_______________________________________________________________________

 

Evil Angel

 

Le film : 11/20

  • USA - 2009
  • Budget –
  • Production: Main Street Movie Company
  • Réalisation : Richard Dutcher
  • Avec Wing Rhames, Ava Gaudet, Kristopher Shepard…

Un jeune ambulancier voit son destin chamboulé par sa rencontre avec une jeune femme mourante qu’il croit connaître sans savoir comment. Une quête qui va le mener tout droit dans les griffes de Lilith, ange déchu qui vient sur terre pour se venger des êtres humains…

Cinémascope « grand écran », photographie soignée, Fx efficaces, casting « prestige » (légitimé par la présence de Wing Rhames au générique) : Evil Angel a techniquement tout les atouts du métrage taillé pour une sortie en salles mais se retrouve pourtant du côté des simples D.T.V. que l’on matte généralement entre potes pour se marrer. Un sort mérité ? En partie oui car, malgré ses qualités, le film pêche pourtant par son scénario confus et laborieux qui se perd progressivement entre enquête policière, drame romantique et horreur démoniaque. Vous avez donc intérêt à bien ouvrir les yeux et lâcher pizza / chips si vous voulez réussir à suivre cette histoire à plusieurs niveaux où les protagonistes ne sont plus toujours ce que l’on croit : un tour de magie noire dans le style du Témoin du Mal, pas toujours très explicite qui rajoute à la lourdeur de l’ensemble (au milieu des conversations interminables on finit par ne plus savoir d’où déboule Lilith et quel esprit cette dernière se décide à investir… ou alors nous n’étions décidément pas bien réveillés ce jour-là…). Il vous faudra au final deux heures de métrage pour arriver à une conclusion naze et convenue, après tant de chemins engagés que le scénario n’a pas su mener jusqu’à leur terme.

Reste que Evil Angel se laisse tout de même visionner avec un certain plaisir, comme un D.T.V. de luxe un peu bavard mais qui sait par moment faire preuve d’une efficacité digne d’un blockbuster. On regrette évidemment que ces moments percutants ne soient que très ponctuels…

 

 

Le DVD : 09/20

  • Editeur : Emylia
  • Distributeur : Aventi Distribution
  • DVD-9
  • Format image : Ratio cinéma : 2.35, ratio vidéo : 16/9 compatible 4/3
  • Format audio : Dolby Digital : Français 5.1, Anglais 5.1; DTS : anglais 5.1
  • Sous titres : Français

Un master vidéo et une compression de qualité qui savent mettre en avant les qualités photographiques du film. On notera tout de même quelques petites faiblesses d’encodage qui parviennent parfois à générer un peu de bruit et de pixels. Rien qui ne perturbe profondément la vision du film dans tout les cas…

Une piste V.O. DTS qui nous propose une belle dynamique sonore et sait jouer des Surround arrières avec efficacité. Pas grand chose à redire concernant le dolby digital qui conserve les mêmes qualités, un léger cran en dessous. Une spatialisation sonore qui n’aurait pas à rougir face à celle d’un blockbuster horrifique.

Aucun bonus à l’horizon. Une absence somme toute préférable si l’on considère la durée du film : des compléments risquaient fortement de nuire à la compression du programme principal…

Nicolas C.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

evil angel