_______________________________________________________________________

 

1945 - End Of War

(Taiheiyou no kiseki: Fokkusu to yobareta otoko)

 

 

Le film : 14/20

  • Japon - 2011
  • Budget –
  • Production: Toho Company
  • Réalisation : Hideyuki Hirayama
  • Avec Yutaka Takenouchi, Sean McGowan, Mao Inoue…

1945. La seconde guerre mondiale est terminée… Pourtant, une île au large du Japon résiste aux terribles assauts de l’armée américaine. Le capitaine Oba en fin stratège décide de ne pas capituler et de poursuivre le combat. Pendant plus d’un an, reclus avec ses hommes dans les tranchées, il va livrer de violents combats afin de repousser l’ennemi. Sa ténacité et son courage lui permettront de poursuivre le combat bien au-delà de la fin de la guerre…

Les sorties D.T.V. nous réservent décidément bien des surprises. Alors que nous imaginions nous taper une énième péloche guerrière bourrine et fauchée (la présence à l’écran de Daniel Baldwin et Treat Williams, depuis longtemps habitués aux prestations militaires de seconde zone, nous avait évidemment aiguillé sur la mauvaise direction…) on se retrouve devant un film au budget très confortable produit par la mythique Toho ! Un film de guerre aux accents dramatiques qui n’a pas grand rapport avec un Chuck Norris facho période Golan Globus (notre référence culte et nostalgique…) mais qui s’inspire au contraire énormément de l’esprit fraternel et pacifique de la double bobine Lettres d’Iwo Jima et Mémoires de nos Pères de Clint Eastwood. Un choix scénaristique qui permet au Japon de renvoyer la balle au réalisateur ricain en nous proposant de naviguer entre les deux camps ennemis sans jamais prendre partie. Chaque administration militaire dévoile alors son lot de personnalités plus ou moins recommandables avec ses convaincus d’une solution guerrière, ses hommes à l’honneur bafoué qui souhaitent mourir au combat ou ses esprits sages qui cherchent à tout prix une solution pacifique pour échapper au carnage inutile. Une belle leçon d’humanité qui nous touche tout autant du côté des camps japonais de fortune retranchés en pleine forêt que du camp militaire moderne et ordonné. Une dramaturgie qui expose aussi malheureusement beaucoup de séquences larmoyantes pas toujours très subtiles, souvent au détriment de l’action : en dehors d’une introduction guerrière impressionnante et sanglante il ne se passe pas toujours grand-chose pendant ces quelques 120 minutes de métrage. Le rythme en dents de scie risque donc de décourager les moins patients d’entre vous.

1945 - End of War, même s’il revêt des apparences de film d’action guerrier, est donc bien une véritable oeuvre dramatique, efficace, touchante et passionnante… à condition d’être dans l’état d’esprit requis ! Si vous cherchez un simple divertissement fun et décérébré (comme nous bien souvent…) on vous conseille plutôt d’aller zieuter du côté de la collection Marines/Delta Force de chez Nu Image !

 

 

Le Blu-Ray : 14/20

  • Editeur : Zylo
  • Distributeur : Zylo
  • BD-50
  • Format image : Ratio cinéma : 2.35, ratio vidéo : 16/9, Compression vidéo : AVC, 1080p
  • Format audio : DTS-HD Master Audio : Français 5.1, Anglais 5.1
  • Sous titres : Français

Un piqué d’image impressionnant, qui fourmille de détails, mais qui pâtit en revanche de très mauvais contrastes : les noirs sont franchement grisés et pénalisent les scènes plus sombres (il suffit d’observer les bandes noires du cinémascope pour comprendre le problème…). Les scènes de jour sont en revanche éclatantes et lumineuses : des conditions presque idéales pour visionner cette grande fresque historique…

Le DTS-HD fait son numéro avec éclat en V.F. comme en V.O. : les scènes guerrières nous offrent une spatialisation surround d’une grande efficacité tandis que les moments plus dramatiques (ils sont nombreux) sont servis tout aussi justement avec une excellente mise en avant des dialogues et des ambiances sonores subtiles et justes.

Malheureusement pas de bonus !

Nicolas C.

 

 

 

1945 end of war