_______________________________________________________________________

 

Dark Skies

(Black Rain)

 

Le film : 10/20

  • Canada – 2009
  • Budget –
  • Production: Shavick Entertainment
  • Réalisation : Ron Olivier
  • Avec Shawn Roberts, Leslie Hope, Sara Canning…

Une usine chimique relâche des gaz toxiques et corrosifs dans l’atmosphère. Isolé en pleine forêt un petit groupe tente de rejoindre la ville et de survivre…

Jamais à court d’idées pour inventer une nouvelle catastrophe qui foutra l’humanité en l’air, les boites de D.T.V. se creusent les méninges pour nous exposer à un nuage chimique salement toxique et hautement corrosif. Une belle saloperie pas nécessairement improbable (si vous habitez à proximité du couloir chimique de l’agglomération lyonnaise vous comprenez ce que je veux dire…) qui pourrait aisément offrir de nouvelles alternatives pour créer des séquences spectaculaires et inédites, avec un minimum de pognon bien entendu. Car nous sommes bel et bien dans l’univers impitoyable du D.T.V. moisi, du budget ultra fauché, de la péloche foireuse et du disastertainment pourri. On part déjà avec un sacré handicap. Si ce Dark Skies n’échappe donc pas à la règle (action centrée sur une petite poignée de personnages, dialogues interminables, FX minimalistes…) il parvient cependant à conserver un peu de rythme et un scénario qui ne vous tiendra pas longtemps en haleine mais devrait vous traîner sans trop de dommages jusqu’au bout de la péloche. On regrette d’autant plus que cette idée de pluie corrosive ne soit pas d’avantage exploitée et mise en valeur : on aurait pu, sans nécessairement faire péter le budget, se payer quelques séquences autrement plus efficaces et captivantes que celles qui nous sont offertes ici…

En l’état Dark Skies reste un petit D.T.V. à la jaquette sympa qui sait nous chopper par nos pulsions de geek ciné. : une prod’ dans la moyenne de ceux que vous pouvez dénicher à moins de deux euros. De quoi occuper une soirée de grande fatigue, à moins que le dvd, techniquement foireux, ne vienne rapidement à bout de votre seuil de tolérance avant la fin du film…

 

 

Le DVD : 05/20

  • Editeur : Antartic
  • Distributeur : Aventi distribution
  • DVD-5
  • Format image : Ratio cinéma : 1.85, ratio vidéo : 16/9 compatible 4/3
  • Format audio : Dolby Digital : Français 2.0
  • Sous titres : aucun

Une image 16/9 ème au master sans défaut. Les couleurs pétantes et les contrastes profonds nous rappellent que le film est tout de même très récent et mérite ces caractéristiques. On sera plus réservé sur l’encodage, régulièrement défaillant, qui affiche énormément de pixellisation quand trop « d’informations » s’affichent à l’écran…

La boulette du DVD c’est la piste V.F. (pas de V.O. …) proposée avec une énorme désynchronisation de l’image (pas loin d’une bonne seconde) vous avez donc intérêt à vous accrocher pour suivre tant cette « erreur » fout la vision du film en l’air. A moins que ce défaut n’ait été réglé sur un nouveau pressage (dvd testé dans le coffret "collection catastrophe") on vous déconseille l’achat de cette galette…

Une simple bande annonce en guise de bonus…

Nicolas C.

 

 

 

 

 

 

dark skies