_______________________________________________________________________

 

(09/06/2018) NEWS : Un motel pour Nicolas Cage…

Nicolas Cage continue d’enchainer les tournages avec une régularité et un empressement sidérant : déjà 5 projets plus ou moins finalisés pour cette année 2018 et pas moins de 5 films en 2017 dont The Watcher (Looking Glass en V .O.) qui déboule la semaine prochaine dans nos linéaires D.T.V. Cage endosse le rôle d’un père de famille endeuillé qui décide de changer de vie en rachetant un hôtel. Les évènements vont évidemment déraper avec cette étrange chambre dix équipée d’un miroir sans teint… Manipulations et suspens au programme de ce film dont l’ambiance nous rappelle le Motel (Vacancy 2007) de Nimrod Antal (même si l’intrigue, différente, louchait du côté du survival horrifique…). On craint toujours un peu les projets dans lesquels fonce tête baissée un Cage beaucoup trop boulimique de péloche mais on compte sur le réalisateur Tim Hunter pour relever un peu le niveau : sans nouvelles de lui depuis 14 ans ce dernier a pourtant à son actif quelques belles références tout à fait honorables (et dans des styles très différents…) comme le perturbant et glauque Fleuve de la Mort (1986), le touchant et humaniste Saint de Manhattan (1989 avec Matt Dillon et Danny Glover…), ou le sombre polar Le Maitre du Jeu (1997). Un réalisateur plutôt éclectique et talentueux qui mérite donc que l’on s’attarde sur son nouveau film en essayant de faire abstraction de l’étiquette péjorative du "D.T.V. Nicolas Cage du mois" ! À découvrir chez Marco Polo production dès le 13 juin…

 

 

(06/06/2018) MANIACS TV  : Tournages cultes / Hitcher

C’est en Californie, dans le désert de Mojave, que l’on peut dénicher Amboy, une minuscule ville fantôme dépeuplée suite au contournement de la route 66 par les interstate highway et dont il ne reste aujourd’hui que quelques rudimentaires maisons, un bureau de poste (encore en activité ?) et les vestiges du Roy’s motel café dont la station service a rouvert il y a quelques années. Une ambiance crépusculaire / post-atomique que n’ont pas manqué d’exploiter les cinéastes comme dans Kalifornia (Dominic Sena /1993) ou Hitcher de Robert Harmon (1986). C’est justement une séquence de ce dernier que nous vous proposons de (re)découvrir aujourd’hui. Le Roy’s est à l’époque encore totalement opérationnel (hôtel/café) et offre un refuge bien temporaire à un jeune C. Thomas Howell traqué par un psychopathe tueur incarné par Rutger Hauer. Un face à face, donc, à l’intérieur du restaurant qui va pousser le personnage de Howell a prendre de nouveau la fuite grâce à un bus à l’arrêt dans la station. Nous n’avions pas du tout prévu de tourner au Roy’s pour illustrer Hitcher, c’est pourquoi nos images restent très sommaires et très peu précises vis-à-vis de celles du film mais elles permettent au moins de retrouver la sensation d’isolement et l’atmosphère de désolation oppressante que communique le film. Les premières images proposent de découvrir succinctement la réception de l’hôtel qui a été conservée à l’identique de sa déco 70’s et les autres images de vues "intérieures" de bâtiments sont celles des chambres de l’hôtel aujourd’hui abandonné… Une vidéo à découvrir ci-dessous mais également dans le dossier / chroniques "les lieux de tournages cultes" (ci-dessus) ou tout simplement sur la Maniacs web TV de YouTube. Bon visionnage !

LIRE LE DOSSIER

 

 

(02/06/2018) NEWS : Les D.T.V. de juin (1ère quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

Bullet Head de Paul Solet. Avec Adrien Brody, Antonio Banderas, John Malkovich… Trois criminels, poursuivis par la police, trouvent refuge dans un entrepôt abandonné. Ils découvrent rapidement que l’endroit est utilisé pour des combats de chiens particulièrement sanglants et qu’ils ne sont pas seuls…

(AB Vidéo / Warner Home Vidéo France – le 6 juin)

Chasseuse de Géants de Anders Walter. Avec Zoe Saldana, Imogen Poots, Jennifer Ehle… Barbara est une adolescente solitaire différente des autres, et en conflit permanent avec son entourage. Ses journées au collège sont rythmées par les allers-retours entre le bureau du proviseur et la psychologue. Aux sources de l’inquiétude des adultes qui veillent sur elle, il y a son obsession pour les Géants, des créatures fantastiques venues d’un autre monde pour semer le chaos. Armée de son marteau légendaire, Barbara s’embarque dans un combat épique pour les empêcher d’envahir le monde…

(Lonesome Bear / Warner Home Vidéo France – le 6 juin)

Double Face de Jan Verheyen. Avec Koen De Bouw, Werner De Smedt, Marcel Hensema… A Anvers, deux policiers enquêtent sur une série de meurtres de jeunes femmes. Lorsque l’un d’eux tombe sous le charme d’une survivante, leur amitié est mise à mal…

(Koba Films / Fox Pathé Europa – le 13 juin)

The Watcher de Tim Hunter. Avec Nicolas Cage, Robin Tunney, Marc Blucas… Après avoir tragiquement perdu leur fillette, Ray et Maggie achètent un motel au milieu de nulle part pour démarrer une nouvelle vie. Alors qu’ils viennent de s’installer, Ray découvre un miroir caché, à travers lequel il peut épier les occupants de la chambre 10. Fasciné par le spectacle qui y est donné, ses activités voyeuristes nocturnes tournent à l’obsession lorsqu’une cliente est retrouvée morte. Un jeu vicieux et dangereux s’installe alors…

(Marco Polo Production / Sony Pictures Home Entertainment – le 13 juin)

 

 

(29/05/2018) NEWS/MANIACS TV : Bloody Week-end : 9ème édition !

C'est du 1er au 3 juin que se tiendra la 9ème édition du Bloody Week-end : le festival international du film fantastique d'Audincourt continue sa progression ascendante pour nous proposer chaque année une programmation toujours plus riche et prestigieuse. Cette année encore Loïc Bugnon, fondateur et directeur artistique du festival, parvient à nous bluffer en nous proposant un "casting" de premier choix avec la présence du réalisateur Marcus Nispel (Massacre à la Tronçonneuse 2003, Pathfinder, Vendredi 13 2009…) en tant que président, secondé par son jury composé des réalisateurs Jeff Lieberman (La Nuit des Vers Géants, Le Rayon Bleu, Survivance…) et Pascal Laugier (Martyrs, Ghostland…), du maquilleur Robert Kurtzman (Evil Dead 2 & 3, Freddy 3, Predator, Tremors…), de l'acteur Fred Williamson (Black Caesar, Vigilante, Les Nouveaux Barbares, Une Nuit En Enfer…) et du rédacteur en chef de L'Écran Fantastique Alain Schlockoff. Côté programmation vous aurez bien évidemment droit à des conférences, la compétition des courts métrages, quelques avant-premières et toute une collection d'animations que vous pourrez retrouver au sympathique village fantastique. 3 jours incontournables donc, à savourer dans une ambiance plutôt très conviviale ! Vous pouvez retrouver ci-dessous la présentation du jury de l'édition 2017 : un tournage un peu à la ramasse (c'est-à-dire avec un antique téléphone portable) par la Maniacs team car nous n'avions pas du tout prévu notre venue ! On regrette d'autant plus de ne pas pouvoir nous y rendre cette année. Des images à découvrir ci-dessous, sur la Maniacs Web Tv ou dans le dossier consacré au festival !

LIRE LE DOSSIER

 

 

(24/05/2018) NEWS : La chute du géant Autrichien…

La chute des icones continue avec la sortie d'un Schwarzenegger en D.T.V. ! Même si l'argumentation de tête d'affiche est plus moins mensongère (Schwarzy n'apparait que dans la dernière partie du film…) ce Killing Hunter confirme toute de même la vraie perte de vitesse d'un acteur en quête d'identité artistique. C'est donc vers la comédie d'action lourdingue qu'Arnold décide de se tourner, en interprétant, dans ce film, un tueur à gage talentueux dont le reste de la profession souhaite se débarrasser. Scénarisé à la manière d'un documentaire (le casting s'adresse à la caméra) le film, si l'on s'en tient à sa bande annonce, semble ne pas s'encombrer de beaucoup de subtilité en enchainant situations et humour lourdingues avec un manque de rythme qui, sur seulement 2 minutes de trailer, fait peine à voir… Un bilan provisoire pas franchement brillant et un 1er film pour son réalisateur qui a intérêt à souffler sur les cendres de la popularité de Schwarzy pour espérer ne pas flinguer sa carrière dès le galop d'essai… Disponible dès le 31 mai en dvd/blu-ray !

 

 

(21/05/2018) MANIACS TV : Gérardmer 2009, Présentation de Morse

L'exploration des archives vidéo de Maniacs continue avec un nouveau passage du côté de l'édition 2009 du festival de Gérardmer. C'est vers la Suède et son climat glacial que nous mène notre avant-première, ce vendredi 30 janvier, avec la présentation de Morse en présence de son réalisateur Tomas Alfredson. Un film qui a raflé le grand prix et le prix de la critique cette année à Gérardmer, pour connaitre par la suite un vrai succès critique. La rencontre touchante entre les jeunes Oskar et Eli (seulement en apparence dans son cas) va très rapidement faire l'objet d'un remake (en 2010) produit par Hammer Film, avec Chloë Grace Moretz et Elias Koteas : un clonage sans intérêt grand tant la réalisation de Matt Reeves (Cloverfield) se contente d'un simple copier-coller de l'original avec un vrai déficit "d'ambiance" et d'émotion. C'est donc vers l'original qu'il est bien évidemment préférable de se tourner et qu'il n'est pas trop tard de découvrir tant son atmosphère reste aujourd'hui encore assez unique (dvd et blu-ray disponibles chez Metropolitan Video). La présentation de Morse à découvrir ci-dessous ou directement sur la WEBTV Youtube de Maniacs. (Abonnez-vous !)

LIRE LE DOSSIER

 

 

(18/05/2019) NEWS : It Came From…Video Game !

