_______________________________________________________________________

Final scream

(Final Stab)

 

Le film : 07/20

  • USA - 2001
  • Budget –
  • Production: Rapid Heart Pictures
  • Réalisation : David DeCoteau
  • Avec Jamie Gannon, Erinn Carter, Chris Boyd…

Une bande de potes décide d’organiser une soirée « jeux de terreur ». Du frisson sans risque à base de faux sang et de couteaux en plastoc. Mais quand un véritable tueur s’invite à la soirée et remplace le comédien derrière le masque du boogeyman, le véritable festival sanglant peut enfin commencer…

Pour ce nouvel Opus DTV, DeCoteau, très sûr de lui, monte sa propre boîte de production "Rapid Heart Pictures". Une façon pour lui de contrôler au mieux budget, montage et distribution des futurs projets de son imposante filmographie (déjà près de 75 films en vingt cinq ans de carrière !). Un coup d’essai qui prend pourtant des allures de mauvaise carte de visite tant Final Scream s’avère complètement foireux. Pour se simplifier le travail, le scénario reprend dans les grandes lignes celui de Scream, avec références en tout genre au slasher movie, un dénouement type " merde alors, c'était donc mon meilleur pote l'assassin ! " et des brouettes d’acteurs à la trentaine bien sonnée dans la peau d’une bande de teenagers furieusement cons... Évidemment DeCoteau n’est pas Wes Craven et malgré un sacré potentiel sympathie pour le bonhomme il faut bien avouer que le peu de scènes chocs et sanglantes assorties d’une sacrée pénurie de nanas à poil (ça c’est vraiment inadmissible…) ne joue pas en faveur du réalisateur bis. On s'emmerde donc pendant près d’une heure quinze et les rares apparitions du boogeyman, armé de son masque pompé à Cut, ne provoque même pas le début d'un soubresaut d'intérêt au film...

Pas de sang, pas d'idées : Final Scream peut facilement postuler au podium des pires slashers DTV Post-Scream. Pas glorieux le bilan. Ceci dit, en cas d’urgence ça peut toujours coller avec une soirée pizza/bières…

 

 

Le DVD : 05/20

  • Editeur : Antartic
  • distributeur : Fravidis
  • DVD5
  • Format image : Ratio cinéma : 1.33, ratio vidéo : 4/3
  • Format audio : Français stéréo
  • Sous titres : aucun

On peut reprocher beaucoup de choses à DeCoteau mais il faut tout de même préciser que la plupart de ses derniers nanars sont tournés en cinémascope. Une méthode tape à l’oeil mais efficace pour pallier, certainement, au manque de thunes de ses productions. Il est d’autant plus difficile de supporter le dvd édité par Antartic : Si la jaquette indique bien un format 16/9ème respecté, on se retrouve pourtant au final avec une copie tronquée, recadrée en 4/3 ! Conséquence directe de ce charcutage de cochon : le cadrage devient complètement incohérent, avec visage cut et hors champs en pagaille ! La honte, même pour un film qui ne pèse pas lourd… La piste son est, quant à elle, uniquement en v.f…

NICOLAS C.

 

 

 

 

 

 

final scream