_______________________________________________________________________

 

(26/09/2018) MANIACS TV : Voyez Comme On Danse, avant-première !

Maniacs joue les reporters avec un petit détour du coté de l'avant-première du film Voyez Comme On Danse, de Michel Blanc, le 17 septembre 2018 à l'UGC Ciné Cité Confluence de Lyon en présence de Michel blanc et William Lebghil. Michel Blanc est de retour derrière la caméra 16 ans après sa précédente réalisation avec cette suite plus ou moins directe D'Embrassez qui Vous Voudrez : Charlotte Rampling, Jacques Dutronc, Carole Bouquet, Karin Viard et Michel Blanc incarnent donc une seconde fois les personnages déjà croisés en 2002. Sans prise de risque le réalisateur ne changent pas la formule d'Embrassez... et nous livre un nouveau film choral où l'on prend plaisir à observer les destins croisés de cette "famille" en perdition sentimentale et sociale ! Une comédie attachante, parfois un peu trop policée (comme le précédent), mais qui se suit avec plaisir grâce à son talentueux casting… Une vidéo à découvrir ci-dessous ou sur la WEB TV YouTube de Maniacs ! (Abonnez-vous !)

 

 

(19/09/2018) MANIACS TV : Gérardmer 2009 - Présentation de Mutants

On continue l'exploration des archives vidéo de Maniacs avec un petit détour par le cinéma de genre français et Mutants, le premier long métrage de David Morley, présenté le vendredi 30 janvier 2009 (section hors compétition) en présence du réalisateur et d'une partie du casting : Hélène de Fougerolles, Francis Renaud et Dida Diafat. Le film nous propose une variante des films de contamination plus ou moins zombie où un couple tente de trouver une zone isolée où se réfugier pour se protéger d'une population française majoritairement transformée en monstres sanguinaires ! Minimaliste mais efficace le film n'a pas connu un grand succès critique et une courte carrière en salle (sortie sur une trentaine d'écrans seulement). Il reste pourtant un exemple réussi de la (petite) vague de cinéma horrifique hexagonal qui avait tenté de dynamiser le genre au cours de la première décennie des années 2000 : des essais de carrière très souvent avortés, faute de résultats au box office… Mutants reste l'une des dernières péloches "made in France" distribuée en salle à tenter d'attirer le "grand public" vers le genre… La présentation de Mutants à découvrir ci-dessous ou directement sur la WEBTV Youtube de Maniacs. (Abonnez-vous !)

LIRE LE DOSSIER

 

 

(15/09/2018) NEWS : Les D.T.V. de septembre (2eme quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

Section 99 de S. Craig Zahler. Avec Vince Vaughn, Jennifer Carpenter, Don Johnson… Lorsque que Bradley Thomas, un ancien boxeur, perd son emploi de mécanicien, son couple semble partir à la dérive. Il décide alors de devenir l’homme de main d’un trafiquant de drogue afin d’assurer un train de vie confortable à son épouse, Lauren. Quand sa situation semble s’améliorer, une fusillade éclate et Bradley est envoyé en prison où il doit prendre de façon radicale certaines décisions nécessaires à la protection de ceux qui lui sont chers…

(Universal Pictures France / Universal Pictures Vidéo (France) - 25 septembre)

 

 

 

(06/09/2018) NEWS : Une rentrée des classes difficile pour Willis…

C'est la rentrée et Bruce Willis continue de creuser la fosse qui va définitivement enterrer sa carrière ! Tourné peu de temps avant le (mauvais) Death Wish qui marquait un discret retour dans les salles obscures, First Kill semble n'être qu'un petit polar DTV sans grand intérêt ou Bruce joue les seconds couteaux face à Hayden Christensen , l'ex Jedi qui semble également avoir beaucoup de mal à gérer sa carrière post Star Wars. Côté réalisation, on retrouve Steven C. Miller aux commandes : après un remake de Silent Night de réputation honorable, sa filmographie vire subitement vers le polar cheap en alignant, déjà, trois péloches avec Willis et une autre avec Nicholas Cage / John Cusack. Des films que l'on retrouve généralement du côté de nos plannings pour de discrètes parutions dans les linéaires DTV… Avec un budget de près de 10 millions de dollars, on reste donc un peu perplexe devant la bande annonce (ci-dessous) et on se demande où a bien pu passer le pognon ailleurs que dans la poche de l'ami Bruce… Notons enfin que Miller s'est, depuis, frotté à la suite de l'anecdotique Evasion qui avait réuni le duo mythique Stallone / Scharzenneger sur grand écran. Cette suite destinée au marché de la vidéo ne devrait pas améliorer la réputation de cette médiocre franchise, Stallone n'étant désormais plus associé à Schwarzy mais à Dave Bautista : Un "effet" évènementiel, du coup franchement moins immédiat… First Kill disponible chez Studio Canal depuis le 4 septembre…

 

 

(01/09/2018) NEWS : Les D.T.V. de septembre (1ère quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

First Kill de Steven C. Miller. Avec Bruce Willis, Hayden Christensen, Ty Shelton… Un commissaire de police tente de résoudre une affaire d’enlèvement impliquant un braquage de banque et la retenue d’un jeune garçon en otage…

(Studiocanal / Universal Pictures Vidéo (France) – le 4 septembre)

Instalife de Matt Spicer. Avec Aubrey Plaza, Elizabeth Olsen, O'Shea Jackson Jr. … Ingrid est une jeune fille fascinée par la vie de rêve que font miroiter les starlettes d’Instagram. Elle décide de s’installer à Los Angeles afin de s’immiscer dans la vie de l’influenceuse qu’elle adule. Mais de follower à stalker il n’y a qu’un pas…

(Universal Pictures France / Universal Pictures Vidéo (France) – le 4 septembre)