Un Animal Attack dans notre planning D.T.V. de mai avec ce It Came From The Desert, une petite péloche inspirée d'un jeu vidéo développé par la société Cinemaware sur Amiga en 1989. Le jeu, hommage aux séries B 50's pleines de monstres aux mutations engendrées par l'apocalypse nucléaire, confrontait le joueur à des fourmis géantes dont il fallait bien évidemment se débarrasser… C'est sur un pitch identique que s'appuie le film, en accentuant visiblement l'aspect parodique de l'intrigue à la manière du Arac Attack (Eight Legged Freaks) de Ellory Elkayem (et qui avait quand même eu droit à sa sortie en salles, distribution Warner oblige...). Avec son titre ultra référentiel (le coup de coude à Ray Harryhausen : "It Came From…"Outer Space", "Beneath the Sea"…) on peine à croire que cette petite production au budget "made in Asylum" (soit un million de dollars) réussisse à retranscrire le charme fauché des films de genre issus de la guerre froide…. On mise donc, au mieux, sur 90 minutes de détente déconnade ou, au pire, sur un animal attack sans intérêt qui risque de se noyer dans la masse de la concurrence pas forcément plus brillante… Dvd disponible dès le 22 mai chez ESC Editions.

 

 

(16/05/2018) NEWS : Les D.T.V. de mai (2ème quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

What We Become de Bo Mikkelsen. Avec Benjamin Engell, Troels Lyby, Mille Dinesen… La famille Johansson passe un été idyllique jusqu’au jour où une épidémie de grippe virulente sème la mort dans le quartier. Les autorités décident de délimiter un périmètre de sécurité, puis cèdent à la panique en imposant la mise en quarantaine à tous les habitants du voisinage. Isolé du reste du monde, le jeune Gustav se rend vite compte que la situation est devenue incontrôlable…

(AB Vidéo / Warner Home Vidéo France – le 16 mai)

It Came From the Desert de Marko Mäkilaakso. Avec Harry Lister Smith, Alex Mills, Vanessa Grasse… Nouveau Mexique. Se rendant à une "Keg Party" où la bière coule à flots, nos 2 coureurs de motocross vont faire une rencontre inattendue en tombant par hasard sur un ancien site militaire. Des expérimentations secrètes visant à croiser leur l’ADN avec des débris d’une métérorite trouvée en 1951 ont été menées sur des fourmis et araignées… et qui ont donné naissance à des fourmis géantes mutantes…

(ESC Editions / ESC Distribution – le 22 mai)

Swiss Army Man de Daniel Scheinert et Daniel Kwan. Avec Daniel Radcliffe, Paul Dano, Mary Elizabeth Winstead… Hank, un naufragé désespéré, s’apprête à mettre fin à ses jours, lorsqu’il découvre un cadavre échoué. Quelle n’est pas sa surprise lorsque ce dernier prend mystérieusement vie… Accompagné de son curieux nouveau compagnon, baptisé Manny, Hank embarque alors dans une aventure incroyable pour retrouver son foyer. Au fil de sa relation avec Manny, le suicidaire d’autrefois va peu à peu réaliser pourquoi la vie vaut la peine d’être vécue…

(Condor Entertainment / Condor Entertainment – le 29 mai)

Killing Gunther de Taran Killam. Avec Arnold Schwarzenegger, Cobie Smulders, Taran Killam… Des assassins décident d’être filmés pour avoir la preuve qu’ils seront ceux qui tueront Gunther, le tueur le plus redoutable de tous les temps. Mais Gunther est informé de leur plan avant qu’ils ne le sachent et fait de leur vie un enfer, transformant les chasseurs en proies dans une course folle pour rester en vie…

(Metropolitan Vidéo / Seven7 – le 31 mai)

Starving Games de Jason Friedberg et Aaron Seltzer. Avec Maiara Walsh, Cody Christian, Brant Daugherty… Dans un avenir post-apocalyptique, la jeune et jolie Kantmiss Evershot prend part aux Starving Games. A l’issue de la nouvelle édition, le gagnant pourra manger à sa faim s’il survit à l’imbécillité chronique de ses adversaires. Associée au fils du boulanger, Kantmiss est déterminée à gagner pour remporter des lots de nourriture à distribuer à sa famille. Mais alors qu’elle révèle au grand jour l’étendue de sa force et de son intelligence, les organisateurs complotent pour truquer la partie...

(Metropolitan Vidéo / Seven7 – le 31 mai)

 

 

(11/05/2018) NEWS/MANIACS TV : A l'heure du festival de Cannes !

La 71ème édition du festival de Cannes a débuté ce mardi 8 mai : le coup d'envoi d'un rendez-vous incontournable de l'industrie cinématographique auquel nous n'avons pas eu la possibilité de participer depuis 2015. On espère pouvoir se frotter de nouveau, dès l'année prochaine, aux "coulisses" cannoises qui couvent, au cœur du palais, l'un des plus grands marchés du film mondiaux. Un rendez-vous incontournable pour toutes les boites de production et de distribution qui tentent bien évidemment de vendre les droits de leur catalogue de péloches à l'international… Du film au kilo, donc, plus ou moins réussi (souvent moins d'ailleurs…) qui donne le pouls et dresse un large bilan de santé de l'industrie cinématographique mondiale. En attendant de hanter de nouveau les couloirs de l'espace Riviera nous vous proposons de revivre quelques moments cannois des précédentes éditions au travers de nos reportages que vous pouvez (re)découvrir ci-dessous. À noter la présentation de Fruitvale Station en 2013, du réalisateur Ryan Coogler qui accède cette année à la fameuse "rencontre / masterclass " officielle du festival. Une ascension fulgurante en à peine 5 ans !

A découvrir exclusivement sur Maniacs, ci-dessous ou sur la chaîne YouTube !

 

 

(09/05/2018) NEWS : Mary sort l'artillerie lourde…

De l'action à l'ancienne pour ce Proud Mary qui pioche allègrement dans la blaxploitation et ses grandes icones féminines (Les Coffy ou Foxy Brown interprétées par Pam Grier…), ou le polar 70's plus "auteurisant" (le Gloria de John Cassavetes avec Gena Rowlands). Une héroïne tueuse à gage donc, qui va tenter de sauver la vie d'un jeune garçon, lors d'une mission/contrat qui va évidemment mal tourner… C'est à Taraji P. Henson que revient la charge d'incarner l'implacable Mary : un rôle bien différent de celui qu'elle incarnait récemment dans le très réussi Les Figures de L'Ombre (vu en salle…) et qui devrait lui permettre rapidement d'élargir le spectre de ses interprétations du côté d'Hollywood… La sympathique bande annonce ci-dessous donne, en tout cas, l'envie d'en découvrir plus d'autant que son confortable budget de 14 millions de dollars nous conforte dans l'impression qualitative que nous offre ses quelques images… On notera que le film, sorti en salles aux USA, s'est pris une grosse buche au box office (à peine 20 millions de dollars de recette…) poussant le film à se contenter d'une sortie D.T.V. sur le marché international… Une contre-performance qui ne freinera pas notre envie de visionnage, à l'aise dans notre canapé ! Dvd et Blu-ray disponibles chez Sony Pictures depuis le 2 mai.

 

 

(06/05/2018) NEWS : Invasion graboid en arctique !

6ème opus pour la franchise Tremors qui nous expédie des territoires brulants du Nevada aux contrées glaciales de l'Arctique dans Tremors : A Cold Day in Hell. Un changement de décor qui ne perturbe pas la formule bien rodée du scénario avec sa menace graboid qui réagit aux mouvements du sol pour bouffer la majorité du casting. Des graboids désormais totalement mutants qui volent et migrent désormais comme n'importe quelle colonie d'oiseaux ! Un "phénomène" bien pratique pour renouveler une intrigue qui commence à s'essouffler sous le soleil suffocant du désert. Côté casting par contre pas de changement : c'est Michael Gross, toujours aussi peu charismatique, qui gère l'offensive graboid à grands coups de pétoires et autres explosifs dévastateurs, épaulé cette fois-ci par Jamie Kennedy, déjà croisée sur la franchise Scream dans le rôle de Randy Meek, et qui a tout de même violement fané ! Pour le reste, pas grand-chose à attendre d'une petite production PG13 calibrée pour ratisser large sur le marché D.T.V. : un épisode à réserver en priorité aux fans et aux nostalgiques de la franchise qui devraient faire preuve d'un peu plus d'indulgence que le spectateur non initié ! Vous pouvez découvrir ci-dessous la bande annonce du film mais également jeter (de nouveau) un œil à notre reportage sur le Lone Pine Film History Museum et son focus sur la partie du musée consacrée aux archives du film Tremors original ! Dvd et blu-ray de Tremors : A Cold Day in Hell disponibles chez Universal Pictures France dès le 15 mai.

 

 

(03/05/2018) NEWS : Sam Worthington upload son génome…

 

Plus discret depuis quelques années (nous avions tout de même frôlé l'overdose en 2009/2010 avec le trio Avatar / Terminator / Choc des Titans…) Sam Worthington tente un comeback par la petite porte avec ce Titan, un faux film d'exploration spatiale qui, en vérité, ne décollera pas du plancher terrien pour nous proposer une variation de la thématique "mutation génétique", quelque part entre La Mouche, La Mutante et Splice. Notre héros et autres collaborateurs cobayes vont donc subir des expériences destinées à modifier le génome humain pour s'adapter à un environnement plus hostile que l'atmosphère terrestre. Les conséquences sur le petit groupe de volontaires seront bien évidemment désastreuses… C'est à un novice (Lennart Ruff, seulement une poignée de courts métrages à son actif…) qu'est confiée la réalisation du film : difficile donc de juger des capacités (novatrices ou simplement fonctionnelles…) de ce dernier, même si la bande annonce, sans être particulièrement désastreuse, nous laisse un solide arrière goût de déjà vu… À vérifier sur pièce pour se forger un avis forcément plus définitif… DVD et blu-ray disponiblse chez TF1 Vidéo dès le 15 mai.

