_______________________________________________________________________

 

Trauma France :

Interview

 

Tout est calme, vous êtes paisiblement assis devant votre écran d’ordinateur en train de naviguer dans les eaux silencieuses du web. Quand soudain, le sol se met à trembler, votre souris s’affole, votre clavier s’agite, et Internet se pare soudain d’une accueillante pin-up à l’ombre d’une centrale nucléaire. Pas de doute, vous êtes bien sur le site de Troma France. Vous avez des questions concernant la filmographie du sergent/pochtron Kabukiman ? Vous voulez apprendre par cœur la trépidante vie de Lloyd Kaufman pour frimer devant vos meilleurs potes ? Peut-être même êtes-vous tentés par l’idée de dégommer quelques bovins tombant du ciel ? Vous êtes dans tous les cas au bon endroit. Pour en savoir un peu plus (pas forcément plus sérieusement), une partie de l’équipe fondatrice a très sympathiquement répondu à nos questions. Allez hop ! Tout ce que vous avez voulu savoir sur Troma-France sans jamais osez le demander…

 

Maniacs : Nous avons été alertés, de sources secrètes, d’un assaut de Tromaville sur internet, par un groupuscule français non identifié. Pourriez-vous nous présenter les coupables et leurs motivations ?

Julien : C’est un été brûlant. Quelques jeunes s’emmerdent sec, tentent d’inciter des danoises cramoisies à se mettre à la pétanque, et éclusent des bières chaudes. À la table d’à côté, Lloyd Kaufman, venu présenter Citizen Toxie dans un vague festival Franco Américain, gesticule en hurlant des trucs rigolos. L’un des jeunes s’écrie, «C’est Lloyd Kaufman, le boss de Troma, oh le Toxic Avenger, oh oh ceci cela ». Bon... on pourrait continuer longtemps comme ça, disons que ça s’est enchaîné. On a rencontré Lloyd, on lui a procuré drogues et doner kebabs en grandes quantités, la discussion est venue sur la création d’un site internet, pour rigoler, mais en se disant qu’on allait faire énormément de pognon. Puis le site a pris forme, des jeunes sont allés à Cannes, un des jeunes a pensé que ce serait bien qu’on ait une asso pour « faire des trucs ». Donc il y a eu l’association Troma France. Et puis maintenant, ben on fait des trucs comme des films. Et on est très nombreux maintenant.

Laurent : Yode, Leup, Guiguou principalement. De gentils bonzommes plein d'entrain, livrés de standard avec une prise RJ45. Sukoshi est une odieuse merde qui n'arrive que rarement à prendre le temps de traîner sur le forum. (N.B. Sukoshi, c'est Laurent).

Xav' : Bah... ils se présenteront bien eux-même, va.

Leup : Informaticien, fan de cinéma gore et un peu décalé. La troma ajoutant l'humour en +.

Yode : Ben Julien a très bien résumé le bordel. Il était là au début avec nous aussi, même si Lolo l'a oublié ! (ouh le vilain !). Une impulsion, une envie de gosse, un acte d'ado rebelle qui nous a englué pour le restant de nos jours... (?!?).

Maniacs : Quel est le statut de la Troma France vis à vis de la filiale américaine ? Lloyd Kaufman vous a t’il donné sa bénédiction officielle pour circuler librement dans la Tromaland ?

Julien : Après nous avoir donné 3 badges, 34 autocollants Tromadance et plusieurs centaines de videos NTSC, Lloyd Kaufman a estimé que notre culture Troma était faite et qu’on pouvait voler de nos propres ailes. Un pied dans la porte de son jet privé sur le point de décoller, il a ajouté « vous êtes mes seuls et dignes héritiers ».

Laurent : Officieusement, accord de principe de Lloyd pour la création d'une association, suite à la désignation officielle de Laurent Lieben (c'est le même que Sukoshi !) en tant que représentant du Parti Tromatique Français.

Xav' : Oui. Et on peut se taper les nanas du campus aussi.

Yode : Ouais, et on peut utiliser tous les matériaux Troma pour notre gentil site ! Et Papa Lloyd est super content ! Et il nous aime ! Et Toxie aussi nous aime ! Et Toxie vous aime tous !

Maniacs : Sous la torture ou avec votre consentement, vous a t-il été demandé de respecter un cahier des charges spécifique à l’image que la Troma véhicule généralement ?

Julien : Tout à fait. Dernier exemple en date : nous avons eu l’outrecuidance d’intervertir l’oeil mal placé du Toxic Avenger : un procès est en cours. Lloyd Kaufman est descendu de son jet privé en nous traitant de « pwetit connard’s » en mauvais français.

Laurent : no comment…

Xav' : Sous la torture car c'est meilleur.

Yode : Et plus sérieusement : oui et non ! Ben c'est à dire que non, mais bon, j'imagine que si on se mettait à profaner des trucs sérieux, chiants, pas rigolos, pas déplacés, pas dérangeants, pas Troma, le Lloyd viendrait nous chauffer les oreilles !

Maniacs : Troma France, pour vous tous, c’est un boulot à plein temps ou une virée quotidienne mais partielle à Tromaville ?

Laurent : C'est une mentalité de chaque instant, avec un boulot à temps presque plein pour certains et plutôt vide pour d'autres, qui s'en veulent et s’en mordent les doigts. Et que dire de ceux qui glandent au Japon pendant le tournage des deux premiers courts de Troma France?? (N.B. Et qui du coup, répondent même pas à l'interview !)

