_______________________________________________________________________

 

Doll Graveyard

 

Le film : 05/20

  • USA – 2005
  • Budget –
  • Production : Full Moon Films
  • Réalisation : Charles Band
  • Avec Anna Brock, Jared Kusnitz, Gabrielle Lynn…

En déterrant les poupées maléfiques d’une enfant assassinée, Guy et ses potes vont se morfler en pleine poire la vengeance des Barbies trash, possédées par l’esprit revanchard la gamine...

Tourné juste avant le calamiteux Gingerdead Man (et la même année !) Charles Band bascule déjà officiellement en catégorie « petites productions maison complètement fauchées ». Tournée n’importe comment dans une poignée de décors anémiques et épaulée par un casting de jeunes teenagers inconnus, cette nouvelle histoire de poupées maléfiques (faudra un jour faire le deuil nostalgique des Puppet Master…) rame dans le sable et peine à dépasser les 60 minutes de métrage. Il ne se passe donc quasiment rien excepté quelques meurtres plus ou moins sanglants. On peut se demander pourquoi Band choisit de flinguer aussi crassement l’esprit loufdingue de Full Moon au profit de cette semi-arnaque, mais le mec semble pourtant prendre un plaisir fou à défendre sa daube dans un making of presque plus abouti que le film lui-même ! Full Moon bouffé par l’opportunisme ? On n’imagine évidemment pas le père Charles tourner un film pour perdre de la thune mais ses intentions ne tromperont désormais plus personne… Alors oui, on aime les grosses daubes mais quand même là, faut s’accrocher...

Dans la ligne droite de tout ce que Band va produire et réaliser à partir de 2005, Doll Graveyard sonne le glas et se vautre les pieds en avant dans la médiocrité et l’avarice. Historique dans le sens où la péloche ouvre les vannes de la période méga daubesque du producteur / réalisateur. A voir juste pour constater les dégâts…

 

 

Le DVD : 06/20

  • Editeur : Elephant Films
  • Distributeur : Seven7
  • DVD-9
  • Format image : Ratio cinéma : 1.77, ratio vidéo : 16/9 compatible 4/3
  • Format audio : Dolby Digital : Français 5.1, Français 2.0, Anglais 2.0
  • Sous titres : français

Du 16/9 ème toujours aussi dégueulasse, une image floue encodée n’importe comment : pas de doute nous sommes bien chez Elephant Films ! Rien à sauver concernant l’image de ce dvd à peine digne d’un mauvais Divx…

Une pseudo spatialisation 5.1 bidouillée par un amateur (une simple stéréo élargie…) flinguée par une V.F. catastrophique : il ne nous reste qu’à nous rabattre sur la V.O. stéréo fort heureusement sous titrée en français. Comme quoi tout n’est pas perdu…

Un making of et un bêtisier en V.O.S.T. : des bonus bien sympathiques qui surpassent en intérêt le film lui-même ! Vous aurez aussi droit au Road Show Full Moon déjà entrevu sur le dvd de Gingerdead Man. Des suppléments qui sauvent l’honneur d’un dvd tout de même bien pourrave…

Nicolas C.

 

 

 

 

doll graveyard