_______________________________________________________________________

 

Zombie Day : Chapitre 2...

Organisatrice de la première marche zombie française en juin 2008, AOA prod remet le couvert dès le mois d’octobre et propose une nouvelle invasion lyonnaise, non plus sur les berges du Rhône mais dans les rues du quartier St Jean. Nous étions bien évidemment présents (mais pas en zombies malheureusement…) pour vous rapporter quelques photos qui s’avèrent une fois de plus généralement floues… C’est promis un jour on va investir dans du matos qui fonctionne normalement…

 

Début de journée chargée en préparation sur la place St Jean, surtout pour les 14 maquilleurs qui vont bosser pendant près de 2h30 pour transformer près de 250 volontaires en zombies bien craspecs : ça fait du taf ! Reste ensuite aux maîtres zombies à organiser les rangs : là c’est un poil l’anarchie pour obtenir un peu de discipline, mais pour contenir, de toute façon, une horde de zombies affamés ça n’est naturellement pas du gâteau… La meute est en tout cas lâchée. Le défilé est beaucoup plus impressionnant à voir que je ne l’avais imaginé : même si placé sous le signe de la déconne, les maquillages font leur petit effet et les hurlements de masse nous donne presque l’impression de se taper un nouvel opus de Romero en live !

 

Malgré la lenteur du défilé (du zombies version « deux à l’heure »…), je me démerde quand même pour avoir salement du mal à conjuguer prise de photos et tournage au caméscope : la marche me passe donc aussi vite sous le pif qu’un peloton du tour de France en pleine descente ! Heureusement toute la bande se rassemble sur la place du Change pour sacrifier un prêtre, jeté en pâture aux plus affamés, et réinterpréter la chorégraphie du Thriller de Michael Jackson. Un final drôle et spectaculaire qui clôt avec réussite une parade sauce gore que l’on ne croise pas tous les matins dans nos rues lyonnaises. C’est bien dommage !

Le Zombie Day est en tout cas une belle façon de démontrer que l’on peut transformer une passion geek en géniale manifestation tous publics : comme quoi, quand on veut s’en donner la peine, avec un peu d’idées et de passion du genre on peux faire des miracles… Le phénomène s’étend maintenant à Paris mais aussi à toute la planète : Londres, Pittsburg, Portland, Nashville… L’invasion a commencé : espérons qu’elle ne s’arrête pas de sitôt…

NICOLAS C.

 

zombie day 2