_______________________________________________________________________

 

Aux Portes de L'Enfer

(Knocking on Death's Door)

 

Le film : 06/20

  • USA - 1999
  • Budget –
  • Production: Concorde Pictures
  • Réalisation: Mitch Marcus
  • Avec David Carradine, Brian Bloom, Kimberly Rowe…

Fraîchement marié, un jeune couple expert en phénomènes inexpliqués (des Mulder et Scully version D.T.V. fauché…) s’installe dans une maison hantée par le souvenir d’un enfant brutalisé et assassiné. En gros professionnels de l’étrange, notre duo blinde leur baraque de matos scientifique et mène l’enquête…

Produit par Roger Corman via son énième boite de prod’ Concorde Pictures , Aux Portes de l’Enfer ne risque pas d’effrayer grand monde tant le film affiche des ambitions à peine dignes d’une médiocre série TV. Décors ultra minimalistes, photographie cheap, FX et gore inexistants : l’horreur joue la carte économique de la suggestion. Du Corman pur jus qui tente de gratter un peu de pognon à tous les stades de la production... Les entités la jouent donc bien pépère entre les murs de la maison maudite. Le scénario se contente, quant à lui, d’aligner des conversations sans intérêt, un érotisme frileux et une intrigue tirée par les cheveux, qui vire progressivement au polar fantastique façon Hypnose (sans le talent de David Koepp…). On meuble comme on peut. Signalons également la présence de David Carradine, pas encore auréolé de son retour en grâce tarantinesque, qui traverse visiblement le film avec pour objectif unique de payer ses factures à la bourre.

À conseiller uniquement aux fans des productions Corman, aux nostalgiques de Carradine ou aux indécrottables des D.T.V. moisis dénichés pour moins d’un euro ...

 

 

Le DVD : 09/20

  • Editeur : TF1 Vidéo
  • Distributeur : TF1 vidéo
  • DVD-5
  • Format image : Ratio cinéma : 1.33, ratio vidéo : 4/3
  • Format audio : Dolby Digital : Français 2.0
  • Sous titres : Aucun

Du minimalisme au menu de ce dvd : master fatigué et sans éclat, compression vidéo très limite avec des contours et des scènes nocturnes qui génèrent beaucoup de bruit vidéo. Ceci dit, dans le genre D.T.V. fauché, on a déjà vu bien pire, il faut bien le reconnaître…

Une simple V.F. qui n’avantage évidemment pas un film déjà bien faiblard : une V.O. aurait donc été évidemment la bienvenue surtout de la part d’un éditeur comme TF1 Vidéo capable du meilleur comme du pire lorsqu’il s’agit du fond de catalogue. Techniquement la piste son reste tout de même efficace avec des dialogues clairs et un mixage stéréo modestement convaincant…

Côté bonus, le menu du dvd vous propose le film et ses chapitres ! Rien à se mettre sous la dent, pas même une bande-annonce !

Nicolas C.

 

 

 

 

 

 

aux portes de l'enfer