 

 

(01/05/2018) NEWS : Les D.T.V. de mai (1ère quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

Proud Mary de Babak Najafi. Avec Taraji P. Henson, Billy Brown, Danny Glover… La vie d’une tueuse à gages bascule lorsque son chemin croise celui d’un petit garçon durant une mission qui tourne mal…

(Sony Pictures / Sony Pictures Home Entertainment – le 2 mai)

Turbo Kid de François Simard, Anouk Whissell et Yoann-Karl Whissell. Avec Munro Chambers, Laurence Leboeuf, Michael Ironside… Dans un monde parallèle où s’affrontent humains et robots, une explosion nucléaire va transformer la planète en un immense dépotoir. Le Kid, teenager orphelin, passionné par les bandes dessinées survit, échangeant de l’eau contre les objets qu’il trouve dans les ruines des Terres Désolées, et se construit des armes avec ce qui lui tombe sous la main. C’est alors que le Kid rencontre Apple, une jeune femme robot dont il tombe amoureux…

(Program Store / Arcadès – le 2 mai)

Under Control de Adam Randall. Avec Josh Bowman, Neil Maskell, William Houston… Matt forme avec Anna un couple sans histoire, comme il en existe des milliers à Londres. Mais sa vie bascule le jour où quatre hommes masqués kidnappent sa femme. Les ravisseurs confient alors à Matt un mystérieux paquet et un téléphone portable. Les règles sont simples : il a 24h pour livrer le colis en suivant les instructions du téléphone. S’il échoue, demande de l’aide ou dévie de cette mission, Anna mourra…

(Condor Entertainment / Universal Pictures Vidéo (France) – le 2 mai)

Railroad Tigers de Ding Sheng. Avec Jackie Chan, Zitao Huang, Jaycee Chan… En 1941, un travailleur de chemin de fer dirige une équipe de résistants contre l’armée Japonaise afin d’obtenir de la nourriture pour les pauvres…

(AB Vidéo / Warner Home Vidéo France – le 3 mai)

Titan de Lennart Ruff. Avec Sam Worthington, Taylor Schilling, Noah Jupe… Dans un futur proche où la terre a épuisé ses ressources, des scientifiques ont trouvé la solution : envahir l’espace. Ils mènent une opération spéciale dans laquelle ils tentent d’adapter le génome de militaires cobayes au nouvel univers jugé habitable : Titan, la lune de Saturne…

(TF1 Vidéo / Universal Pictures Vidéo (France) – le 15 mai)

Tremors : A Cold Day in Hell de Don Michael Paul. Avec Michael Gross, Jamie Kennedy, Tanya van Graan… Le fidèle aventurier Burt Grummer revient une sixième fois pour chasser du monstre en territoire hostile et glacial !

(Universal Pictures France / Universal Pictures Vidéo (France) – le 15 mai)

 

 

(28/04/2018) NEWS : Bill complètement à l'ouest...

Après Trade, le réalisateur Timothy Woodward Jr. plonge une nouvelle fois dans l'univers du western avec Wild Bill (Hicock en V.O.). Dans cette nouvelle version des aventures du célèbre shérif c'est à Luke Hemsworth (frère de Chris) que revient l'honneur de se fondre dans la peau du personnage, entouré par Kris Kristofferson et Trace Adkins, tous deux déjà présents dans Trade et parfait exemples de tronches burinées et d'attitude 100% cowboy made in USA ! Pas certain, par contre, que la réalisation brille franchement d'originalité et d'efficacité : la bande-annonce manque de sueur, de poussière et de conviction pour vraiment nous convaincre. Un univers un peu aseptisé qui sent le studio et le manque de pognon, nous renvoyant à une gênante sensation de série TV un peu trop lissée pour nous convaincre… Les amateurs du genre devraient cependant y trouver leur compte. Pour les autres : méfiance… Disponible depuis le 25 avril chez Marco Polo Productions…

 

 

(25/04/2018) NEWS : Polar pépère pour papy Willis…

Et un polar cheap de plus pour Bruce Willis ! Avec cet Act of Violence, l'acteur continue inlassablement de plomber sa filmographie de petites péloches pas franchement plus attrayantes qu'un épisode de série TV lambda. Une carrière qui s'engage dangereusement vers le pire du D.T.V. à la Steven Seagal en enchainant les tournages insignifiants. Une conjoncture qui semble parfaitement convenir à Willis tant ce dernier semble détaché depuis (trop) longtemps de son jeu d'acteur : monolithique et complètement blasé, notre McClane usagé traine donc sa trogne sans caractère avec une indifférence étonnante de la part d'un acteur de cette envergure… On attend de voir si le remake de Death Wish par Eli Roth avec Willis dans les chaussettes de Bronson/Kersey pourra sensiblement relancer sa carrière… Pas grand chose à attendre de palpitant, par contre, de ce nouveau D.T.V. polar/action calibré sur le reste de sa filmographie récente : à réserver aux fans ou à une soirée de grande fatigue… Disponible chez Studiocanal depuis le 24 avril.

 

 

(22/04/2018) NEWS : Braquage sur la croisette…

Un petit détour par le film de braquage avec The Adventurers (Xia dao lian meng en V.O.), un film chinois qui a la particularité de se passer en grande partie sur la French Riviera du côté de Cannes avec la participation de Jean Reno en guise de caution plus ou moins légitime de représentation du flic "made in France"… À ses côtés, quelques têtes d'affiches hongkongaises complètent le haut du casting : l'incontournable et talentueux Andy Lau (Infernal Affairs, Detective Dee…), le solide Eric Tsang (Infernals Affairs également !), et la superbe Qi Shu, qui devraient, à eux trois, drainer un large public du côté de l'Asie… Concernant le film lui-même, la bande-annonce ne nous livre pas grand-chose de palpitant ou d'original : stratégie de braquage et petites courses-poursuites au programme d'un film qui devrait s'accrocher aux stéréotypes d'un genre qui ne nous a, pour notre part, jamais vraiment emballé… À découvrir en seconde partie de soirée donc, et à réserver à ce mois de mai prochain pour coller d'un peu plus près au contexte du film et à l'actualité cannoise qui devrait se parfaire d'un certain festival ! Disponible depuis le 18 avril chez Marco Polo Productions.

 

 

(18/04/2018) NEWS :  Les D.T.V. d'avril (2eme quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

The Adventurers de Stephen Fung. Avec Jean Reno, Andy Lau, Shu Qi… À sa sortie de prison, Cheung Tan renoue vite avec son gang et ses mauvaises habitudes. Avec ses complices, il planifie le braquage parfait et dérobe deux joyaux d’une valeur inestimable durant le Festival de Cannes. Pierre, un détective français, cherche à les coincer depuis plusieurs années. Sa traque va le conduire jusqu’à Prague pour mener le coup de filet du siècle…

(Marco Polo Production / Sony Pictures Home Entertainment – le 18 avril)

Acts of Violence de Brett Donowho. Avec Bruce Willis, Cole Hauser, Shawn Ashmore… Un homme voit sa fiancée être kidnappée par des trafiquants, et part la sauver en s’unissant à son ancien camarade d’armée…

(Studiocanal / Universal Pictures Vidéo (France) – le 24 avril)

Wild Bill de Timothy Woodward Jr.. Avec Luke Hemsworth, Kris Kristofferson, Trace Adkins… L’as de la gâchette "Wild Bill" Hickok cherche à fuir son passé en se rendant dans la petite ville d’Abilene dans le Kansas. Conscient des facultés du jeune homme, le maire lui offre le poste de shérif. Mais un redoutable hors-la-loi et sa bande ne tardent par à menacer "Wild Bill" Hickok et l’autorité qu’il représente…

(Marco Polo Production / Sony Pictures Home Entertainment – le 25 avril)

 

 

(14/04/2018) MANIACS TV : La sortie des usines par Wong Kar-Wai (2)

2ème partie de notre reportage consacré au tournage, par Wong Kar-Wai, de La sortie des usines Lumière remis au goût du jour par le réalisateur dans le cadre de l'édition 2017 du Festival Lumière. Ces troisième, quatrième et cinquième prises du tournage de ce 21 octobre 2017 continuent de nous offrir le prestigieux casting que nous avions énuméré précédemment : Niels Arestrup, Charles Aznavour, Jean Becker, Sami Bouajila, Clovis Cornillac, Jean-Loup Dabadie, Emmanuelle Devos, Thierry Frémaux, Anna Karina, Nastassja Kinski, Anne Le Ny, Vincent Pérez, Nicolas Seydoux, Jean-Paul Salomé, Clément Sibony, Salomé Stévenin ou Bertrand Tavernier témoignent d'un impressionnant défilé de personnalités du 7ème art pour rendre hommage aux frères cinéastes et à cet hangar/usine, véritable berceau de la cinématographie ! Une nouvelle vidéo à découvrir ci-dessous ou directement sur notre chaine YouTube (voir le lien dans le menu ci-dessus) !

 

 

(09/04/2018) NEWS : La franchise Kickboxer continue de s'agrandir…

Quelques semaines seulement après l'opus précédent (le remake de l'original de 1989 Kickboxer : Vengeance) voilà que déboule dans nos plannings de ce mois d'avril ce Kickboxer : L'Héritage (Kickboxer : Retaliation en V.O.). Suite directe de son prédécesseur (malgré les deux années qui séparent les deux tournages), elle conserve ses deux têtes d'affiche, Alain Moussi et Jean-Claude Van Damme, en ajoutant au tandem une pincée de Christophe Lambert et de Mike Tyson ! Cette nouvelle intrigue s'écarte par contre légèrement de celle de la franchise originale pour confronter Kurt Sloane à Mongkut, un combattant à la force quasi surhumaine. On flirte donc avec le fantastique et l'anticipation quasi "cyborg" tout en conservant l'essence même de la franchise Kickboxer : vous aurez donc votre lot de bastons sanglantes sur les rings des repères clandestins d'une Thaïlande pas vraiment touristique… Avis aux amateurs et aux nostalgiques du genre : vous risquez bien d'y trouver votre compte ! Disponible chez AB Vidéo depuis le 4 avril.

 

 

(05/04/2018) NEWS : La Finlande à l'heure des Super-héros !