Shanghai Job de Charles Martin. Avec Orlando Bloom, Leo Wu, Simon Yam… Danny Stratton, le meilleur convoyeur d’oeuvre d’art de Shanghaï, traverse une mauvaise passe. Engagé, pour protéger une antiquité chinoise d’une très grande valeur, son opération va très vite se compliquer, lorsque que son convoi est embusqué. Une course contre la montre s’engage, pour sauver sa femme, et pour démasquer le cerveau qui se cache derrière ce braquage…

(Studiocanal / Universal Pictures Vidéo (France) – le 4 septembre)

Hangman de Johnny Martin. Avec Al Pacino, Karl Urban, Brittany Snow… Un meurtrier terrorise la ville avec une version macabre du jeu du «?pendu?». L’inspecteur Will Ruiney doit faire équipe avec son ancien partenaire et une journaliste afin d’enquêter sur cette série de meurtres qui semblent les toucher personnellement. Une course contre la montre commence…

(AB Vidéo Program Store/ Warner Home Vidéo France – le 5 septembre)

Les Maîtres de l'Illusion de Aleksandr Boguslavskiy et Francesco Cinquemani. Avec Antonio Banderas, Lyubov Aksyonova, Milos Bikovic… Un joueur de casino de talent rassemble une équipe de magiciens dotés de superpouvoirs pour réaliser le plus gros casse de l’histoire dans un casino. Mais il va affronter un rival mystique et redoutable des griffes duquel il devra tirer toute son équipe et sa petite amie…

(Program Store / Warner Home Vidéo France – le 5 septembre)

Gotti de Kevin Connolly. Avec John Travolta, Kelly Preston, Stacy Keach… Au milieu des années 1980, John Gotti devient le parrain de la famille Gambino, l’une des cinq familles de la mafia italo-américaine de New York. La vie du gangster, de sa montée à sa chute, vue à travers les yeux de son fils, John Junior…

(Marco Polo Production / Sony Pictures Home Entertainment – le 12 septembre)

 

 

(12/08/2018) MANIACS TV : Lieux de tournage cultes - Halloween

 

L'équipe de Maniacs s'est rendue à Los Angeles pour dénicher l'un des lieux de tournage de Halloween. Un incontournable de John Carpenter et du cinéma d'horreur tourné principalement en Californie bien que la petite ville (fictive) d'Haddonfield, où sévit Michael Myers, soit localisée (dans le scénario) en Illinois. Pas le même cadre ni le même climat mais le subterfuge est invisible à l'écran ! C'est sur Orange Grove Avenue, à l'ouest du quartier d'Hollywood, que la spectaculaire et terrifiante conclusion du film a été tournée : au 1530 Orange Grove Avenue se trouve la maison de la famille Doyle où Laurie Strode (interprétée par Jamie Lee Curtis) accomplit son babysitting tandis que la famille Wallace, où Michael Myers va enchainer ses premiers meurtres, se situe au 1537 Orange Grove Avenue. Un moment clé et culte du film qui confère à cette rue son statut d'incontournable des lieux de tournage ! Un prestige qui semble encore d'actualité aujourd'hui puisqu'un tournage venait tout juste de s'achever lors de notre passage. Les maisons n'ont, quant à elles, pas vraiment changé depuis 1978 et il est assez facile de se projeter dans l'ambiance un peu magique de nos souvenirs d'enfance du film : Orange Grove étant un peu excentré de Hollywood, il n'y a pas de touristes dans le quartier pour parasiter la tranquillité de nos pensées (cauchemardesques) nostalgiques ! Un reportage à découvrir ci-dessous sur la Web TV YouTube de Maniacs ou directement dans la rubrique "dossiers" consacrée au Lieux de tournage cultes. Bon visionnage !

LIRE LE DOSSIER

 

 

(04/08/2018) NEWS : Les D.T.V. d'août (1ère quinzaine)

Oro, La Cité Perdue de Agustín Díaz Yanes. Avec Raúl Arévalo, Bárbara Lennie, Óscar Jaenada… 1538, au coeur de l’Amazonie sauvage, un groupe de conquistadors espagnols en quête de prospérité éternelle, est à la recherche d’une myhtique cité d’or : Teziutlan. Aveuglés par leur quête et leur soif de richesse, c’est à en perdre la raison qu’ils évoluent dans cette immensité verte. Une quête obsessionnelle qui ne les épargnera pas…

(Wild Side Video / Warner Home Vidéo France – le 1er août)

Au fond des Bois de Stefano Lodovichi. Avec Filippo Nigro, Camilla Filippi, Giovanni Vettorazzo… Dans un village de montagne isolé, le petit Tommy, 3 ans, disparaît pendant la nuit du carnaval. Son père, Manuel, est imméditemant suspecté ; Linda, sa mère est anéantie. Cinq ans plus tard, un jeune garçon est retrouvée … et les tests ADN sont formels : il s’agit de Tommy. Pourtant, son comportement sème rapidement le doute chez ses parents : cet enfant est-il réellement le leur ? Manuel décide alors de mener sa propre enquête et de se reploger dans le passé. Pour que surgisse la vérité, il doit faire toute la lumière sur ce qui s’est passé cette nuit-là i y a cinq ans, au fond des bois…

(Condor Entertainment / Universal Pictures Vidéo (France) – le 7 août)

The Fortress de Hwang Dong-hyuk. Avec Lee Byung-hun, Choi Myung-gil, Kim Yoon-Seok… Hiver 1636. Alors que la Chine tente d’asservir l’Asie, le roi Injo et ses hommes refusent de se soumettre, retranchés dans une forteresse dans les montagnes. Mais les rangs chinois grossissent de jour en jour, et le rapport de force semble très déséquilibré… Autour de cette forteresse, et dans un hiver glacial, l’ultime bataille va se jouer. Pour l’honneur d’un roi. Pour le destin d’un peuple…

(Lonesome Bear / Warner Home Vidéo France – le 8 août)

 

 

(29/07/2018) MANIACS TV : Instantanés de Cannes…

Nouveau reportage du côté des archives de Maniacs avec ces instantanés de fin de conférence de presse au festival de Cannes 2015. Quelques moments qui permettent de croiser les équipes des films (en fin de protocole du parcours promotionnel) de façon plus détendue et spontanée…

Avec les équipes de (et la présence de…) The Lobster (Colin Farrell, Léa Seydou, Ben Wishaw…), The Sea of Trees (Matthew McConaughey, Naomi Watts, Gus Van Sant…), Carol (Cate Blanchett, Rooney Mara, Todd Haynes, Ed Lachman…), Mon Roi (Vincent Cassel, Emmanuelle Bercot…) et Sicario (Josh Brolin, Emily Blunt, Benicio del Toro, Denis Villeneuve…).

