_______________________________________________________________________

 

Lovers road

(Lovers Lane)

 

Le film : 05/20

  • USA - 1999
  • Budget -
  • Production : Showcase Entertainment
  • Réalisation : Jon Steven Ward
  • Avec Eric J. Dean, Sarah Lancaster, Anna Faris …

Après avoir massacré quelques membres de Lovers Lane et échoué en prison, un boogeyman reprend du service, choppe son crochet et décide d’aller liquider la descendance de ses premières victimes. C’est sûr, faut bien s’occuper un peu …

Meurtre à la St Valentin et Souviens toi l’été dernier fusionnent à la sauce DTV : il va falloir s’y habituer, le slasher est, depuis quelques palettes de sous Scream, un genre moribond et Lover’s Road nous invite à toucher, une fois de plus, le fond du gouffre scénaristique. Comme dans tout bon nanar indéfendable le film se contente d’expédier quelques teenagers cons comme leurs pieds au royaume des ombres, en prenant soin d’aligner d’interminables scènes d’expositions plutôt que les morts sanglantes. Une occasion supplémentaire de réévaluer à la hausse n’importe quel slasher 80’s, même le plus pouilleux… Il est donc tout à fait possible d’éviter cette production sans intérêt, gaulée comme un épisode de Derrick, sauf si vous vous classez dans la catégorie «fan hardcore» de Anna Faris. Vous pourrez alors l’admirer fraîche et débutante, dans un concours de rôles minables. Comme quoi, on n’a pas toujours le début de carrière que l’on mérite…

 

 

Le DVD : 05/20

  • Editeur : grenadine
  • Distributeur : Fravidis
  • DVD-5
  • Format image :                                                                                                                                             Ratio cinéma : 1.33, ratio vidéo : 4/3
  • Format audio :                                                                                                                                              Français stéréo 
  • Sous titres :                                                                                                                                                  Aucun

Le dvd est bien sûr tout aussi naze que le film : une image 4/3 bien pourrave et une simple v.f doublée n’importe comment. Ça ne vaut pas plus d’un euro et c’est tant mieux. Disponible uniquement au rayon sopalin de votre Gifi/Baboo préféré…

NICOLAS C.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lovers road