Il n'y a pas que Marvel et DC Comics dans le monde des super héros : la Finlande attrape le train en marche et nous propose sa version nordique du vigilante masqué bien décidé à dérouiller le crime organisé ! Rendel (le nom du film et du "super") déboule donc dans nos plannings D.T.V., bien décidé à se faire une place de choix chez les héros de seconde catégorie. Avec un budget d'à peine 1.5 million d'euros la bande annonce ci-dessous, sans être particulièrement catastrophique, ne fait pas franchement dans l'originalité et le spectaculaire. Le pari de Jesse Haaja, (le réalisateur signe là son premier film…) n'est donc pas gagné d'avance et risque d'avoir un peu de mal à se démarquer d'une concurrence toujours plus vaste et ambitieuse (il suffit les spectaculaires productions en provenance d'Inde comme Krrish ou Ra One…), noyé dans l'embouteillage des nombreuses sorties D.T.V. quasi journalières…. Les fans du genre, toujours prêts à élargir leurs "compétences", ne devraient cependant pas louper cette sortie et les dvd/blu-ray disponibles chez M6 vidéo depuis le 11 avril !

 

 

(02/04/2018) NEWS : Les D.T.V. d'avril (1ere quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

Kickboxer: L'héritage de Dimitri Logothetis. Avec Christopher Lambert, Jean-Claude Van Damme, Mike Tyson… Un an après sa victoire contre Tong Po, Kurt Sloan est ramené de force en Thaïlande afin de combattre le terrible Mongkut…

(AB Video / Warner Home Vidéo France – le 4 avril)

Albion de Castille Landon. Avec Avery Arendes, Jennifer Morrison, Debra Messing… Après qu’un cheval magique l’emmène dans un monde fantastique hélas sous le joug d’un général diabolique, une courageuse jeune fille se retrouve être le seul espoir de sauver ce pays enchanté…

(Factoris Films / ESC Distribution – le 10 avril)

Rendel de Jesse Haaja. Avec Kristofer Gummerus, Rami Rusinen, Matti Onnismaa… Un homme devient Rendel, un super-héros justicier et masqué, pour se venger de l’organisation criminelle Vala, responsable du meurtre de sa famille…

(M6 Vidéo / Warner Home Vidéo France – le 11 avril)

 

 

(30/03/2018) MANIACS TV : La sortie des usines par Wong Kar-Wai…

Il est de tradition, pour l'invité d'honneur du festival Lumière, de tourner sa version de La sortie des usines Lumière, premier film de l'histoire du cinéma. Suivant, entre autre, Martin Scorsese, Quentin Tarantino, Michael Cimino ou Pedro Almodovar, c'est le réalisateur Wong Kar-wai qui se frotte à l'exercice, pour cette édition 2017, quelques 122 ans après l'original. Armé d'une caméra 35mm et d'une caméra digitale, le cinéaste et ses chefs opérateurs (Christopher Doyle et Pierre-William Glenn) tournent la séquence à cinq reprises avec pour directive aux "figurants" de reproduire fidèlement la scène originelle. Seul un baiser final dans la dernière prise viendra chambouler ses précises directives : la touche romantique hongkongaise du cinéaste marque donc finalement de son empreinte cet imposant remake au casting prestigieux : Niels Arestrup, Charles Aznavour, Jean Becker, Sami Bouajila, Clovis Cornillac, Jean-Loup Dabadie, Emmanuelle Devos, Thierry Frémaux, Anna Karina, Nastassja Kinski, Anne Le Ny, Vincent Pérez, Nicolas Seydoux, Jean-Paul Salomé, Clément Sibony, Salomé Stévenin ou Bertrand Tavernier témoignent d'un impressionnant défilé de personnalités du 7ème art pour rendre hommage aux frères cinéastes et à cet hangar/usine, véritable berceau de la cinématographie ! Une vidéo (1ère partie) à découvrir ci-dessous ou directement sur notre chaine YouTube (voir le lien dans le menu ci-dessus).

 

 

(25/03/2018) NEWS : Le projet "3ème type"

Vous rêviez d'une version extra-terrestre du Projet Blair witch ? Réjouissez-vous (!) car votre vœu se concrétise avec la sortie de Phoenix Forgotten, un found footage qui nous invite à suivre les bandes-vidéo de trois amis à la recherche de preuves sur les ovnis, mais jamais revenus de leur virée dans les grandes étendues désertiques de l'Arizona… Dans la grande tradition du genre et de ses caméras épileptiques le réalisateur Justin Barber se frotte à un exercice de style épineux pour son premier long métrage : difficile d'innover et de renouveler une thématique à bout de souffle qui ne galvanise plus les foules (l'effet Paranormal Activity s'est estompé…) et peine même parfois à se tailler une place d'honneur dans les plannings D.T.V. … Peut-on donc croire en Phoenix Forgotten ? Avec un budget de près de 3 millions de dollars (très confortable pour le genre) et la caution de Ridley Scott en tant que producteur (via Scott Free Productions !) le film pourrait créer la surprise et servir une recette pleine d'efficacité, de suspens (d'angoisse ?) et de spectaculaire… Ne nous reste, pour parfaire le visionnage, qu'à nous laisser porter par l'incontournable mention "inspiré de faits réels" pour profiter à plein tube de la séance ! Disponible chez Marco Polo Productions depuis le 21 mars.

 

 

(21/03/2018) NEWS : Revanche à la coréenne

Un condensé d'action en provenance de la Corée avec la sortie de The Villainess. Une intrigue proche de notre Nikita nationale mais boostée à la testostérone, avec des scènes d'action et de violence qu'on nous promet spectaculaires. Une potentielle confirmation, donc, du talent du réalisateur Jeong Byeong-Gil qui avait déjà surpris (pour le meilleur) l'audience de son précédent film, Confession of Murder, un thriller d'action à la réputation flatteuse (disponible en dvd/blu-ray chez France Télévisions Distribution…). Byeong-Gil plonge donc de nouveau dans l'arène du règlement de compte sanglant, un genre dont les Coréens se sont quasiment fait les spécialistes, en transformant la fragile Kim Ok-Bin en tueuse sans états d'âmes qui va devoir payer très cher le prix de sa rédemption… À coup sûr le D.T.V. de la quinzaine à ne pas louper ! Disponible chez Wild Side Vidéo dès le 28 mars.

 

 

(17/03/2018) NEWS : Les D.T.V. de Mars (2ème quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

Phoenix Forgotten de Justin Barber. Avec Florence Hartigan, Luke Spencer Roberts, Chelsea Lopez… 20 ans après la disparition de son frère et deux de ses amis dans le désert d’Arizona, une jeune femme essaie de découvrir la vérité sur ce qui leur est vraiment arrivé. En se basant sur des témoignages et des vidéos tournées par les trois adolescents, elle découvre que leur disparition est liée aux OVNI vus dans la région…

(Marco Polo Production / Sony Pictures Home Entertainment – le 21 mars)

4 jours en Enfer : Kerbala, Irak de Krzysztof Lukaszewicz. Avec Bartlomiej Topa, Antoni Królikowski, Hristo Shopov… En pleine guerre du Golfe, la grande fête islamique d’Achoura commence. Les milices d’Al-Qaïda et d’As-Sarge attaquent l’hôtel de ville local - le siège des autorités et de la police loyales, dans lequel des terroristes arrêtés sont également détenus. Cette attaque repousse 80 soldats polonais et bulgares qui n’ont que pour 24 heures de provisions de nourriture et d’armes. Ayant perdu tout contact avec leurs équipes et ne savent pas quand les renforts arriveront. Ils vont devoir trouver un moyen de s’en sortir…

(ESC Editions / ESC Distribution – le 27 mars)

Hacker's Games de Cyril Morin. Avec Pom Klementieff, Chris Schellenger, King Orba… Comme d’autres hackers, Soyan est engagé par la société qu’il vient de pirater. Cette firme de "sécurité online" couvre les activités de personnalités à travers le monde. Loise est une cyber-détective qui cherche des preuves de crimes de guerre pour une organisation humanitaire. Elle est dans une quête de vérité. Loise et Soyan vont se rapprocher grâce à un jeu d’échec virtuel imaginé par Soyan… Mais l’employeur de Soyan, Russel Belial, va lui demander de couvrir les actions d’un vendeur d’arme que Loise doit contribuer à arrêter…

(Colored Films / BQHL Diffusion – le 27 mars)

The Villainess de Jung Byung-gil. Avec Kim Ok-bin, Shin Ha-kyun, Jun Sung… Depuis sa plus tendre enfance, Sook-hee a été entraînée pour devenir un assassin sans pitié. Enrôlée par les services secrets après la mort de son mentor, elle devient agent du gouvernement sud-coréen. On lui promet qu’après 10 ans de bons et loyaux services, elle aura droit à une seconde chance. Mais lorsque deux hommes font irruption dans sa vie, de sombres secrets ressurgissent de son passé. Pour Sook-hee, l’heure de la vengeance à sonné…

(Wild Side Video / Warner Home Vidéo France – le 28 mars)

 

 

(15/03/2018) NEWS : Chaque jour à 2:22

Une histoire de temps avec la sortie de 2:22 ! Un contrôleur aérien remarque que la même journée semble recommencer pour lui invariablement à 2:22 : il va devoir reprendre le contrôle du temps pour retrouver une vie normale… Une thématique riche qui nous renvoie bien évidemment à l'incontournable Un Jour sans Fin de Harold Ramis ou à la thématique du voyage dans le temps comme dans le méconnu Rétroaction de Louis Morneau. Un genre complexe qui exige également une certaine rigueur scénaristique : on pourra compter sur l'apport du scénariste Nathan Parker (à l'écriture sur l'excellent Moon…) pour crédibiliser les caprices du temps qui se renouvelle indéfiniment… Pour le reste de l'équipe on navigue en terrain peu connu : un réalisateur quasi débutant (également producteur) et un casting de seconds rôles issues principalement de série TV qui, on l'espère, sauront nous surprendre et nous convaincre ! Un film à découvrir en Dvd et Blu-ray chez Métropolitan Vidéo depuis le 8 mars.