Des images inédites que vous pouvez découvrir ci-dessous, mais aussi dans la section dossier (Cannes 2015) de Maniacs ou sur la chaine YouTube Maniacs Web TV !

LIRE LE DOSSIER

 

 

(26/07/2018) NEWS : Survival routier pour Kitamura…

Un survival minimaliste pour ce Downrange et ses six étudiants perdus au milieu de nulle part face à un tueur invisible bien décidé à les abattre sans laisser de survivants… Quelque part entre Les Proies, Wolf Creek et Détour Mortel, ce modeste D.T.V. est pourtant mis en scène par Ryûhei Kitamura, le cultissime réalisateur de Versus L'Ultime Guerrier (2000), Azumi (2003) et Godzilla : Final War, mais également du plus international Midnight Meat Train (2008), une totale réussite horrifique adaptée d'une nouvelle de Clive Barker. Cette dernière décennie n'offre pourtant pas à Kitamura la possibilité de s'engager dans de nouveaux projets taillés dans l'étoffe des blockbusters et s'oriente vers des projets plus intimistes dont Downrange, l'un des derniers en date. On espère que le film vaudra mieux, au final, que sa bande-annonce cheap et mal foutue qui renvoie l'image d'un D.T.V. bâclé et sans originalité : on compte sur le talent du réalisateur pour transcender cette mauvaise impression en bonne surprise estivale ! À surveiller de près ! Disponible depuis le 25 juillet chez Wild Side

 

 

(22/07/2018) NEWS : Comment supprimer son boss !

Quand un virus sème la panique dans un cabinet d'avocats, un employé fraichement viré profite de la confusion pour régler ses comptes ! Humour noir et horreur au menu de ce Mayhem qui s'offre une petite escapade au croisement des univers plus ou moins zombifiés de 28 jours Plus Tard et Walking Dead. Un lien qui n'a certainement rien d'un hasard avec la série culte puisque l'on retrouve Steven Yeun en tête de casting (il interprète Glenn dans Walking Dead…). Côté réalisation, on pourra compter sur le savoir faire et l'efficacité de Joe Lynch pour emballer une péloche qui devrait logiquement envoyer un maximum de bois : les très efficaces Détour Mortel 2 et Everly, tout deux mis en scène par Lynch, s'étaient précédemment montrés très généreux en action et en gore. De parfaits films de seconde partie de soirée dont Mayhem, on l'espère, saura suivre l'exemple pour occuper et détendre nos trop chaudes soirées d'été ! Disponible depuis le 3 juillet chez Program Store.

 

 

(16/07/2018) NEWS : Les D.T.V. de juillet (2ème quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

Downrange de Ryuhei Kitamura. Avec Kelly Connaire, Stephanie Pearson, Rod Hernandez… Vous ne vous arrêterez plus jamais sur la route… Victimes d’une crevaison, six étudiants en covoiturage sont contraints d’arrêter leur véhicule au milieu de nulle part. Mais le pneu n’a pas crevé par accident… Et soudain les balles pleuvent : un mystérieux sniper les a pris pour cible. Ils sont seuls. Sans défense. Un terrible jeu du chat et de la souris commence…

(Wild Side Video / Warner Home Vidéo France – le 25 juillet)

 

 

(13/07/2018) NEWS : Grausam Rouge du côté de chez D'Amato

Et une virée supplémenatire du côté de Sin'Art avec la sortie du nouveau numéro de Grausam Rouge ! Pour rappel, chaque numéro de fanzine se consacre à un film et reproduit un grand nombre de photos : affiches, photos d’exploitations, etc., accompagnées d’un court texte informatif. Pour son cinquième numéro, Grausam Rouge a choisi de consacrer ses vingt pages à la poésie macabre qui suinte de Blue Holocaust, le chef d’œuvre de Joe D’Amato. Entièrement en couleurs, les photographies tirées du matériel publicitaire italien, allemand et français s’étalent fièrement le plus souvent sur des demi-pages, voire des doubles pages au format A4. Un fanzine de qualité bien évidemment indispensable aux amateurs du genre !

Pour le commander il vous suffit de suivre le guide : Grausam Rouge 5 est dès à présent disponible sur le site de Sin'Art ainsi que chez Ciel Rouge (Dijon), Les Films de la Gorgone, La Petite Boutique de Médusa et Métaluna Store (Paris). Faites chauffer les cartes bleues : en plus du plaisir infini de votre lecture vous soutiendrez du même coup la presse fanzina !

CLIQUEZ POUR COMMANDER CHEZ SIN'ART:

 

 

(08/07/2017) NEWS : Jean-Claude et Dolph en huis clos...

Malgré la sortie prochaine de Lukas sur grand écran (le 22 aôut) Jean-Claude Van Damme continue d'alimenter régulièrement les plannings de nos sorties D.T.V. : C'est, ce mois-ci, Black Water qui déboule sur nos platines Dvd/blu ray avec la participation de Dolph Lundgren au casting ! Un duo presque mythique réuni une fois de plus (Universal Soldier, Expendables…) pour distribuer mandales et coups de lattes, tout en étant enfermé à l'intérieur d'un sous-marin nucléaire… Un huis clos dont le scénario pas vraiment palpitant ne nous rassure pas quant à la qualité de cette nouvelle péloche : avec 5 millions de dollars de budget le réalisateur Pasha Patriki (une belle collection de D.T.V. à son actif…) a pourtant de quoi blinder la qualité de ses décors minimalistes et de sa photographie, à moins que le budget ne se soit engouffré dans le compte en banque de nos deux stars… À surveiller donc, avec un a priori certain (regardez la bande annonce ci-dessous…), même si l'on sait qu'on ne résistera pas longtemps à l'idée de retrouver nos deux idoles réunies à l'écran (aussi pourrave que puisse être le film !). Disponible chez Condor Entertainment depuis le 3 juillet.

