_______________________________________________________________________

 

Blood on the Highway

 

Le film : 12/20

  • USA - 2008
  • Budget : –
  • Production : BOH Productions
  • Réalisation: Barak Epstein et Blair Rowan
  • Avec Deva George, Nate Rubin, Robin Gierhart…

Trois jeunes en vadrouille se paument dans une petite ville des Etats-Unis. Petit problème : cette dernière est infestée de vampires sanguinaires. La résistance contre l’armée des morts s’organise…

Sortie de nulle part, ce Blood on the Highway a pour avantage premier de ne pas tromper le fan cinéphile sur la marchandise. La jaquette, au visuel très Comics Books, nous promet un moment de cinoche 100 % gore/déconnade. Pas d’arnaque, fun, le film l’est assurément et aurait même clairement tendance à loucher du côté de chez Troma dans son humour gras au ras des rednecks et ses excès sanglants artisanaux dégueux et efficaces ! Manque la touche nichons/cul pour que le mimétisme soit total mais, grosso modo, si vous adhérer au joyeux bordel maison de Lloyd Kaufman, ce DVD est fait pour vous ! Evidemment comme dans la famille du Toxic Avengers tout n’est pas parfait et il faut parfois faire preuve d’une sacrée dose d’indulgence pour ne pas succomber à la lourdeur de certaines séquences (les assauts nymphomanes de Lynette sont la plupart du temps bien lourdingues…) mais l’humour fait mouche la plupart du temps et le casting est étonnamment réussi, avec la participation d’acteurs qui savent vraiment jouer la comédie (ouais ça arrive, et en plus ils arrivent à nous faire marrer au premier degré…). On remarquera, au passage, la présence dans de petits rôles de Nicholas « Buffy/Alex » Brendon et de Tom « Henry/Otis » Towles.

Pas de frisson à l’horizon donc dans cette guérilla vampire, mais une vraie tranche de rigolade gore, honnête et sans prétention ! Engagez-vous, vous aussi, sur la Highway : vous ne serez pas déçu !

 

 

Le DVD : 15/20

  • Editeur : Emylia
  • Distributeur : Arcadès
  • DVD-9
  • Format image : Ratio cinéma : 1.78, ratio vidéo : 16/9 compatible 4/3
  • Format audio : Dolby digital : Anglais 5.1, DTS : Anglais 5.1
  • Sous titres : Français

Fidèle à lui-même l’éditeur Emylia soigne ses D.T.V, aussi modestes soient-ils, et encode toujours ses galettes sur dvd-9 pour une compression minimale. Le résultat est donc, une fois de plus, au top de ce que ce genre de métrage peut offrir en matière de qualité d’image : l’encodage est invisible mais le tournage en numérique délivre beaucoup de bruit vidéo. Une caractéristique souvent excessive et gênante ce qui n’est pas le cas ici : le grain est tout à fait supportable, surtout pour un film dont l’action se passe très majoritairement la nuit !

Voilà aussi une nouvelle politique éditorialiste de la part d’Emylia à laquelle on adhère à 100% : laisser tomber les médiocres doublages V.F. au rabais, au profit de simples sous- titrages qui nous permettent de profiter au mieux de la V.O. : des économies pour eux, un bond qualitatif pour nous : c’est bête comme chou mais personne n’avait osé le faire avant (de peur, peut-être, de s’aliéner une partie des acheteurs potentiels…). Du 5.1 D.T.S. en tout cas pour cette V.O. : soyons honnêtes, le mixage n’est pas celui d’un blockbuster et les surround arrières ne sont pas souvent sollicités mais la dynamique d’ensemble reste tout à fait honnête !

Côté bonus nous avons droit à un long making of… sous-titré (belle surprise) ! Interview, B-Roll et autres moments pris sur le vif de ce tournage minimaliste : si vous voulez tout savoir sur les conditions de tournage de Blood on the Highway, ces 40 minutes sont faites pour vous !

Nicolas C.

 

 

 

 

 

 

 

 

blood on highway