Mai chez Metropolitan Video.

 

 

(09/05/2017) NEWS : West en perte de vitesse…

Quand les réalisateurs hype du nouveau millénaire tombent de leur piedestal on se retrouve avec une fin de carrière à la Simon West. Les Ailes de L’Enfer, Le Déshonneur d'Elisabeth Campbel, Tomb Raider puis… plus grand-chose hormis un sursaut du côté d’Expendables 2. Depuis on a pu croiser son savoir-faire pour emballer une petite péloche d’action du côté de Nicolas Cage (12 Heures pas nullisime mais un peu mou…), de Jason Statham (Joker, pas vu…) et de Dominic Cooper pour le Stratton qui nous intéresse aujourd’hui ! Au programme donc de l’action, des badaboums impressionnants et une intrigue pleine de terrorisme, de Navy Seals et d’armes biochimiques : la routine du genre en fin de compte, sauf que le prestige du casting et le budget du film se réduisent comme peau de chagrin (le film est financé de manière indépendante sans l’apport des grands studios..). Faut-il pour autant jeter le bébé avec l’eau du bain ? Pas forcément puisque l’expérience de West pourrait faire la différence… À suivre chez Marco Polo Production depuis le 3 mai…

 

 

 

 

 

PAGE [1] [2] [3] [4]

 

 

 

Accueil