 

 

(05/07/2018) NEWS : les Couleurs du Bis s'enflamme pour Alexandra !

Un peu de lecture estivale avec la parution chez Sin'Art du nouveau fanzine de Toutes les Couleurs du Bis. Pour fêter l’édition du dixième numéro, l'équipe éditoriale met en lumière l'actrice Alexandra Daddario. Si cette dernière n’est pas à proprement parler une "actrice bis" ses débuts de carrière flirte avec le cinéma de genre : elle y croise les dieux olympiens (Percy Jackson), un tueur fou (Bereavement), la tronçonneuse de Leatherface (Texas Chainsaw 3D) ou le réalisateur Joe Dante (Buryng the ex) ! À 32 ans, l'actrice ne se prend pas la tête et enchaîne les comédies romantiques et films d’action en compagnie de son ami Dwayne Johnson. Si les producteurs ne voient encore en elle qu’une simple "girl next door", et en attendant qu’on lui offre des rôles plus importants et plus diversifiés, le fanzine lui dédie ce nouveau numéro !

Toutes les Couleurs du Bis n° 10 sortira le 30 mai 2018 et sera disponible sur le site de Sin'Art ainsi que chez Metaluna Store (Paris), Ciel Rouge (Dijon), La Petite Boutique de Médusa, Cinéma Nova (Bruxelles), le Fanzinophile, Hors-Circuits (Paris), Les Films de la Gorgone, Librairie Humus (Lausanne). De la lecture parfaitement adaptée à des vacances cool et sans prise de tête : ne vous reste qu'à commander !!

CLIQUEZ POUR COMMANDER CHEZ SIN'ART:

 

 

(03/07/2018) NEWS : les D.T.V. de juillet (1ère quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

Black Water de Pasha Patriki. Avec Jean-Claude Van Damme, Dolph Lundgren, Patrick Kilpatrick… Quand l’agent spécial Scott Wheeler se réveille, il est blessé et menotté à une chaise. Impossible pour lui de se rappeler qui sont ses geôliers ni comment il a atterri dans cette pièce. Après avoir subi un premier interrogatoire musclé, Wheeler a maintenant la certitude qu’il ne quittera jamais cet endroit vivant. Alors qu’il échafaude un plan d’évasion pour sauver sa peau, Marco, son compagnon de cellule, lui apprend qu’ils sont détenus dans un site secret et lourdement protégé : un sous-marin nucléaire en immersion à 1 500 mètres de profondeur…

(Condor Entertainment / Universal Pictures Vidéo (France) – le 3 juillet)

Deadly Cargo de Pau Freixas. Avec Adrià Collado, Unax Ugalde, Silke Klein… Cinq amis partent faire de la plongée sous-marine et découvrent le cadavre d’un homme flottant à la surface. Leur bateau ayant coulé peu après suite à une avarie. ils se retrouvent seuls au milieu de l’océan. Alors qu’ils s’apprêtent à demander de l’aide à des marins d’un navire marchand. ils sont témoins d’un horrible meurtre…

(Panoceanic Films / Arcadès – le 3 juillet)

The Devil's Candy de Sean Byrne. Avec Ethan Embry, Shiri Appleby, Pruitt Taylor Vince… Un artiste peintre et sa famille s’installent dans la maison de leurs rêves dans l’arrière-pays texan. Jesse y installe son atelier, son épouse Astrid et leur fille Zooey sont aux anges. Mais les peintures de Jesse commencent doucement à prendre une tournure très sombre et torturée. Une nuit, Ray, le fils clairement déséquilibré des anciens propriétaires maintenant décédés, apparaît sur le pas de la porte, agrippant une guitare électrique rouge, il souhaite "retourner à la maison"…

(Synergy / ESC Distribution – le 3 juillet)

La Malédiction Winchester de Michael et Peter Spierig. Avec Helen Mirren, Jason Clarke, Sarah Snook… Sarah Winchester, riche héritière de l’entreprise d’armes Winchester Rifle, construit une maison après la mort tragique de son mari et son fils. Elle croit que sa famille est maudite par les fantômes de tous ceux tués par ses armes et construit donc une maison pendant 38 ans pour y emprisonner les mauvais esprits. Eric Price, un psychiatre au passé trouble, est engagé pour déterminer si Sarah Winchester est folle, ou pas…

(TF1 Vidéo / Universal Pictures Vidéo (France) – le 3 juillet)

Mayhem de Joe Lynch. Avec Steven Yeun, Samara Weaving, Steven Brand… Injustement remercié par ses employeurs dans un cabinet d’avocats. Derek prépare son départ en ruminant sa rancœur. Au même moment. le mystérieux virus ID7 se répand. transformant chaque employé en individu deshinibé et cruel. obéissant à ses pulsions primaires… Derek va-t-il en profiter pour se venger ? il va devoir avant tout lutter pour sa survie…

(Program Store / Arcadès – le 3 juillet)

Rage de Rustam Mosafir. Avec Aleksey Faddeev, Vitaly Kravchenko, Aleksandr Kuznetsov… Alors qu’une civilisation est en train d’en remplacer une autre, l’Eurasie centrale se trouve à l’aube d’une nouvelle ère. Les quelques descendants restants sont devenus des assassins mercenaires impitoyables, surnommés "Les Loups". Lutobor, un soldat, porte un lourd fardeau. Il est impliqué dans un conflit fratricide et doit s’engager dans un périlleux périple pour sauver sa famille…