 

 

(12/03/2018) NEWS : Sous le chapiteau sanglant…

De l'horreur à l'ancienne pour ce Circus Game (Circus Kane en V.O.). Avec son clown tueur et son huis clos au décorum cheap et coloré, cette petite production apparemment fauchée nous en rappelle tant d'autres, croisées au gré de nos découvertes D.T.V. (un genre inoxydable, de la VHS au Blu-Ray !). La différence se joue donc uniquement sur la capacité du film à nous délivrer un maximum de gore et de fun : difficile de se positionner en se fiant uniquement à la bande annonce ci-dessous, rythmée mais pas vraiment explicite sur son contenu. Rien de plus encourageant concernant l'équipe du film : le réalisateur Christopher Ray, fils Fred Olen Ray, semble suivre les traces de son cultissime père, et pas vraiment pour le meilleur : à son palmarès actuel de gros D.T.V bien nazes, la plupart réalisés pour Asylum (Mercenaries, 2-Headed Shark Attack, Almighty Thor…). Un palmarès pas vraiment rassurant qu'il conviendra de prendre en compte avant de se précipiter sur cette péloche qui surfe bien évidement sur le regain d'intérêt pour les clowns tueurs crée par le remake hollywoodien du It de Stephen King… Une sortie à surveiller d'un simple œil distrait… Disponible en Dvd et Blu-ray depuis le 8mars chez F.I.P.

 

 

(08/03/2018) NEWS : Le retour du loup garou bourré…

Le Wolfcop revient dans nos platines D.T.V. ! Après une première aventure plutôt marrante en 2014 (disponible en blu-ray et dvd chez Factory Films) le réalisateur canadien Lowell Dean et son casting reviennent à la charge dans cette suite, Another Wolfcop, où notre flic/loup garou plutôt porté sur la picole va de nouveau se frotter aux ennuis en combattant un homme d’affaires excentrique aux intentions maléfiques qui va s’attaquer à la tranquillité de la petite ville sous la protection de notre "héros"… Au programme du film de l'humour, bien évidement, plus ou moins lourd, mais également des gros flingues, des explosions et de l'artillerie lourde qui défouraillent sec dans les décors urbains enneigés de Woodhaven. Comme la bande annonce ci-dessous nous promet également plus de sexe, d'alcool et de donuts (!) on ne peut qu'attendre avec impatience cette suite qui devrait combler d'aise nos soirées téloche sans prise de tête. A noter, l'affiche du film, partiellement visible ci-dessus, qui parodie avec réussite celle du Cobra/Stallone de George Cosmatos. Une référence qui attise forcément notre curiosité ! A découvrir depuis le 6 mars chez Factory Films.

 

 

(05/03/2018) NEWS : Florentine se frotte au vigilante…

On était sans nouvelles du réalisateur Isaac Florentine depuis son Close Range en 2015 (disponible en dvd chez AB vidéo…). Il est de retour, pour notre plus grand plaisir, avec la sortie dans les linéaires français de Acts of Vengeance, une nouvelle péloche qui devrait envoyer son quotta de scènes d'action et de combats spectaculaires. Exit Scott Adkins, son acteur fétiche, c'est Antonio Banderas, qui endosse cette fois-ci, le costume du bastonneur de service dans un vigilante movie qui devrait ravir les fans du genre. Un scénario un peu plus "sérieux" et dramatique qu'à l'accoutumée pour Florentine qui explique peut-être l'absence d'Adkins et d'autres combattants plus professionnels que le casting présent. La violence sera donc certainement plus dure, sombre et réaliste, loin de l'esprit très spectaculaire auquel nous a habitué le réalisateur. On peut tout de même faire confiance à Florentine pour nous proposer un film efficace : on ne connait guère meilleur artisan pour nous fignoler une bonne série B avec un budget de série D ! Cold Harvest, US Seals II, Special Force, Le Dernier des Dragons ou les séries des Invincible ou des Ninja (toutes avec Adkins) : un palmarès de D.T.V. incontournables sous l'égide principale de Nu Image qui nous propose un sacré lot de péloches généreuses pour un public jamais (rarement ? ) déçu. On est perso très fan et on n'attendra pas longtemps pour visionner cette nouveauté disponible dès le 14 mars chez AB Vidéo !

 

 

(02/03/2018) NEWS : Les D.T.V de mars (1ère quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

Another Wolfcop de Lowell Dean. Avec Leo Fafard, Yannick Bisson, Amy Matysio… Une année s’est écoulée depuis que l’éclipse noire a transformé l’officier Lou, un buveur excessif, en un infâme flic loup-garou combattant le crime. Bien que le mal qui contrôlait Woodhaven ait été vaincu, la petite ville est loin de revenir à la normale car un homme d’affaires excentrique aux intentions maléfiques va de nouveau s’attaquer à cette petite ville tranquille…

(Factoris Films / Arcadès – le 6 mars)

The Dead 2 de Howard et Jonathan Ford. Avec Joseph Millson, Meenu Mishra, Anand Krishna Goyal… Nicholas Burton, un ingénieur américain, parcourt des centaines de kilomètres afin de retrouver sa jeune femme indienne enceinte. Il est rejoint dans son périple par un jeune orphelin qui le guidera à travers l’Inde, devastée et infectée de zombies…

(M6 Vidéo / Arcadès – le 6 mars)

Skin Trade de Ekachai Uekrongtham. Avec Dolph Lundgren, Tony Jaa, Michael Jai White… Nick part en Asie à la poursuite du gangster serbe qui s’en est pris à sa famille. Sur place, il demande l’aide d’un policier thaïlandais…

(M6 Vidéo / Arcadès – le 6 mars)

2:22 de Paul Currie. Avec Teresa Palmer, Michiel Huisman, Sam Reid… Dylan Branson est un contrôleur aérien assez sûr de lui. Jusqu’au jour où, à 14h22, un éclair de lumière le paralyse, ce qui manque de provoquer une collision entre deux avions. Suspendu de son travail, Dylan remarque peu après que la même journée semble recommencer. Dylan va devoir reprendre le contrôle du temps pour retrouver une vie normale…

(Metropolitan Vidéo / Seven7 – le 8 mars)

The Circus Games de Christopher Ray. Avec Jonathan Lipnicki, Tim Abell, Richard Moll… Un groupe d’adolescents est mystérieusement invité via les réseaux sociaux, à participer à un jeu dont le prix est de 250 000 dollars pour le vainqueur. Poussés par l’appât du gain, ils acceptent et sont conviés dans un lieu secret à l’ambiance effrayante d’un vieux cirque. Ils s’aperçoivent très vite que le vrai prix à payer est d’essayer de rester en vie en échappant au maître des lieux : le clown Balthazar Kane. Le jeu commence…

(First International Production / Seven7 – le 8 mars)

Acts of Vengeance de Isaac Florentine. Avec Antonio Banderas, Karl Urban, Paz Vega… Suite à la mort de sa femme et de sa fille, un avocat fait voeu de silence et décide de se faire justice seul…

(AB Vidéo / Warner Home Vidéo France – le 14 mars)

La Jeune Fille et la Brume de Andrés M. Koppel. Avec Quim Gutiérrez, Verónica Echegui, Aura Garrido… Le sergent Bevilacqua et sa coéquipière Chamorro sont envoyés sur l’île des Canaries, la Gomera. L’affaire d’un homicide impliquant un politicien est réouverte deux ans après les faits. Avec la collaboration peu enthousiaste des autorités locales, les enquêteurs se lancent à la recherche d’un assassin qui semble s’être évaporé dans la brume de la forêt où est apparu le cadavre…

(Koba Films / Fox Pathé Europa – le 14 mars)

 

 

(28/02/2018) MANIACS TV / DOSSIERS : Cannes 2013, Fruitvale Station

Un petit détour, pour cette nouvelle vidéo, par le festival de Cannes 2013 et par la section Un Certain Regard qui nous avait permis de découvrir le premier film de Ryan Coogler, Fruitvale Station. Un film poignant parfaitement orchestré et brillamment interprété. Une séance qui prend pourtant une résonance particulière aujourd'hui avec l'ascension rapide du réalisateur et de son casting dans la sphère hollywoodienne : Coogler enchaine rapidement le tournage de Fruitvale avec celui de Creed puis de Black Panther, actuellement à l'affiche. Même destin pour l'acteur Michael B. Jordan qui suit celui de son réalisateur : après une première incursion chez la Marvel (le reboot des Quatre Fantastiques) il endosse le costume d'Adonis Creed, fils d'Apollo, pour le spin-off de la franchise Rocky puis celui de Erik Killmonger dans Black Panther, toujours pour la Marvel. Seule Octavia Spencer, déjà largement établie et reconnue avec son oscar du meilleur second rôle en 2012, peut prétendre "soutenir", par sa présence, le tournage d'un film indépendant à petit budget, mais affirme du coup l'intelligence de ses choix de carrière… Une équipe, quelques 5 ans plus tard, après Fruitvale Station, qui compte désormais dans la balance commerciale de l'industrie cinématographique hollywoodienne ! Il est d'autant plus touchant de revoir ces images aujourd'hui avec recul et d'observer l'émotion et la modestie avec laquelle Ryan Coogler présente son film. Visiblement impressionné d'être à Cannes, il n'imagine certainement pas, à cet instant, le destin flamboyant qui va s'offrir à lui… Un reportage à découvrir dans le dossier ci-dessous ou directement sur la Maniacs Web TV !

LIRE LE DOSSIER

 

 

(25/02/2018) NEWS : Règlement de compte de comptes au Far West…

Petit retour dans le temps, plus précisément du côté du Far West, avec The Duel, un western revanchard qui va confronter un ranger à l'assassin de son père, un prêcheur qui maintient une petite ville sous son emprise religieuse… C'est l'acteur Kieran Darcy-Smith (La Crypte, The Reef…) qui passe pour la deuxième fois derrière la caméra pour mettre en scène ce duel dont l'intrigue semble constituée de tous les stéréotypes inhérents au genre : pas nécessairement un mauvais point si la mise en scène remplit son contrat d'autant que le film s'appuie sur un casting plutôt solide. L'incontournable et talentueux Woody Harrelson joue les bad guy de service tandis que la "justice" se représente sous les traits Liam Hemsworth (la fratrie de frangins qui cartonne au box office…). Une touche féminine, enfin, dans un univers de poussière et de testostérone, avec la présence de la trop rare Alice Braga (Je suis Une légende, Prédators, Elysium…) pour parfaire le cadre de ce D.T.V. qui pourrait être une excellente surprise. A surveiller donc et à découvrir en dvd / Blu-ray chez Condor Entertainment depuis le 21 février…

 

 

(22/02/2018) NEWS : Skyline, le retour...

