_______________________________________________________________________

 

Dracula 3K

(Dracula 3000)

 

Le film : 7/20

  • Afrique du sud/Allemagne - 2004
  • Budget : -
  • Production : Film Afrika worldwide, ApolloProMédia et Fiction Film & Télévision
  • Réalisation : Darrel James root
  • Avec : Casper Van Dien, Erika eleniak, Coolio, Udo Kier...

Le capitaine Van Helsing (déjà ça commence bien...) et son équipage découvrent, en pleine mission interstellaire, l'épave d'un vaisseau spatial, le Detemer, disparu depuis plus de 10 ans (pour info, nous sommes en l'an 3000 comme l'indique fort judicieusement le titre original : bravo les mecs). La fine équipe décide donc de remorquer le vaisseau dans l'espoir de ramasser un chouette pactole mais les évènements dérapent quand ils découvrent une salle pleine de cerceuils, remplis de vampires  décomposés. Le sang d'un membre de l'équipage accidentellement blessé, va ramener à la vie un Dracula kitsch et bien poilant...

Premier Blu-Ray purement DTV hors studio à être distribué en France, Dracula 3K ne vaut malheureusement pas mieux que la plupart des films de couloirs fauchés, façon Alien. Hormis quelques furtifs plans spatiaux, on ne quitte que rarement la pénombre des galleries du Detemer. entre dialogues insupportables et déambulations inutiles (l'inverse fonctionne aussi...) il faut attendre près d'une demi-heure de film pour voir enfin pointer le bout des canines d'une première victime du vampire en chef. Suivent quelques scènes d'action bien molles qui ne sauvent pas le film d'un ennui mortel... Reste le ridicule franchement fun de la plupart des séquences où apparait un Dracula sérieux comme un pape, visiblement échappé de Monster Squad, et le plaisir de retrouver un véritable casting de DTV : un Van Dien tout en expressions retenues (comme nous il pionce pendant la majorité du métrage...), une Eleniak tout en nichons siliconés (pour ça elle assure encore malgré ses quarante balais) et un Coolio tout en nawak/free style (on se demande encore qui a eu l'idée de lui proposer un jour de faire l'acteur...). si ces quelques "critères d'exigence" pour geeks de base (dont moi) suffisent à votre bohneur vous pouvez toujours tenter l'aventure. Pour les autres, c'est sûr, passez votre chemin...

 

 

Le Blu-Ray : 9/20

  • Editeur et distributeur : Emylia
  • BD-25
  • Format image :                                                                                                                                      ratio cinéma : 1.77, ratio vidéo : 16/9 compatible 4/3, compression vidéo : AVC, 1080p
  • Format son : DTS Master Audio : français 2.0
  • sous titres : aucun

Pas de surprise concernant l'aspect technique du blu-ray : le film ne bébéficie évidemment pas  de l'attention qualitative d'une prod' grassement friquée. Il faudra donc se contenter d'une banale image équivalente à un DVD upscallé et rien de plus ! On note comme principal défaut un fourmillement excessif qui parasite la totalité du film : difficile, par contre, de faire la différence entre le grain d'origine et d'éventuelles faiblesses d'encodage (un tournage vidéo pour des séquences principalement nocturnes : le cauchemar des amateurs d'images limpides...). Un grain qui minimise énormément l'effet de profondeur de champs et rend la définition très passable. heureusement les couleurs sont vives et se tiennent, par contre, à peu près correctement : c'est déjà ça de gagné !

Plus problématique est la question du son : du DTS master audio pour une simple stéréo en français ! On s'interroge sur l'intérêt de choisir un tel encodage pour un résultat aussi minimaliste... L'aspect le plus négatif reste pourtant l'absence de version originale et de ses sous-titres français : une négligence dont on a malheureusement pris l'habitude sur nombres de DVD à petit prix mais qui devient difficile à digérer sur un support HD. Problème de droits ou de pognon, cette absence est carrément dommageable et aurait certainement pu, dans le cas contraire, rehausser un peu les qualités artistiques du film (les petits budgets pâtissent souvent d'une V.F. baclée et parviennent à limiter la casse en V.O. !)

Un point positif tout de même : le blu-ray est vendu à bas prix (9.99 euros). Une offre très raisonnable aux vues du marché actuel (pour combien de temps encore ?) qui peut permettre de faire pencher la balance…Mais encore une fois tout est affaire de geeks attitudes…

 

NICOLAS C.

 

 

dracula 3k