(Wild Side Video / Warner Home Vidéo France – le 4 juillet)

 

 

(26/06/2018) MANIACS TV : crazy Budapest ! (2ème partie)

Deuxième partie de notre reportage consacré à l'avant première de Budapest au ciné cité Confluence de Lyon. Jonathan Cohen fait son entrée sur scène pour rejoindre Monsieur Poulpe et Manu Payet : un trio infernal tout aussi drôle sur la scène de la salle du ciné cité que dans le film lui-même! Comme déjà expliqué ci-dessous, Budapest est une comédie au casting solide et efficace qui enchaine les séquences barjos et excessives tout en s’appuyant pourtant sur l'histoire complètement authentique des créateurs de la société d'enterrement de vie de garçon "Crazy EVG". Un scénario "réaliste" qui offre de sacrées latitudes à ses comédiens pour enchainer des séquences bien barrées et des dialogues percutants plus ou moins improvisés. Une vraie bonne comédie à découvrir, à l’image de son casting : généreux, remuant et très souvent hilarant ! Budapest en salle dès le 27 juin

 

 

(23/06/2018) NEWS : Plongée dans une énième franchise…

Open Water 3 ou comment étirer une franchise qui n'avait pourtant guère de raisons d'en devenir une… Un nouvel opus donc que ce Cage Dive, qui succède à Open Water 2: Adrift avec la constante idée de scénariser à chaque nouvel épisode un simple remake de l'original (une véritable suite étant de toute manière impossible…). Après la croisière festive qui vire rapidement à la catastrophe dans la première suite c'est cette fois une plongée dans une cage qui se transforme en cauchemar après qu'une vague géante renverse leur bateau et casse leurs amarres… La bande annonce du film n'annonce rien de bien nouveau : une caméra à fleur d'eau qui colle de près au casting et plonge parfois dans les profondeurs pour signifier de la menace imminente… Rien de mieux ou de pire que l'original ! Le réalisateur Gerald Rascionato, dont c'est le premier film, aura du coup fort à faire pour se démarquer de ses prédécesseurs tant l'originalité de la thématique a été depuis longtemps engloutie, avec les castings successifs, dans la gueule des bancs de squales ! Open Water 3 : Cage Dive disponible chez M6 Vidéo dès le 27 juin.

 

 

(20/06/2018) MANIACS TV : Crazy Budapest ! (1ere partie)

Changement de registre pour le réalisateur Xavier Gens qui bascule du cinéma de genre international (horreur / science-fiction / action avec Hitman, Frontière(s) ou l’excellent The Divide…) à la comédie 100% française avec Budapest. Un choix surprenant qui s’appuie sur l’envie du réalisateur de partager son savoir faire dans une production nettement plus déconnade qu’à l’accoutumé et de mettre ses larges aptitudes photographiques au service d’une histoire en apparence un peu plus légère… Une comédie donc, au casting solide et efficace (Manu Payet, Jonathan Cohen, Monsieur Poulpe… tous parfaitement taillés pour leur rôle), qui enchaine les séquences barjos et excessives tout en s’appuyant pourtant sur l'histoire complètement authentique des créateurs de la société d'enterrement de vie de garçon Crazy EVG (vous pouvez toujours aller jeter un œil sur leur site web : vous retrouverez les mêmes offres plus ou moins tordues que celles présentées dans le film (!)). Un scénario "réaliste" qui offre de sacrées latitudes à ses comédiens pour enchainer des séquences bien barrés et des dialogues percutants plus ou moins improvisés. On pourra reprocher au film un poil de redondance pour certaines séquences qui étirent peut-être un peu artificiellement le film (les péripéties dans la capitale de la Hongrie finissent parfois par se décalquer un peu entre-elles…) mais Budapest reste tout de même une vraie bonne comédie à l’image de son casting : généreux, remuant et très souvent hilarant ! Budapest en salle dès le 27 juin.

 

 

(18/06/2018) NEWS : Les D.T.V. de juin (2ème quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

Les Ailes de la Victoire de Stephen Shin et Michael Parker. Avec Joseph Fiennes, Shawn Dou, Richard Sanderson… En 1941, en pleine Seconde guerre mondiale, la Grande-Bretagne demande à ses ressortissants de quitter la Chine. Liddell renvoie femme et enfants au pays mais lui reste pour servir sa cause. En 1943, il est emprisonné dans un camp tenu par les japonais. Après les J.O., Liddell devient missionaire en Chine, là où ses parents avaient vécu quelques décennis plus tôt. Il sert pendant 20 ans là-bas jusqu’à ce que les japonais envahissent le pays…

(Metropolitan Vidéo / Seven7 – le 21 juin)

Armada de Roel Reiné. Avec Charles Dance, Rutger Hauer, Barry Atsma… Nord de l’Europe, XVIIème siècle. dans sa lutte contre le royaume d’Angleterre pour le contrôle des routes commerciales, la flotte hollandaise perd son amiral lors d’une bataille épique. Au même moment, Charles II d’Angleterre fait appel au royaume de France por porter le coup de grâce. désormais isolée et en sous-nombre, la jeune république des Pays-Bas doit convaincre Michiel de Ruyter, le plus brillant et redouté stratège de son époque, de prendre tous les risques à la tête de la flotte pour empêcher la grande invasion…

(Condor Entertainment / Seven7 – le 21 juin)

The Cured de David Freyne. Avec Ellen Page, Sam Keeley, Tom Vaughan-Lawlor… Des années après que l’Europe ait été ravagée par le virus Maze qui transforme les humains en monstres cannibales, un antidote est enfin trouvé. Sean Brown est hanté par ce qu’il a fait. Alors qu’il revient vivre chez sa belle-soeur devenue veuve, la peur et la suspicion risquent de plonger de nouveau le monde dans le chaos.