Le film Skyline (2010) devient désormais une franchise avec la sortie de Beyond Skyline. On s'étonne d'ailleurs que ce premier opus à succès honorable (10 millions de dollars de budget pour des recettes mondiales de 80 millions…) n'ait pas connu plus rapidement une suite tant le sujet (l'invasion extra-terrestre…) se prête à développer des intrigues parallèles à l'originale qui peuvent parfaitement s'inscrire dans un budget D.T.V. limité (U.F.O. ne se gène pas pour produire dans la S.F. à moins de 1 millions de dollars… avec plus ou moins de réussite il est vrai !). Pas d'infos de budget pour cette suite mais l'intrigue est, à peu de chose près, la même que Skyline : des humains confrontés à une étrange lumière dans le ciel qui semble aspirer la population vers un vaisseau alien géant… Liam O'Donnell, scénariste et producteur de l'original, franchit un cap et se colle à la réalisation de cette suite, appuyé par un casting de seconds couteaux plus ou moins renommés : Frank Grillo, vu principalement dans les American Nightmare et beaucoup moins dans Captain America (!) endosse le costume du héros qui pourra compter sur l'aide de l'hallucinant Iko Uwais (vu dans Merantau et The Raid : en quelque sorte la version indonésienne de Tony Jaa sans l'égo surdimensionné et le pétage de plombs qui a plus ou moins flingué sa carrière…). Le trailer plutôt réussi semble éviter les FX cheap des budgets serrés et déroule de chouettes séquences d'invasion. On ne tient certainement pas un chef d'œuvre mais si le film parvient à se maintenir au niveau de son prédécesseur pendant ses 90 minutes, on tiendra le parfait D.T.V. pour se caler au chaud devant sa téloche et oublier les glaciales journées hivernales qui déferlent actuellement un peu partout en France ! Dvd et Blu-ray disponibles dès le 28 février !

 

 

(16/02/2018) NEWS : Les D.T.V. de février (2ème quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

Trahisons de David Leveaux. Avec Jai Courtney, Lily James, Christopher Plummer… Au début de la Seconde guerre mondiale, le monarque Kaiser Wilhelm vit en exil depuis 1917. Avec l’objectif de repousser l’avancée nazie au Pays-Bas, la résistance néerlandaise s’allie avec Winston Churchill pour infiltrer un agent dans le repaire du Kaiser…

(TF1 Vidéo / Universal Pictures Vidéo (France) – le 20 février)

The Duel de Kieran Darcy-Smith. Avec Woody Harrelson, Liam Hemsworth, Alice Braga… Texas 1887. Le Ranger Kingston est envoyé enquêter sur une série de morts mystérieuses à la frontière Mexicaine. Ses recherches le mènent rapidement à Mount Hermon, une petite ville sous l’emprise de celui qu’on appelle "le Prêcheur". Kingston reconnaît alors l’homme qui a tué son père 20 ans auparavant dans un duel sanglant…

(Condor Entertainment / Seven7 – le 21 février)

Knights of the Damned de Simon Wells. Avec Ross O'Hennessy, Ben Loyd-Holmes, Silvio Simac… Après qu’un dragon a attaqué son Royaume, un roi envoie ses quatre meilleurs chevaliers trouver l’antre de la créature ailée pour la tuer. Mais avant de parvenir à la destination, les soldats vont vivre un voyage épique, riche en surprises mais aussi en créatures fantastiques qui vont tenter de barrer leur chemin…

(Metropolitan Vidéo / Seven7 – le 21 février)

La Naissance du Dragon de George Nolfi. Avec Philip Ng, Yu Xia, Jin Xing… San Francisco 1964. Encore inconnu, Bruce Lee enseigne les arts martiaux aux étrangers provoquant la colère des traditionnalistes du Kung Fu qui envoient le maitre de Shaolin Wong Jack Man pour le défier. L’affrontement aura lieu en secret et aujourd’hui encore, l’issue en est contestée…

(Metropolitan Vidéo / Seven7 – le 21 février)

The Duke de Aaron Kaufman. Avec Pierce Brosnan, Justin Chatwin, Danny Masterson… Il n’a pas de nom, personne ne sait d’où il vient ni depuis quand il exerce, mais sur Eastman Island il règne sur l’économie souterraine. Tout passe par lui, y compris ces mystérieuses fioles qui envahissent les rues depuis quelques jours : un produit révolutionnaire qui transcende l’esprit de ceux qui l’inhalent. Mais d’étranges effets secondaires ne tardent pas à se manifester. La population de l’île va alors progressivement sombrer dans le chaos et l’anarchie….

(Condor Entertainment / Universal Pictures Vidéo (France) – le 27 février)

Beyond Skyline de Liam O'Donnell. Avec Frank Grillo, Bojana Novakovic, Iko Uwais… Alors qu’ils rentrent chez eux, Mark et son fils, Trent sont confrontés à une étrange lumière dans le ciel qui semble aspirer la population vers un vaisseau alien géant. Face à l’invasion, la résistance humaine s’organise…

(AB Vidéo / Warner Home Vidéo France – le 28 février)

The 28 Heroes de Kim Druzhinin et Andrey Shalopa. Avec Sergey Agafonov, Ivan Batarev, Maksim Belborodov… Novembre 1941. Alors que les forces allemandes progressent vers Moscou, un groupe de 28 soldats sous les ordres du général Ivan Panfilov va livrer un combat homérique face à la 11e Panzer Division du 3e Reich. Au prix d’un incroyable sacrifice, équipés uniquement d’armes de poing et de quelques grenades, ils parviennent à stopper 54 tanks allemands…

(Rimini Editions / Seven7 – le 28 février)

 

 

(11/02/2018) DOSSIER : Fry's Burbank : Retro-Space Theme !

Burbank, Californie, USA. C'est suite à un article paru dans le "Los Angeles pop city guide" de Rockyrama que nous avons décidé, de passage du côté de la cité des anges, de nous rendre en périphérie de la ville, dans une zone commerciale un peu paumée, pour visiter le Fry's Electronics de Burbank. Un magasin d'électroménager et de vidéo/hifi à prix discount que la chaine a eu l'ingénieuse idée de customiser, en extérieur et/ou intérieur, selon l'emplacement des boutiques: le magasin devient donc une machine à sous géante à Las Vegas, un saloon à Palo Alto, un temple maya à San Jose ou un sanctuaire aztèque à Phoenix. Fry's ne pouvait bien évidemment pas passer à côté de ce que représente Burbank en matière d'industrie cinématographique mais au lieu de transformer la boutique en bobine ou projecteur géant, les concepteurs ont eu l'excellente l'idée d'effectuer un retour dans le temps, dans les 50's, pour rendre hommage au cinéma bis et à la thématique "rétro-space". Un univers de S.F. très désuet donc, peuplé de fourmis et autre poulpe géant, de navette spatiale, de robot et de militaires en bien mauvaises postures face à l'invasion des petits hommes verts tout droit débarqués de Mars Attacks ! Une visite atypique donc mais qui vaut le coup d'œil pour les fans de cinéma bis qui passent à proximité des studios mythiques d'Hollywood… Un reportage à découvrir dans le dossier ci-dessous ou directement sur la Maniacs Web TV !

LIRE LE DOSSIER

 

 

(07/02/2018) NEWS : Retour au kumite…

Chris Nahon le réalisateur français à l’origine du polar l’Empire des Loups (d’après le roman de Jean-Christophe Grangé) mais surtout des sympathiques Baiser Mortel du Dragon (avec Jet Li) et Blood the Last Vampire, tous deux influencés ou même adaptés de la culture asiatique, revient poser ses caméras du côté du Japon pour nous jouer une partition alternative (c'est-à-dire féminine) du Bloodsport avec Vandamme. Bloodfight suit donc une jeune américaine qui participe au kumite. Le film de tournoi, la résurrection d’un genre en désuétude ? Si les péloches de kickboxing et autre full-contact fleurissaient encore il y a une vingtaine d’années (déjà !) dans nos linéaires D.T.V., elles ont quand même depuis largement cédée du terrain aux petits budgets à images de synthèse qui permettent à n’importe quelle boite de production sans thune de réaliser son propre disastertainment, creature features, space opéra ou film d'héroic fantasy cheap, pour surfer rapidement, et à moindres frais, sur les genres les plus à la mode. Un retour à la source donc, des petits budgets 90's que ce Bloodfight qui renoue avec les entrepôts crasseux où l’on vient se coller de grosses beignes dans la carlingue… Reste à savoir si le film sera à la hauteur de nos espérances, c'est-à-dire un maximum de bastons et un minimum de bla-bla. On avoue de notre côté avoir un faible pour les nanas qui se castagnent : on restera donc optimiste et à l’affut pour nous procurer rapidement les dvd/blu-ray disponibles depuis le 7 février chez AB Vidéo…

 

 

(04/02/2018) NEWS : La petite évasion…

Autre genre à la mode, le film d'évasion d'un lieu clos, popularisé par Cube ou Saw n'en finit pas de nous déverser ses brouettes de D.T.V plus ou moins réussis : de Killing Room, à Affamés ou Blackout, le genre permet dans tous les cas de tourner en minimisant budget et décors. L'intrigue est une fois de plus réduite à son strict minimum avec la sortie de Escape Room qui affiche déjà ses modestes ambitions dans son titre : six amis se lancent dans le dernier jeu d’évasion à la mode, l'Escape Room. Ils ont une heure pour trouver la clé qui les libérera en élucidant des énigmes. Mais plus le jeu avance, plus ces dernières deviennent compliquées et entraînent les participants dans un jeu qui pourrait bien leur coûter la vie… Pas franchement palpitant, le pitch laisse surtout craindre une vague d'ennui ponctué de dialogues sans intérêt et d'enjeux minimalistes : on risque, en résumé, de piquer rapidement du pif dans notre canapé et de se foutre royalement du sort réservé à la bande de potes… Le trailer, de son côté, pas particulièrement sanglant, n'augure rien de très fun du côté des excès gores, inexistants pour le coup… Un gros doute donc, concernant ce Escape Room dont on attendra des retours qualitatifs avant de tenter le visionnage… Disponible chez Marco Polo Productions depuis le 14 février.

