_______________________________________________________________________

 

Cyborg Soldier

 

Le film : 13/20

  • USA, Canada - 2008
  • Budget –
  • Production: Peace Arch Entertainment, Nu Image
  • Réalisation: John Stead
  • Avec Bruce Greenwood, Tiffani Thiessen, Rich Franklin…

Isaac, un cyborg développé pour devenir une arme de guerre redoutable, prend la fuite à la recherche de son identité. Des tueurs à la solde de l’organisation militaire se lancent à ses trousses…

Rapid Arch et Nu Image s’associent pour produire ce Cyborg Soldier : les deux firmes devaient franchement manquer de pognon puisque ce copier/coller du classique de Emmerich / Vandamme en version D.T.V. étale pourtant de modestes ambitions à l’écran. Pas de grand étalage d’action donc mais plutôt un road movie où les personnages apprennent peu à peu à se découvrir. Le film s’avère pourtant étonnement efficace notamment grâce à un casting plutôt honnête : Bruce Greenwood, dont la carrière coule à pic, joue les enfoirés avec détermination ; Tiffani Thiessen, une fliquette de campagne élevée au gras de jambon, trimballe sa sympathique tête de mamie confiture et Rich Franklin, champion d’ultimate fighting et clone de Jim Carrey, met sa mono expressivité au service de son personnage : il est parfait en soldat qui découvre la vie et aligne de courtes répliques avec un cynisme (involontaire ?) qui fait mouche. Quant aux quelques séquences d’action tout de même présentes, elles s’avèrent simplement efficaces avec une dose de flingages sanglants, un peu de tôle froissée, une traque au milieu de chouettes décors naturels enneigés et quelques coups de latte bien violents qui permettent d’étaler les capacités de l’acteur à foutre sur la tronche de son prochain (malgré un montage chaotique qui parasite grandement la lisibilité des séquences…). On attend tout de même confirmation de ses talents de combattant (et d’acteur…) dans un vrai film de baston qui ne le mènera pas, on le souhaite, à une carrière minable à la Olivier Gruner…

Loin de ce que l’on pouvait attendre d’une double production, Cyborg Soldier reste cependant un honnête petit D.T.V. efficace et suffisamment distrayant pour combler vos soirées de grande fatigue cérébrale…

 

 

Le DVD : 13/20

  • Editeur : WE Productions
  • Distributeur : Aventi distribution
  • DVD-9
  • Format image : Ratio cinéma : 1.85, ratio vidéo : 16/9 compatible 4/3
  • Format audio : Dolby Digital : Français 5.1, Anglais 2.0
  • Sous titres : Français

Une image au format respecté avec son option 16/9 ème. Un minimum qualitatif pas toujours respecté au milieu de la mêlé D.T.V. à bas prix ! On sera par contre nettement moins enthousiaste concernant l’encodage : il s’avère fréquemment défaillant tout au long du film et génère beaucoup de bruit vidéo à la mauvaise frontière de la pixellisation ! Le master vidéo récent n’affiche quant à lui heureusement aucun défaut apparent.

V.F. et V.O. avec sous-titres : une double piste audio qui privilégie malheureusement la V.F. 5.1 : On gagne évidemment en dynamique et en spatialisation mais il faudra par contre vous enquiller les dialogues français ! La V.O. propose évidemment des dialogues plus naturels mais n’est proposée qu’en simple stéréo un peu coincée sur les enceintes avant. A vous de faire votre choix !

Côté bonus… Double Prod’ « universal cyborg » Disponible depuis le 2 novembre en dvd chez WE production Cyborg Soldier singe la saga Universal Soldiers sans jamais inquiéter l’original mais reste suffisamment soigné pour se placer dans la catégorie des honnêtes D.T.V. dont on ne regrette pas l’achat. À condition de la dénicher à prix raisonnable, ce qui, pour le moment, hormis d’occasion en cash machin, ne semble pas forcément gagné…

Nicolas C.

 

 

 

cyborg soldier