(BAC Films / ESC Distribution – le 26 juin)

Elite Squad de Matthew Hope. Avec Sylvia Hoeks, William Fichtner, Elliot Cowan… Un chasseur de primes engagé dans la guerre contre le terrorisme est obligé de se rendre à Londres pour traquer un agent radié de la CIA. Cette chasse à l’homme plongera le héros dans un combat meurtrier contre son ex-ami militaire et son armée privée…

(Marco Polo Production / Sony Pictures Home Entertainment – le 27 juin)

Guardians of the Tomb de Kimble Rendall. Avec Bingbing Li, Kellan Lutz, Kelsey Grammer… La découverte accidentelle d’un empereur chinois momifié datant de 200 avant J.C. libère un cauchemar vieux de deux mille ans, un secret qui aurait dû rester enfoui…

(AB Vidéo / Warner Home Vidéo France – le 27 juin)

Open Water 3 : Cage Dive de Gerald Rascionato. Avec Joel Hogan, Josh Potthoff , Megan Peta Hill… Au large de l’Australie, trois amis en quête de sensations fortes décident de filmer leur plongée dans une cage, au milieu d’une eau infestée de grands requins blancs. Mais, quand une vague géante renverse leur bateau et casse leurs amarres, ils se retrouvent isolés en plein océan alors que la nuit tombe et que les secours ne pourront être sur place avant l’aube…

(M6 Vidéo / Warner Home Vidéo France – le 27 juin)

 

 

(12/06/2018) NEWS : Columbus part à la chasse…

Le planning D.T.V. "de luxe" se dote d’une nouvelle adaptation de comics avec la sortie de Chasseuse de Géants (I Kill Giants en VO chez Image Comics / 2008). Déjà présenté au festival de Géradmer et Toronto ce projet international indépendant plutôt ambitieux (Belgo-Britannico-Américano-Chinois…) semble avoir eu quelques difficultés à réunir l’intégralité de son financement (le projet, suite à des désistements d’investisseurs, est interrompu à deux reprises…) et réduit au final à 13 modestes millions de dollars (une goutte d’eau face à un blockbuster…). Des obstacles qui ont dû pousser son réalisateur Anders Walter (oscar du court métrage et qui réalise, avec Chasseuse… son premier long) à jouer de patience et d’optimisme pour porter le projet à terme… Le film offre également l’opportunité de retrouver Chris Columbus au scénario (le roi des prod’ teen 80’s de chez Amblin : scénariste des Goonies, de Gremlins, du Secret de la Pyramide…. Mais également, et plus récemment, réalisateur des deux premiers Harry Potter…) : une référence prestigieuse qui lui permet d’ailleurs de prendre plus ou moins le "contrôle" de ce tournage avec le final cut du montage qui lui a été réservé… La bande annonce ci-dessous offre en tout cas son lot d’images impressionnantes, à la photographie soignée et au FX apparemment réussis. Reste enfin à déterminer le public du film : faut-il avoir moins de 10 ans pour apprécier le spectacle ou peut-on se laisser porter par le film, avec notre regard d’adulte, sans risque d’essoufflement ? À déterminer dès le 6 juin chez l’éditeur Lonesome Bear…

 

 

(09/06/2018) NEWS : Un motel pour Nicolas Cage…

Nicolas Cage continue d’enchainer les tournages avec une régularité et un empressement sidérant : déjà 5 projets plus ou moins finalisés pour cette année 2018 et pas moins de 5 films en 2017 dont The Watcher (Looking Glass en V .O.) qui déboule la semaine prochaine dans nos linéaires D.T.V. Cage endosse le rôle d’un père de famille endeuillé qui décide de changer de vie en rachetant un hôtel. Les évènements vont évidemment déraper avec cette étrange chambre dix équipée d’un miroir sans teint… Manipulations et suspens au programme de ce film dont l’ambiance nous rappelle le Motel (Vacancy 2007) de Nimrod Antal (même si l’intrigue, différente, louchait du côté du survival horrifique…). On craint toujours un peu les projets dans lesquels fonce tête baissée un Cage beaucoup trop boulimique de péloche mais on compte sur le réalisateur Tim Hunter pour relever un peu le niveau : sans nouvelles de lui depuis 14 ans ce dernier a pourtant à son actif quelques belles références tout à fait honorables (et dans des styles très différents…) comme le perturbant et glauque Fleuve de la Mort (1986), le touchant et humaniste Saint de Manhattan (1989 avec Matt Dillon et Danny Glover…), ou le sombre polar Le Maitre du Jeu (1997). Un réalisateur plutôt éclectique et talentueux qui mérite donc que l’on s’attarde sur son nouveau film en essayant de faire abstraction de l’étiquette péjorative du "D.T.V. Nicolas Cage du mois" ! À découvrir chez Marco Polo production dès le 13 juin…

 

 

(06/06/2018) MANIACS TV  : Tournages cultes / Hitcher

C’est en Californie, dans le désert de Mojave, que l’on peut dénicher Amboy, une minuscule ville fantôme dépeuplée suite au contournement de la route 66 par les interstate highway et dont il ne reste aujourd’hui que quelques rudimentaires maisons, un bureau de poste (encore en activité ?) et les vestiges du Roy’s motel café dont la station service a rouvert il y a quelques années. Une ambiance crépusculaire / post-atomique que n’ont pas manqué d’exploiter les cinéastes comme dans Kalifornia (Dominic Sena /1993) ou Hitcher de Robert Harmon (1986). C’est justement une séquence de ce dernier que nous vous proposons de (re)découvrir aujourd’hui. Le Roy’s est à l’époque encore totalement opérationnel (hôtel/café) et offre un refuge bien temporaire à un jeune C. Thomas Howell traqué par un psychopathe tueur incarné par Rutger Hauer. Un face à face, donc, à l’intérieur du restaurant qui va pousser le personnage de Howell a prendre de nouveau la fuite grâce à un bus à l’arrêt dans la station. Nous n’avions pas du tout prévu de tourner au Roy’s pour illustrer Hitcher, c’est pourquoi nos images restent très sommaires et très peu précises vis-à-vis de celles du film mais elles permettent au moins de retrouver la sensation d’isolement et l’atmosphère de désolation oppressante que communique le film. Les premières images proposent de découvrir succinctement la réception de l’hôtel qui a été conservée à l’identique de sa déco 70’s et les autres images de vues "intérieures" de bâtiments sont celles des chambres de l’hôtel aujourd’hui abandonné… Une vidéo à découvrir ci-dessous mais également dans le dossier / chroniques "les lieux de tournages cultes" (ci-dessus) ou tout simplement sur la Maniacs web TV de YouTube. Bon visionnage !

