_______________________________________________________________________

 

Fire Girls

(Twin Daggers)

 

Le film : 08/20

  • Chine – 2008
  • Budget : -
  • Production: -
  • Réalisation : Chen Keun-Hou
  • Avec Veronica Bero, Joey Covington, Rhett Giles…

Kay Moi embauche des tueurs à gage redoutables pour assassiner sa propre sœur jumelle…

« Le girls power est de retour » : si cette accroche marketing vous fait déjà saliver à l’idée de visionner de bonnes bastons fun de nanas enragées comme on avait pu en croiser du côté de D.O.A. ou Charlie’s Angels vous risquez rapidement de déchanter tant ce Twin Daggers n’entretient strictement aucun rapport avec les films cités précédemment ! Exit donc la brune sexy à gros flingue de la jaquette qu’Emylia a décidé d’exhiber sur le dvd : vous ne la croiserez malheureusement pas dans le film, comme au bon vieux temps des flyings jaquettes mensongères de Mad Movies. Que reste t-il alors à sauver de ces 90 minutes de D.T.V. estival ? Un petit film d’action chinois tourné en anglais avec un casting international qui hésite constamment entre comédie lourdingue et bastons spectaculaires. Un mélange des genres courant en Asie mais pour le coup particulièrement indigeste à cause d’une mise en scène et d’une direction d’acteurs catastrophique : des combats filmés en accéléré ou en plans serrés pour masquer cascadeurs et incompétences du casting, une démo de combat « claquettes » qui se veut drôle et parodique mais qui plonge pourtant dans le ridicule le plus total, des splits screen ringards et des stocks shots incroyables que l’on croirait vraiment échappés d’un Z italien 80’s et une bande son qui n’hésite pas, emprunt très douteux, à piocher dans la partition de Prédator ! Fire Girls collectionne donc de sérieux handicaps et hormis quelques coups de latte bien placés (certains combats valent tout de même le coup d’œil) il ne reste pas grand-chose à sauver de cette production hybride qui ne réussit qu’à réunir le pire du D.T.V. d’action ricain et asiatique.

Un film à réserver uniquement aux fans hardcore de bastons en tous genre : ces derniers réussirons peut-être à dénicher leur bonheur au détour d’une séquence. Pour les autres, on ne saurait que trop vous conseiller de passer votre chemin…

 

 

Le DVD : 08/20

  • Editeur : Asilum
  • Distributeur : Aventi Distribution
  • DVD-9
  • Format image : Ratio cinéma : 1.78, ratio vidéo : 16/9 compatible 4/3
  • Format audio : Dolby Digital : Français 5.1, Anglais 5.1 ; DTS : Anglais 5.1
  • Sous titres : Français

Une copie abîmée, poussiéreuse et délavée qui parait particulièrement sombre et datée : on a connu beaucoup mieux du côté des masters vidéo de chez Emylia ! On a, du coup, été surpris de voir que le film était aussi récent (on s’imaginait visionner une petite prod’ 90’s !). La copie reste tout de même convenablement définie et au format 16/9 : le service minimum en quelque sorte… Nous n’avons pas eu accès au blu-ray mais on imagine aisément que ce dernier ne pourra pas changer grand chose à ces défauts difficilement compensables par l’apport de la HD (à priori 1080i de surcroît…).

Pas de miracle non plus du côté du son : malgré la présence de pistes dolby digital et DTS 5.1, l’action reste invariablement ancrée aux enceintes frontales. Inutile donc d’espérer vous envoyer une bonne dose de dynamique et de relief sonore dans les oreilles…

Pas de bonus !

Nicolas C.

 

 

 

 

 

 

fire girls