_______________________________________________________________________

 

 

Superman Returns

avant-première européene

 

Flashback en juillet 2006 pour l’avant-première française de Superman Returns à L’UGC ciné-cité La Défense. Nous sommes au milieu des années 2000 et Marvel a déjà lancé ses premières bombes via différents studios : X-Men, Daredevil, Elektra et les Quatre Fantastiques pour la Fox, Spiderman pour Columbia Pictures (filiale de Sony) et Lionsgate pour Punisher. Les droits sont encore dispatchés mais seront réunis dès 2008 et l’arrivée des studios Marvel qui lanceront leur univers cinématographique avec le premier Iron Man en 2008. Du côté de chez DC l’univers exploité par la Warner n’en est qu’à son balbutiement et seul Catwoman (catastrophique) et le Batman Begins (si l’on excepte les films précédents) de Christopher Nolan représentent la firme de Comics. Warner décide donc de contre-attaquer en débauchant Bryan Singer déjà réalisateur des deux opus de la franchise X-Men. Il décide de ne pas rebooter la série mais de prolonger la précédente en justifiant les années passées entre les opus par le départ de Superman de la planète Terre à la recherche de survivants de Krypton. Le casting, bien évidemment renouvelé, intègre désormais Kevin Spacey en Lex Luthor, Kate Bosworth en Lois Lane et Brandon Routh qui succède à tout juste 27 ans à Christopher Reeves dans la peau de Superman. Avec un budget de 270 millions de budget le film est évidemment conçu pour être l’un des blockbusters de l’année 2006. Il y parvient en atteignant les 400 millions de dollars de recettes mondiales. En dessous des espérances de la Warner, pourtant, qui annule le projet de suite prévue en 2008 pour reprendre la franchise à zéro, dans la lignée de l’univers Marvel. Un one-shoot donc, sorti en grande pompe à coup d’avant-premières prestigieuses, comme nous le montre la vidéo ci-dessous : orchestre symphonique déroulant la partition de John Williams, décorum de carton pâte représentant la ville de Métropolis et arrivée de l’équipe du film descendant le tapis bleu sous le crépitement des feux d’artifices…

Bilan des courses quelques 11 ans plus tard : Brandon Routh, malgré son excellente prestation en Clark Kent/Superman, n’est pas devenu la star annoncée, sauvé in extremis de la carrière de seconde zone par ses interventions multiples dans les séries TV. Kate Bosworth peine quant à elle à décrocher un premier rôle dans un film de studio et glisse depuis quelques années sur la pente de la série B. Kevin Spacey échappe, lui, à la purge et brille dès 2013 sous les trais du Vice Président Francis J. Underwood dans House of Cards. Quant à Brian Singer il retournera tout simplement diriger la franchise X-Men, délaissant définitivement Superman et l’univers DC Comics. Retour donc, avec cette vidéo, à ce 10 juillet 2006 et à cette avant-première grandiloquente. L’image prise sur le vif à l’aide d’un bon vieux caméscope n’est évidemment pas parfaite et souvent tremblotante mais elle permet tout de même de se rendre compte des ambitions et des espoirs que la Warner convoitait pour contrer la concurrence en matière de super-héros. Elle a, depuis, largement rentabilisé sa franchise DC et talonne désormais de près Marvel…

 

 

 

 

 

superman returns avant premiere