LIRE LE DOSSIER

 

 

(02/06/2018) NEWS : Les D.T.V. de juin (1ère quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

Bullet Head de Paul Solet. Avec Adrien Brody, Antonio Banderas, John Malkovich… Trois criminels, poursuivis par la police, trouvent refuge dans un entrepôt abandonné. Ils découvrent rapidement que l’endroit est utilisé pour des combats de chiens particulièrement sanglants et qu’ils ne sont pas seuls…

(AB Vidéo / Warner Home Vidéo France – le 6 juin)

Chasseuse de Géants de Anders Walter. Avec Zoe Saldana, Imogen Poots, Jennifer Ehle… Barbara est une adolescente solitaire différente des autres, et en conflit permanent avec son entourage. Ses journées au collège sont rythmées par les allers-retours entre le bureau du proviseur et la psychologue. Aux sources de l’inquiétude des adultes qui veillent sur elle, il y a son obsession pour les Géants, des créatures fantastiques venues d’un autre monde pour semer le chaos. Armée de son marteau légendaire, Barbara s’embarque dans un combat épique pour les empêcher d’envahir le monde…

(Lonesome Bear / Warner Home Vidéo France – le 6 juin)

Double Face de Jan Verheyen. Avec Koen De Bouw, Werner De Smedt, Marcel Hensema… A Anvers, deux policiers enquêtent sur une série de meurtres de jeunes femmes. Lorsque l’un d’eux tombe sous le charme d’une survivante, leur amitié est mise à mal…

(Koba Films / Fox Pathé Europa – le 13 juin)

The Watcher de Tim Hunter. Avec Nicolas Cage, Robin Tunney, Marc Blucas… Après avoir tragiquement perdu leur fillette, Ray et Maggie achètent un motel au milieu de nulle part pour démarrer une nouvelle vie. Alors qu’ils viennent de s’installer, Ray découvre un miroir caché, à travers lequel il peut épier les occupants de la chambre 10. Fasciné par le spectacle qui y est donné, ses activités voyeuristes nocturnes tournent à l’obsession lorsqu’une cliente est retrouvée morte. Un jeu vicieux et dangereux s’installe alors…

(Marco Polo Production / Sony Pictures Home Entertainment – le 13 juin)

 

 

(29/05/2018) NEWS/MANIACS TV : Bloody Week-end : 9ème édition !

C'est du 1er au 3 juin que se tiendra la 9ème édition du Bloody Week-end : le festival international du film fantastique d'Audincourt continue sa progression ascendante pour nous proposer chaque année une programmation toujours plus riche et prestigieuse. Cette année encore Loïc Bugnon, fondateur et directeur artistique du festival, parvient à nous bluffer en nous proposant un "casting" de premier choix avec la présence du réalisateur Marcus Nispel (Massacre à la Tronçonneuse 2003, Pathfinder, Vendredi 13 2009…) en tant que président, secondé par son jury composé des réalisateurs Jeff Lieberman (La Nuit des Vers Géants, Le Rayon Bleu, Survivance…) et Pascal Laugier (Martyrs, Ghostland…), du maquilleur Robert Kurtzman (Evil Dead 2 & 3, Freddy 3, Predator, Tremors…), de l'acteur Fred Williamson (Black Caesar, Vigilante, Les Nouveaux Barbares, Une Nuit En Enfer…) et du rédacteur en chef de L'Écran Fantastique Alain Schlockoff. Côté programmation vous aurez bien évidemment droit à des conférences, la compétition des courts métrages, quelques avant-premières et toute une collection d'animations que vous pourrez retrouver au sympathique village fantastique. 3 jours incontournables donc, à savourer dans une ambiance plutôt très conviviale ! Vous pouvez retrouver ci-dessous la présentation du jury de l'édition 2017 : un tournage un peu à la ramasse (c'est-à-dire avec un antique téléphone portable) par la Maniacs team car nous n'avions pas du tout prévu notre venue ! On regrette d'autant plus de ne pas pouvoir nous y rendre cette année. Des images à découvrir ci-dessous, sur la Maniacs Web Tv ou dans le dossier consacré au festival !

LIRE LE DOSSIER

 

 

(24/05/2018) NEWS : La chute du géant Autrichien…

La chute des icones continue avec la sortie d'un Schwarzenegger en D.T.V. ! Même si l'argumentation de tête d'affiche est plus moins mensongère (Schwarzy n'apparait que dans la dernière partie du film…) ce Killing Hunter confirme toute de même la vraie perte de vitesse d'un acteur en quête d'identité artistique. C'est donc vers la comédie d'action lourdingue qu'Arnold décide de se tourner, en interprétant, dans ce film, un tueur à gage talentueux dont le reste de la profession souhaite se débarrasser. Scénarisé à la manière d'un documentaire (le casting s'adresse à la caméra) le film, si l'on s'en tient à sa bande annonce, semble ne pas s'encombrer de beaucoup de subtilité en enchainant situations et humour lourdingues avec un manque de rythme qui, sur seulement 2 minutes de trailer, fait peine à voir… Un bilan provisoire pas franchement brillant et un 1er film pour son réalisateur qui a intérêt à souffler sur les cendres de la popularité de Schwarzy pour espérer ne pas flinguer sa carrière dès le galop d'essai… Disponible dès le 31 mai en dvd/blu-ray !