 

 

(02/02/2018) NEWS : Les D.T.V de février (1ère quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

Bruce Lee - Naissance d'une Légende de Manfred Wong et Wai Man Yip. Avec Tony Leung Ka Fai, Christy Chung, Aarif Rahman… Un film basé sur le livre de Robert Lee, frère de Bruce Lee, qui rétablit pour la première fois la vérité sur le parcours hors du commun de cette légende…

(First International Production / Arcadès – le 6 février)

Shot Caller de Ric Roman Waugh. Avec Jon Bernthal, Holt McCallany, Nikolaj Coster-Waldau… Jacob Harlon est un hommes d’affaires à succès et un père de famille épanoui jusqu’au jour où il tue son meilleur ami dans un accident de la route après une soirée trop arrosée. Envoyé dans une prison de haute sécurité, il doit se soumettre aux rites de passage et devient Money, un gangster violent et sans pitié. A sa sortie, surveillé par la police, ses anciens codétenus l’obligent à commettre un dernier crime…

(Orange Studio / Universal Pictures Vidéo (France) – le 6 février)

Bloodfight de Chris Nahon. Avec Amy Johnston, Jenny Wu, Jet Tranter… Une jeune Américaine participe au "Kumite", un tournoi d’arts martiaux féminin…

(AB Vidéo / Warner Home Vidéo France – le 7 février)

Viking, la Naissance d'une Nation de Andrey Kravchuk. Avec Danila Kozlovsky, Svetlana Khodchenkova, Maksim Sukhanov… Trois frères se disputent le territoire viking de la Russie Kiévienne. Leur père mort, ils se livrent à une guerre de vengeance sans merci. Le jeune prince Vladimir, forcé à l’exil, se retrouve confronté à son frère Yaropolk, responsable de l’assassinat de son autre frère Oleg. Vladimir décide alors d’affronter le meurtrier de son frère afin de récupérer le commandement de la ville de Kiev. Animé par une volonté d’y apporter la paix, il mènera son peuple au baptême de Russie..

(Wild Side Video / Warner Home Vidéo France – le 7 février)

Escape Room de Will Wernick. Avec Evan Williams, Annabelle Stephenson, Elisabeth Hower… Pour fêter un anniversaire, six amis se lancent dans le dernier jeu d’évasion à la mode : Escape Room. Ensemble, ils ont une heure pour trouver la clé qui les libérera en élucidant des énigmes. Mais plus le jeu avance, plus ces dernières deviennent compliquées et entraînent les participants dans un jeu qui pourrait bien leur coûter la vie…

(Marco Polo Production / Sony Pictures Home Entertainment – le 14 février)

 

 

(31/01/2018) MANIACS TV : Gérardmer 2009, le jury court métrage

On continue d'explorer nos archives vidéo du côté de la 16ème édition du festival du film fantastique de Gérardmer qui s'était déroulé du 28 janvier au 1er février 2009. C'est cette fois la présentation (rapide !) du jury court métrage que nous vous proposons. Un évènement, parmi tant d'autres, de la grande soirée festive du vendredi 30 janvier qui a permis de réunir sur scène le président Vladimir Cosma et son jury, les comédiens Leila Bekhti, Julie Ferrier et François Vincentelli, et le réalisateur Mabrouk El Mechri ! Une vidéo que vous pouvez découvrir sur la chaine YouTube de Maniacs Web TV ou directement dans le dossier consacré au festival (voir les liens ci-dessous…)

LIRE LE DOSSIER

 

 

(27/01/2018) NEWS : L'enfer du coffre maudit…

Quand Dan Brush, le réalisateur de The Signal, se frotte au traditionnel film de braquage on imagine que les évènements ne vont pas se dérouler comme prévu : quand deux sœurs prennent d'assaut une banque pour rafler le magot, le plan huilé dérape lorsqu'elles décident d'ouvrir la chambre forte qui se trouve dans le sous-sol et qui est habitée par des entités maléfiques... Improbable mélange des genres, un peu à la manière d'Une Nuit en Enfer, The Vault confirme également l'impressionnante boulimie cinématographique de James Franco : avec 18 projets ciné au compteur pour l'année 2017 et déjà une dizaine prévus pour 2018 l'acteur prend le risque de sacrifier sa "valeur marchande" et son talent dans des projets pas très assurés qui peuvent vite basculer une carrière dans les abysses du D.T.V. médiocre. Avec seulement 5 millions de dollars de budget et une intrigue pas franchement innovante, The Vault affiche en tout cas des ambitions modestes et devra faire preuve d'originalité et d'efficacité pour se démarquer de la concurrence… A suivre du côté de vos platines ! Disponible depuis le 31 janvier chez Marco Polo Production.

 

 

(24/01/2018) NEWS : Daniel infiltré…

Daniel Radcliffe à l'affiche de deux D.T.V. ce mois de janvier ! Dans Imperium Daniel est une jeune recrue du FBI, chargée d'infiltrer en tant qu'indic un groupuscule néo-nazi. Le réalisateur Daniel Ragussis (dont c'est le premier film) et la star d'Harry Potter se frottent à un sujet diablement épineux : la montée en puissance des mouvements extrémistes qu'il convient de contrer par tous les moyens, y compris de l'intérieur. Une thématique délicate déjà abordée dans nombre de précédents films (La Main Droite du Diable, Romper Stomper, American History X, Danny Balint…) la plupart du temps avec intelligence et efficacité. On espère donc que Ragussis parviendra à aborder son thriller d'infiltration avec recul et réflexion, en évitant les poncifs d'un cinéma américain qui pousserait le film vers la caricature et la facilité : son sujet (trop) d'actualité ne permettant pas pour le moment (à notre avis) de traiter le sujet en déconnade explosive à la Michael Bay… Disponible depuis le 9 janvier chez Condor Entertainment.

 

 

(19/01/2018) NEWS : Jackie Jones et les aventuriers…

À plus de 60 balais au compteur Jackie Chan ne rend pas les armes et continue d'enchainer les tournages (tout de même 6 films pour l'année 2017 !) avec une vitalité et une présence physique qui force le respect (voir l'état de Schwarzy dans ses derniers films…). Avec ce Kung Fu Yoga Chan renoue avec la comédie d'action et d'aventure, un genre qui lui a permis de conquérir une reconnaissance internationale et de gros succès au box office (la série des Armor of God à la fin des années 80….). Pour assurer ses arrières, il s'associe une fois de plus avec son vieux complice réalisateur Stanley Tong ( 7 films ensemble dont Jackie Chan dans le Bronx ou Contre Attaque…) qui lui concocte un scénario sur mesure : de l'action "familiale", sans violence excessive pour préserver son jeune public, avec des scènes d'action spectaculaires, des décors imposants et exotiques, et quelques cascades acrobatiques qui sont la marque même du cinéma de Chan. On ajoute au cocktail une (trop grosse) touche d'humour lourdingue et on obtient le parfait film dont raffolent les spectateurs chinois ! Le trailer ci-dessous, extrêmement cut et dynamique, résume d'ailleurs parfaitement cette combinaison des genres. Kung Fu Yoga est donc un projet ambitieux qui a bénéficié d'un large budget équivalent à 65 millions de dollars : une belle enveloppe qui ne l'empêche pourtant pas de débarquer aujourd'hui directement en D.T.V. sur nos platines. Une question de culture assurément mais le film devrait pourtant sans problème (re)trouver son public, fan de l'acteur ou des extravagances réjouissantes dont les productions asiatiques ont le secret ! DVD et Blu-Ray disponibles depuis le 10 janvier chez AB Vidéo.

 

 

(16/01/2018) NEWS : Les D.T.V. de janvier (2ème quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

Golem, le Tueur de Londres de Juan Carlos Medina. Avec Olivia Cooke, Bill Nighy, Douglas Booth… Londres, 1880. Une série de meurtres secouent le quartier malfamé de Limehouse. Selon la rumeur, ces crimes ne peuvent avoir été perpétrés que par le Golem, une créature des légendes hébraïques d’Europe centrale. Scotland Yard envoie Kildare, l’un de ses meilleurs détectives, pour tenter de résoudre l’affaire…

(Condor Entertainment / Seven7 – le 23 janvier)

Old Stone de Johnny Ma. Avec Chen Gang, An Nai, Wang Hongwei… Chauffeur de taxi, Lao Shi renverse un scooter. Paniqué et l’ambulance n’arrivant pas, il décide de transporter le blessé à un hôpital tout proche. L’homme reste dans le coma et Chen Gang décide de payer ses frais médicaux car il s’agit d’un migrant dont la famille habite loin. Sans le savoir, il vient de mettre le bras dans une machine infernale qui va l’avaler tout entier…

(Spectrum Films / ESC Distribution – le 23 janvier)

Rescue Under Fire de Adolfo Martínez Pérez. Avec Ariadna Gil, Roberto Álamo, Antonio Garrido… L’histoire vraie de l’équipage d’un hélicoptère médical qui a dû faire face à un accident alors qu’il portait secours à une division hispano-américaine au nord de Bala Murghab en Afghanistan en 2012…

(Wild Side Video / Warner Home Vidéo France – le 31 janvier)

Salyut-7 de Klim Shipenko. Avec Vladimir Vdovichenkov, Pavel Derevyanko, Igor Ugolnikov… URSS, juin 1985. Basé sur des faits réels. Après avoir perdu le contact avec la station spatiale Salyut 7, les cosmonautes Vladimir Dzhanibekov et Viktor Savinykh accostent avec l’engin vide et gelé pour le ramener à la vie…

(AB Vidéo / Warner Home Vidéo France – le 31 janvier)

The Vault de Dan Bush. Avec James Franco, Taryn Manning, Francesca Eastwood… Deux soeurs décident de braquer une banque afin d’aider leur frère Michael à rembourser une dette. L’un des coffres de la banque contient 6 millions de dollars, mais elles ne savent pas qu’il renferme également le mal à l’état pur. Lorsqu’elles en franchisse le seuil, il est déjà trop tard…

(Marco Polo Production / Sony Pictures Home Entertainment – le 31 janvier)

 

 

(14/01/2018) MANIACS TV : Lieux de tournage cultes - Mrs Doubtfire

Petit détour par la Maniacs Web TV avec un nouveau reportage (exclusif à la chaîne…) de la playlist des "Lieux de tournage cultes". C'est, une fois de plus, du côté de San Francisco que nous nous sommes rendus, et plus particulièrement dans le quartier de Pacific Heights (comme pour Basic Instinct et la maison de Catherine Tramell…) Pour découvrir, au 2640 Steiner St, la maison du film Mrs Doubtfire (Chris Columbus / 1993). Un lieu très culte pour une maison considérée comme l'élément central du film. Privé, à la suite de son divorce, de ses trois enfants qu'il adore, Daniel Hillard, doubleur de dessins animés, met en œuvre tous ses talents d'acteur et d'imitateur et se transforme en respectable gouvernante irlandaise lui permettant de retrouver une place centrale au cœur de son ancien foyer… Comédie très familiale qui s'appuie essentiellement sur le talent de Robin Williams, Mrs. Doubtfire fut un vrai succès au box office US (plus de 200 millions de dollars de recettes…) et reste aujourd'hui encore un classique de la comédie 90'S. La maison n'a quant à elle guère changé mais elle est également devenue un lieu de pèlerinage et d'hommage à Robin Williams depuis son décès en 2014. Un reportage à découvrir ci-dessous sur notre chaine You Tube !

