_______________________________________________________________________

 

Nick Fury

(Nick Fury: Agent of Shield)

 

Le film : 09/20

  • USA - 1998
  • Budget –
  • Production: New world International
  • Réalisation: Rod Hardy
  • Avec David Hasselhoff, Lisa Rinna, Sandra Hess…

Agent secret à la retraite, Nick Fury est contacté par le Shield pour réintégrer son équipe et contrecarrer les plans diaboliques de Viper qui menace de lâcher un virus mortel sur Manhattan…

On a beau être un scénariste réputé de l’ampleur de David Goyer, être le grand spécialiste des adaptations de comics, (The Crow, Blade, Batman…et prochainement X-Men et Superman !), on peut tout de même se prendre une grosse gaufre quand il s’agit de se frotter à quelques figures incontournables de l’univers Marvel. Avec Nick Fury, Goyer se plante dans les grandes lignes et signe une histoire à peine digne d’un mauvais épisode de Flash. Petit budget, téléfilm oblige, le peu de thune accordé est néanmoins exploité avec efficacité et s’étale à l’écran dans un festival de lumières pétantes presque dignes d’un Batman à la Schumacher. Côté casting on a peine à croire qu’un réalisateur ait cru capable David Hasselhoff d’incarner un tel personnage sans se péter les dents sur le mythe. Sans se fouler, cette vaine tentative d’humaniser le personnage et de le définir comme un méga burné au cœur tendre, précipite l’acteur dans un grand numéro ringard qui flingue toute crédibilité (Si on le compare à la version trash du personnage imaginé par l’excellent scénariste de B.D. Garth Ennis, c’est une véritable abysse de personnalité qui les sépare…) et renvoie directement à une minable prestation d’un Mitch Buchannon fringué pour une soirée costumée…

Malgré tout, ce Nick Fury, reste tout de même suffisamment fun et efficace (selon de très modestes critères DTV….) pour lui accorder le statut de curiosité recommandable, et s’offrir un petit visionnage entre potes, avec recul et indulgence, avant de voir cette version disparaître (comme Les Quatre Fantastiques, version Corman) face au renouveau du S.H.I.E.L.D qui devrait pointer le bout de son nez par le biais de la franchise Iron Man. Un Nick Fury incarné par Samuel Jackson qui devrait bénéficier du soin apporté à l’écriture de l’une des meilleures adaptations de comics sur grand écran….

 

 

Le DVD : 12/20

  • Editeur : Opening
  • Distributeur : Fravidis
  • DVD-5
  • Format image :                                                                                                                                             Ratio cinéma : 1.33, ratio vidéo : 4/3
  • Format audio :                                                                                                                                              Français stéréo
  • Sous titres :                                                                                                                                                   aucun

Pas de souci concernant la copie et l’encodage. Le format 1.33 d’origine est respecté, la copie est propre et met en relief de belles couleurs pétaradantes. Aucun défaut de compression n’est à notifier : du boulot très correct pour un dvd disponible pour quelques centimes…

Côté son, c’est une simple V.F. qui nous est proposée. Elle s’en tire avec les honneurs (la voix habituelle de Hasselhoff est respectée) et compense en partie l’absence de version originale.

Pas de bonus !

Nicolas C.

 

 

nick fury