Xav' : C'est un plein temps dans le temps qui lui est imparti.

Leup : C'est un hobby mais qui prend pas mal de temps.

Yode : C'est un plaisir ! Mais ça nourrit pas son homme ! Au contraire ! Donc il nous faut bien gagner notre croûte et faire croire à nos vieux parents qu'on fait des trucs sérieux dans la vie ! Ça fait si longtemps qu'ils nous ont plus vus !

Maniacs : Avez-vous collaboré à l’élaboration des DVD de la collection Troma distribués par SONY ?

Laurent : Oui, ainsi qu'avec la chaîne Comédie. Résultat, certains bonus ont été écrits par les pionniers de l'association Troma France…

Xav' : Non, j'ai pas collaboré ! Alors j'ai rien à me reprocher ! Et comptez pas sur moi pour les dénoncer.

Leup : Prout.

Yode - Oui, on a essayé de collaborer. Eux, ils ont été sympas, ils voulaient bien prendre gratos tout ce qu'on (et la Troma N.Y.) voulait bien leur donner ! Tant que c'est gratuit c'est bon ! Et puis ils nous ont même mis l'adresse de notre site au dos des jaquettes ! Ça c'est gentil ! Par contre, on aurait bien aimé faire les jaquettes, paske là.... no comment.

Maniacs : Peut-on envisager une future production filmique Troma France ? Des tromettes avec un béret et une baguette bien cuite sous le bras, ça pourrait être poilant…

Julien : Voire poilu.

Laurent : Attends de voir les deux courts mon gars...

Xav' : C'est envisageable, en effet. Mais je pense que la baguette sera plutôt pas trop cuite (car c'est meilleur avec le pâté aux piments d'Espelette).

Leup : Justement, puisque vous en parlez...

Yode : Bon ben voilà ! On vient juste de finir la post-production de nos deux premiers courts-métrages ! Ils seront visibles en streaming sur le site Troma France très bientôt. Puis ils sortiront en bonus sur les DVD Troma édités par les Editions du Film Retrouvé qui doivent sortir d'ici Halloween ! On va aussi essayer de les envoyer à des festivals de ciné, de courts, de conneries.... Et puis si ils trouvent pas ça trop minable, peut-être qu'ils les passeront....

Maniacs : C’est bien joli d’être fan et de se bidonner devant les productions Troma mais quelquefois, les films, ça fait peur. Pourriez-vous nous indiquer votre plus gros coup de flippe cinématographique (moi par exemple étant gamin, m’a bien fallu une semaine pour retrouver un sommeil paisible après la vision des “Griffes de la Nuit”...).

Julien : Moi j’ai eu très peur en regardant " Vampire vous avez dit Vampire ", je faisais des crucifix avec mes doigts devant la télé. Sinon j’adorais " Le fou du labo 5 " avec Michel Serrault, même si c’est pas ça la question.

Laurent : J'ai jamais eu de soucis ce concernant…

Xav' : "L'Exorciste", définitivement... J'ai eu du mal à le revoir dernièrement... "The Thing" de Carpenter m'a bien stressé aussi. "Hellraiser" m'a pas mal marqué…

Leup - Euuuuuh... pffffffff... dure la question. "L'Exorciste" ou pitet " Damien la malédiction" quand j'avais 12 ans.

Yode : J'ai vu "Les dents de la mer" à environ 10 ans, ça m'a traumatisé ! J'ai mis 10 ans à m'en remettre et à pouvoir me baigner (ou même prendre ma douche) sans flipper qu'il y ait une connerie dans l'eau. Le pire, c'était quand je débouchais mon bain, je flippais trop qu'il y ait un truc qui remonte par le syphon !

Maniacs : Tant que l’on y est, quel est votre film d’Albert Pyun préféré ?

Laurent : la série des Nemesis.

Xav' : Je n'ai vu que "Cyborg"…

Leup : Le 2e.

Yode : Moi aussi j'ai vu que Cyborg... J'ai raté quelque chose ?

Maniacs : Maintenant que vous êtes lancés, un site français consacré à David Decoteau ça vous titille pas la glotte ?

Laurent : Ma foi, Brotherhood II et III sont pas dégueux, faut arriver à les trouver en France.

Xav' : Rien ni personne ne me titille la glotte.

Leup : La glotte ou bien la luette ?

Yode : Ah mais attention ! On est lancé, on est lancé, mais faut pas se laisser retomber ! Ceci dit, on est pas sectaires nous ! Vienzy David sur notre site !

Maniacs : Pour finir, il ne vous reste qu’à me définir, selon vous, l’esprit Troma en une phrase. Attention hein, pas un mot de plus!

Laurent : Gnaaruarjgsflng sdlgsjemkgzsfd

Xav' : L'esprit Troma c'est PROOOUUUTTTTTT

Leup : Du sang, des seins, tromaaaaaaaaaaa !

Yode : Des seins, du sang Tromaaaaaa…

 

Du sang et des seins pour moi aussi... Vous voilà donc prévenu, Troma-France, c’est de l’esprit bis à 200 % comme on l’aime à Maniacs. N’oubliez donc pas de visiter régulièrement leur site Internet pour vous tenir au courant des dernières news tromesques… Pour en savoir (beaucoup) plus sur Troma France foncez sur le web : www.troma-france.net

Un grand merci à toute l’équipe de Troma France d’avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Nicolas C.

 

 

troma france