 

 

(11/01/2018) NEWS : De nouvelles parutions chez Sin'Art !

Du nouveau du côté de Sin'art avec trois nouvelles parutions pour débuter cette nouvelle année 2018 :

Catholic Overdose est un fanzine de cinéma bis et fantastique des années 80 et 90 qui nous propose, au sommaire de son troisième numéro, de nous replonger dans la filmographie du réalisateur Juan Piquer Simó, de parcourir des chroniques de films et de découvrir les interviews de Charlie Lyne (Beyond Clueless), Mehdi Hardcoretrooper (musicien et gérant d’un label de musique hardcore trash) et Zaroff (écrivain chez Trash édition). 100 pages / A4 / intérieur noir et blanc / couverture couleurs / 8 euros

Sin’Art démarre également la collection Hantik Books dédiée à la littérature populaire avec Le Retour des Damnées de Mario Pinzauti. Le roman est une série B littéraire unique en son genre qui évoque de façon magistrale mais délicieusement bis la légende de la Comtesse Bathory. Mario Pinzauti, petit maître de l'épouvante à l'italienne, entraîne le lecteur dans un déluge de perversions sanglantes à travers des descriptions tant érotiques qu'horrifiques… Afin de coller à l’ambiance de la littérature populaire des années 50 et 60, Mario Melis, dessinatrice, peintre et photographe, s’est chargée de la réalisation de la couverture ainsi que des nombreuses illustrations qui parsèment les pages de cette édition… Le Retour des Damnées est donc désormais disponible en livre de poche sur le site de Sin’Art. 8 euros

Un nouveau titre, pour finir, du côté de l'édition dvd avec la parution du film One Body Too Many : Alors qu'il se présente à la propriété de Cyrus J. Rutherford, l’assureur Albert Tuttle apprend que son richissime client vient juste de trépasser. Déjà tous dans la place, les héritiers potentiels attendent fébrilement la lecture du testament. Mais c’est une nuit de terreur qui les guette et Tuttle sera ballotté entre la nièce de Rutherford, des passages secrets, un cadavre mystérieusement volatilisé et un meurtre… Le film (1944) s’inspire de la pièce de John Willard, Le Chat et Le Canari. À cette époque Frank McDonald, qu'on trouve ici à la mise en scène, travaillait pour la plupart des studios (de Republic à Paramount) et réalisait des films d’action, de guerre ou des westerns avec Gene Autry ou Roy Rogers. L'assureur Tuttle, dans ce film, est incarné par Jack Haley, l’inoubliable Tin Man du Magicien D’Oz (1939) de Victor Fleming. À ses côtés, Jean Parker, l’une des ravissantes héritières de Rutherford poursuit ici sa carrière dans la série B après avoir débuté à la MGM dans Fantôme à Vendre (1935) et Les Quatre Filles du Docteur March (1933). Côté bonus vous aurez droit à un livret de présentation du film par Alexandre Lecouffe. Langues: Anglais / Sous-titres: Français / 10 euros

Ces trois nouvelles productions sont bien évidemment disponibles chez Sin’Art auquel vous pouvez accéder en cliquant sur les liens ci dessous !

                             

 

 

(07/01/2018) NEWS : Un retour aux sources pour Leatherface...

On attaque cette année 2018 avec une sortie très attendue, celle de Leatherface, une nouvelle préquelle au chef d'œuvre de Tobe Hopper qui nous raconte la jeunesse sanglante du plus jeune des fils de la famille Sawyer en passe de devenir le redoutable et frappadingue Leatherface. Une surprise de voir les français Alexandre Bustillo et Julien Maury derrière la caméra de ce nouvel opus de Massacre à la Tronçonneuse : le duo de réalisateurs n'avait pas convaincu grand monde (nous y compris…) avec les boiteux Livide et Aux Yeux des Vivants. Peut-être la réputation d'À l'Intérieur (réussi celui-ci !) dont le remake espagnol est paru récemment en D.T.V. leur a permis de se frayer un chemin jusqu'à Hollywood et Lionsgate / Millénium Films qui détiennent les droits de la franchise depuis le pas terrible Texas Chainsaw 3D de 2013. Une question simple nous interpelle cependant face à cette nouvelle mise en avant de la franchise : Peut-on encore, en 2018, tirer quelque chose d'innovant ou de simplement réussi d'une thématique déjà surexploitée depuis plus de 40 ans ? Les deux trailers ci-dessous, on l'avoue, sont en tout cas parvenus à attiser notre curiosité en se positionnant semblablement dans la lignée "vintage redneck" du remake officiel de Marcus Nispel. On se penchera bien évidemment sur le cas de cette histoire aux sources de la légende en espérant que les scénaristes n'aient pas l'idée de rebooster la franchise en nous étalant de nouveaux chapitres développant l'arbre généalogique des ancêtres psychotiques de la famille… Cet opus est en tout cas disponible depuis le 2 janvier chez Metropolitan Vidéo !

 

 

(03/01/2018) NEWS : Les D.T.V. de janvier (1ère quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

Leatherface de Alexandre Bustillo et Julien Maury. Avec Stephen Dorff, Lili Taylor, Sam Strike… La famille Sawyer sème la terreur au Texas. Leur plus jeune enfant est envoyé en hôpital psychiatrique après avoir reçu comme cadeau d’anniversaire une tronçonneuse qu’il essaya dès l’ouverture du paquet sur une des proies de la famille. Des années plus tard, le garçon s’échappe de l’hôpital psychiatrique où il était interné avec quelques patients déviants et une infirmière prise en otage…

(Metropolitan Vidéo / Seven7 – le 2 janvier)

Opération Anthropoid de Sean Ellis. Avec Cillian Murphy, Jamie Dornan, Charlotte Le Bon… Au plus fort de la Seconde Guerre Mondiale, deux résistants tchécoslovaques en exil à Londres sont parachutés à Prague avec pour mission de tuer Reinhard Heydrich, troisième commandant du Reich après Hitler et Himmler. Surnommé le boucher de Prague, Heydrich est le principal architecte de la solution finale. Avec l’aide d’un réseau de résistants, ils organisent l’opération Anthropoid qui, si elle réussit, changera le cours de l’Histoire.

(Metropolitan Vidéo / Seven7 – le 2 janvier)

The Ottoman Lieutenant de Joseph Ruben. Avec Josh Hartnett, Hera Hilmar, Ben Kingsley… En 1914, une femme déterminée quitte les États-Unis après avoir rencontré Jude, un médecin américain responsable d’une mission médicale au sein de l’exotique Empire ottoman. Sa loyauté envers Jude et le fondateur de la mission va être mise à rude épreuve quand elle tombe folle amoureuse d’Ismail, lieutenant dans l’armée impériale ottomane. Déchirée entre le médecin américain et son amour interdit pour le lieutenant, Lillie découvre que le plus dangereux, en temps de guerre, c’est l’amour…

(Universal Pictures France / Universal Pictures Vidéo (France) – le 2 janvier)

Salyut-7 de Klim Shipenko. Avec Aleksey Chupov, Natalya Merkulova, Aleksey Samolyotov… URSS, juin 1985. Basé sur des faits réels. Après avoir perdu le contact avec la station spatiale Salyut 7, les cosmonautes Vladimir Dzhanibekov et Viktor Savinykh accostent avec l’engin vide et gelé pour le ramener à la vie…

(AB Vidéo / Warner Home Vidéo France – le 3 janvier)

Cold Hell de Stefan Ruzowitzky. Avec Violetta Schurawlow, Tobias Moretti, Robert Palfrader… Özge, immigrée turque en Autriche, chauffeur de taxi et adepte de boxe thaïlandaise, assiste à l’assassinat de sa voisine. Le tueur, un fanatique religieux, l’a vue et va tout faire pour l’éliminer. Mais serait-il tombé sur plus fort que lui ?

(ARP Sélection / Universal Pictures Vidéo (France) – le 9 janvier)

Imperium de Daniel Ragussis. Avec Daniel Radcliffe, Toni Collette, Tracy Letts… Nate Foster, jeune recrue du FBI, est chargé par sa supérieure, d’infiltrer en tant qu’indic un groupuscule néo-nazi. D’abord réticent, Nate comprend vite que pour mettre en confiance les membres de l’organisation, il doit devenir un des leurs. Crâne rasé, prétendument vétéran de guerre, le voilà contraint de participer aux débordements racistes et d’adhérer aux discours haineux du groupe…

(Condor Entertainment / Universal Pictures Vidéo (France) – le 9 janvier)

Jungle de Greg McLean. Avec Daniel Radcliffe, Thomas Kretschmann, Alex Russell… Un film adapté de l’histoire de Yossi Ghinsberg et deux de ses amis, qui vécurent trois semaines dans une partie inexplorée de la jungle amazonienne.

(AB Vidéo / Warner Home Vidéo France – le 10 janvier)

Kung Fu Yoga de Stanley Tong. Avec Jackie Chan, Jianhong Qi, Jonathan Shen… Jack, un professeur d’archéologie renommé du musée de l’armée de terre cuite de Xi’an, s’associe à la jeune professeur indienne Ashmita de l’Institut national des musées du Rajasthan pour rechercher le trésor perdu du Magadha au Tibet…

(AB Vidéo / Warner Home Vidéo France – le 10 janvier)

 

 

 

 

 

 

PAGE [1] [2] [3] [4]

 

 

 

 

 

acceuil 2