________________________________________________________________________

 

Carnosaur 3

(Carnosaur 3 : Primal Species)

 

Le film : 13/20

  • USA - 2001
  • Budget –
  • Production : Concorde - New Horizons
  • Réalisation : Jonathan Winfrey
  • Avec Scott Valentine, Janet Gunn, Rick Dean …

Un groupe anti-terroriste, élevé à la bière et au gras de jambon, est chargé de récupérer une cargaison secrète à base de dinosaures en plastique (mais pour eux, dans le film, c’est des vrais). Pas plus malins que les kidnappeurs, taillés en sauciflard, ils vont joyeusement se faire becter la tronche et le reste de l’équipement...

Corman, jamais à court d’inventivité pour exploiter une idée capable de générer un peu de pognon, ne perd pas la main et enchaîne avec la production de ce troisième opus de Carnosaur. Évidemment le budget de cette suite n’a pas été revu à la hausse. Faute de thune l’action du film se situe donc en grande partie dans un hangar bien sombre et bien vide. Vous pourrez donc profiter de la multi-vision de chouettes entrepôts, avec plein de pièces, de couloirs et de tuyauteries complètement différentes. Sympa comme déco. Les dinos sont, quant à eux, toujours aussi nazes et dévoilés par plan cut de deux secondes. Du coup, pour ne pas s’emmerder, ils auraient presque pu ne pas les animer du tout et filmer à la place des gros plans de goodies de Jurassic Park (c’est même presque étonnant que Corman n’y ait pas pensé lui-même, ceci dit si vous voulez vous lancer dans la réalisation avec 12 euros de budget, ça peut toujours servir..).

Au final on critique beaucoup mais il faut tout de même reconnaître que le film ne décevra pas les amateurs d’attaques animales bien bis et d’actions militaires fauchées/burnées. En bref, on ne s’ennuie pas une seconde dans ce Carnosaur 3 tout à fait recommandable ! Depuis, Corman s’est claqué quelques neurones en trouvant la méthode ultime pour gratter un bonus de thune : compiler des séquences des 3 films en un seul et même Raptor (LIRE LA REVIEW). Trop fort ce Roger…

 

 

Le DVD : 12/20

  • Editeur et distributeur : Bach films
  • DVD5
  • Format image : Ratio cinéma : 1.33, ratio vidéo : 4/3
  • Format audio : Dolby digital : Français 5.1, Anglais stéréo
  • Sous titres : Français

Une édition « prestige » qui n’a pourtant pas de grandes qualités à afficher. L’image 1.33 est peu définie et l’encodage peine à faire correctement son travail. En bref, l’image ne se distingue guère de n’importe quel autre DTV à bas prix…

Côté son, la piste 5.1 française ne dupera bien évidemment personne : il ne s’agit que d’une simple stéréo élargie sans aucune dynamique. Il est de toute façon préférable de se rabattre sur le V.O.S.T. présente, tant le doublage s’avère bien évidemment foireux…

Côté bonus vous aurez droit à une bande annonce et à une simple interview écrite de Corman lui-même. Pas de quoi hurler à l’édition collector…

 

NICOLAS C.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

carnosaur3