 

 

(21/05/2018) MANIACS TV : Gérardmer 2009, Présentation de Morse

L'exploration des archives vidéo de Maniacs continue avec un nouveau passage du côté de l'édition 2009 du festival de Gérardmer. C'est vers la Suède et son climat glacial que nous mène notre avant-première, ce vendredi 30 janvier, avec la présentation de Morse en présence de son réalisateur Tomas Alfredson. Un film qui a raflé le grand prix et le prix de la critique cette année à Gérardmer, pour connaitre par la suite un vrai succès critique. La rencontre touchante entre les jeunes Oskar et Eli (seulement en apparence dans son cas) va très rapidement faire l'objet d'un remake (en 2010) produit par Hammer Film, avec Chloë Grace Moretz et Elias Koteas : un clonage sans intérêt grand tant la réalisation de Matt Reeves (Cloverfield) se contente d'un simple copier-coller de l'original avec un vrai déficit "d'ambiance" et d'émotion. C'est donc vers l'original qu'il est bien évidemment préférable de se tourner et qu'il n'est pas trop tard de découvrir tant son atmosphère reste aujourd'hui encore assez unique (dvd et blu-ray disponibles chez Metropolitan Video). La présentation de Morse à découvrir ci-dessous ou directement sur la WEBTV Youtube de Maniacs. (Abonnez-vous !)

LIRE LE DOSSIER

 

 

(18/05/2019) NEWS : It Came From…Video Game !

Un Animal Attack dans notre planning D.T.V. de mai avec ce It Came From The Desert, une petite péloche inspirée d'un jeu vidéo développé par la société Cinemaware sur Amiga en 1989. Le jeu, hommage aux séries B 50's pleines de monstres aux mutations engendrées par l'apocalypse nucléaire, confrontait le joueur à des fourmis géantes dont il fallait bien évidemment se débarrasser… C'est sur un pitch identique que s'appuie le film, en accentuant visiblement l'aspect parodique de l'intrigue à la manière du Arac Attack (Eight Legged Freaks) de Ellory Elkayem (et qui avait quand même eu droit à sa sortie en salles, distribution Warner oblige...). Avec son titre ultra référentiel (le coup de coude à Ray Harryhausen : "It Came From…"Outer Space", "Beneath the Sea"…) on peine à croire que cette petite production au budget "made in Asylum" (soit un million de dollars) réussisse à retranscrire le charme fauché des films de genre issus de la guerre froide…. On mise donc, au mieux, sur 90 minutes de détente déconnade ou, au pire, sur un animal attack sans intérêt qui risque de se noyer dans la masse de la concurrence pas forcément plus brillante… Dvd disponible dès le 22 mai chez ESC Editions.

 

 

(16/05/2018) NEWS : Les D.T.V. de mai (2ème quinzaine)

…A surveiller chez les éditeurs français…

What We Become de Bo Mikkelsen. Avec Benjamin Engell, Troels Lyby, Mille Dinesen… La famille Johansson passe un été idyllique jusqu’au jour où une épidémie de grippe virulente sème la mort dans le quartier. Les autorités décident de délimiter un périmètre de sécurité, puis cèdent à la panique en imposant la mise en quarantaine à tous les habitants du voisinage. Isolé du reste du monde, le jeune Gustav se rend vite compte que la situation est devenue incontrôlable…

(AB Vidéo / Warner Home Vidéo France – le 16 mai)

It Came From the Desert de Marko Mäkilaakso. Avec Harry Lister Smith, Alex Mills, Vanessa Grasse… Nouveau Mexique. Se rendant à une "Keg Party" où la bière coule à flots, nos 2 coureurs de motocross vont faire une rencontre inattendue en tombant par hasard sur un ancien site militaire. Des expérimentations secrètes visant à croiser leur l’ADN avec des débris d’une métérorite trouvée en 1951 ont été menées sur des fourmis et araignées… et qui ont donné naissance à des fourmis géantes mutantes…

(ESC Editions / ESC Distribution – le 22 mai)

Swiss Army Man de Daniel Scheinert et Daniel Kwan. Avec Daniel Radcliffe, Paul Dano, Mary Elizabeth Winstead… Hank, un naufragé désespéré, s’apprête à mettre fin à ses jours, lorsqu’il découvre un cadavre échoué. Quelle n’est pas sa surprise lorsque ce dernier prend mystérieusement vie… Accompagné de son curieux nouveau compagnon, baptisé Manny, Hank embarque alors dans une aventure incroyable pour retrouver son foyer. Au fil de sa relation avec Manny, le suicidaire d’autrefois va peu à peu réaliser pourquoi la vie vaut la peine d’être vécue…

(Condor Entertainment / Condor Entertainment – le 29 mai)

Killing Gunther de Taran Killam. Avec Arnold Schwarzenegger, Cobie Smulders, Taran Killam… Des assassins décident d’être filmés pour avoir la preuve qu’ils seront ceux qui tueront Gunther, le tueur le plus redoutable de tous les temps. Mais Gunther est informé de leur plan avant qu’ils ne le sachent et fait de leur vie un enfer, transformant les chasseurs en proies dans une course folle pour rester en vie…

(Metropolitan Vidéo / Seven7 – le 31 mai)

Starving Games de Jason Friedberg et Aaron Seltzer. Avec Maiara Walsh, Cody Christian, Brant Daugherty… Dans un avenir post-apocalyptique, la jeune et jolie Kantmiss Evershot prend part aux Starving Games. A l’issue de la nouvelle édition, le gagnant pourra manger à sa faim s’il survit à l’imbécillité chronique de ses adversaires. Associée au fils du boulanger, Kantmiss est déterminée à gagner pour remporter des lots de nourriture à distribuer à sa famille. Mais alors qu’elle révèle au grand jour l’étendue de sa force et de son intelligence, les organisateurs complotent pour truquer la partie...

(Metropolitan Vidéo / Seven7 – le 31 mai)

 

 

 

 

 

PAGE [1] [2] [3] [4]

 

 

 

 

 

 

acceuil 2